Societe

Societe

« Je ne veux plus passer mon temps à éduquer mes compagnons » : pour des femmes, le choix d’un célibat « libérateur »

Après avoir vécu en couple les mécanismes de domination masculine, de nombreuses féministes remettent aujourd’hui en question le modèle hétérosexuel de la vie à deux.

24/09/2021 21:34:00

« Dans notre pays, une grande partie des femmes qui vivent seules le vivent très bien, c’est la société qui le vit mal », analyse Céline Piques, la porte-parole d’Osez le féminisme !.

Après avoir vécu en couple les mécanismes de domination masculine, de nombreuses féministes remettent aujourd’hui en question le modèle hétérosexuel de la vie à deux.

Article réservé aux abonnésUne manifestante Femen lors d’une manifestation, à la veille de la Journée de la femme, place de la République, à Paris, le 7 mars 2021.THOMAS SAMSON / AFPAprès dix ans de relation, Ludivine Demol a quitté son compagnon

L’épée d’un croisé vieille de 900 ans découverte par un plongeur en Israël PSG - RB Leipzig en direct, Ligue des champions, 3e journée Gr. A, mardi 19 octobre 2021 PSG - RB Leipzig : les notes du match

« pour une histoire de tache de sauce tomate ».« La tache de trop », précise celle pour qui l’engagement féministe ne faisait plus bon ménage avec la vie de couple.« Ma séparation s’est clairement faite pour des raisons féministes »

, assume la trentenaire, qui souhaite aujourd’hui« se passer des hommes ».En mettant en lumière la dimension systémique de la domination masculine, le regain du mouvement féministe est venu questionner nos rapports intimes, au point d’ébranler le sacro-saint modèle du couple hétérosexuel. headtopics.com

« Les débats sur l’injonction à la conjugalité sont très présents dans les milieux militants », constate Céline Piques, porte-parole d’Osez le féminisme !, selon qui« le célibat est consubstantiel au féminisme »

.« La remise en cause du couple, et plus encore du mariage hétérosexuel, a été portée par toutes les vagues féministes », rappelle Marie-Cécile Naves, directrice de l’Observatoire genre et géopolitique à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Dès les années 1970, les activistes du Mouvement de libération des femmes (MLF), sous l’impulsion des militantes lesbiennes, paraphrasaient la féministe américaine Gloria Steinem :

« Une femme sans homme, c’est comme un poisson sans bicyclette. »Article réservé à nos abonnésLire aussiLa « joie » et le « soulagement » des féministes qui se « découvrent » lesbiennes

Lors de ces derniers mois, plusieurs ouvrages ont interrogé nos relations intimes, proposant des modèles autres que l’hétérosexualité, allant du lesbianisme politique au polyamour, en passant par le célibat assumé. On pense notamment à l’ouvrage attendu de Mona Chollet, headtopics.com

Une épée des Croisades retrouvée par un plongeur au large d'Israël Moins de produit, même prix: la 'shrinkflation', faire payer plus cher, discrètement Après Paris - Leipzig (3-2) - Les notes du PSG : Un héros nommé Mbappé, Kimpembe s'est noyé

Réinventer l’amour : comment le patriarcat sabote les relations hétérosexuelles(Zones), mais aussi au manifeste de Juliet Drouar,Sortir de l’hétérosexualité(Binge Audio).Une manifestante brandit une pancarte lors d’une manifestation, place de la République, à Paris, le 7 mars 2021.

THOMAS SAMSON / AFPBurn-out hétérosexuelCelles que nous avons interrogées perçoivent désormais le couple comme un modèle rédhibitoire. Toutes évoquent l’inégale répartition de la charge mentale.« Lors de ma première relation

[de couple], j’avais 18 ans, j’étais étudiante, je me suis retrouvée à tout gérer : les courses, faire le ménage, déclarer ses impôts, alors qu’il était plus âgé, mais ne faisait rien », se souvient Noémie, qui a dressé le même constat dans ses relations suivantes :

« L’impression d’être leur mère ! »« Avoir des relations longue durée avec des mecs, c’est beaucoup de travail pour peu de satisfactions », résume Ludivine, 36 ans, déplorant« l’invisibilisation de l’investissement des femmes dans le couple » headtopics.com

.« Je mettais beaucoup d’énergie à prendre soin de l’autre, sans qu’il s’en rende compte, ou qu’il en donne autant », se souvient la chercheuse en étude de genre et de sexualité, qui avait fini par« intérioriser que l’autre devait passer en premier »

.Il vous reste 70.58% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.Lecture duen cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la fois Lire la suite: Le Monde »

On your marks, le podcast athlé de « L'Équipe » : Eliud Kipchoge est-il le plus grand marathonien de tous les temps ?

Dans ce deuxième épisode (2/3) de la série de podcasts sur le marathon, L'Équipe vous propose un débat autour du « GOAT », afin de déterminer qui est le plus grand coureur longue distance de l'histoire. Christelle Daunay, recordwoman de France de la discipline, est notre invitée.

WGTOW Tant mieux de toute façon vu le rapport grandissant du nombre de femmes par rapport au homme on peut de toute façon pas toutes les satisfaire 😅😅😅 Qu'elles vivent comme elles veulent, mais qu'elles le fassent en silence. Quel égocentrisme pour croire que la société en quelque chose à faire des femmes célibataires, ou mariées ou pacsées ! La société se fiche pas mal de l'individu.

l’épanouissement comme objectif, la solitude comme réalité. Dommage que la Methode Coué ne fonctionne pas tjs. Et les enfants le vivent bien ? Ptdrrrr le cimetière des éléphants vit très bien Mais de qui parlez-vous ? 'Le Monde', qui n'a jamais vraiment été à la hauteur de son nom, devrait s'appeler 'Mon (beau) quartier'… Bref définitivement un torchon de merde pour consanguins bourgeois urbains…

Psychologiquement, oui. Économiquement, ça dépend. Vous vous rappelez de je-ne-sais-plus-son-nom qui disait à une mère seule en galère : 'Fallait pas divorcer' ? Pas d'un point de vue financier, en tout cas... Pour le reste, je ne sais pas ! Mais vous avez sûrement raison. La société ne vous a rien dit, lachez nous la grappe

Ces 10 trucs que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)La maternité n'est pas un long fleuve tranquille qui sent bon le pet de licorne, ça, on le sait. Mais heureusement, il y a quand même quelques trucs qui valent le coup.

Les féministes européennes ont déjà tout obtenu ou presque, donc, pour que 'le mouvement' perdure, elles s'inventent des problèmes ou de nouvelle cause à défendre.. du genre ' les jouets rose pour les filles ce n'est pas bien' ou ' la gratuité des tampax c'est top' .. Ou l'art de généralisé sur tout les hommes le comportement de quelques abrutis fini à la pisse, c'est fascinant..... 🤦‍♂️

Fact checking : Faux. Je me permet de corriger : « Dans notre pays, une grande partie des bourgeoises qui vivent seules le vivent très bien, c’est la société qui le vit mal », analyse Céline Piques, la porte-parole d’Osez le féminisme ! La société s'en fout totalement, le néoféminisme lui ne survie que sur la frustration et le malheur de ses adeptes, il n'y a pas de néoféministe heureuse ni libre tout cela n'est qu'une façade.

'La société' s'en tape que vous viviez seules ou pas. Selecao Natural ! Ben voyons La société ? Les gens font ce qu’ils veulent! Le gauchiste est toujours en train de dépeindre le monde en noir! Franchement on s’en fout l’important c’est que les gens soient heureux.

Jean-Pierre Caillot prône « la tolérance zéro » après les débordements à répétition dans les stadesJean-Pierre Caillot, président de Reims et du collège des clubs de L1, s'inquiète de la succession de débordements dans les stades et prône une fermeté totale. Fallait agir lors du débordement de Nice sale incompetent !!! DÉMISSION !!!!! C est qui ? Il fallait ouvrir sa gueule sur les débordements de Nice. Tous coupables! Ces mecs sont à gerber. Tout autant que la presse qui trouvait normal les sanctions contre l'OM et le peu de sanctions envers Nice.

Gavées d'allocs et de pension alimentaire.. la dure vie des femmes mère prétendues 'célibataires' Quand tu vis 'très bien', tu t'en bas le steak que la Société le 'vive mal' On s'en branle de vos états d'âmes de connasses occidentales en manque de problèmes. On vit dans une société et ça, ça donne à réfléchir

Mais restez seules, et venez pas nous cassez les c.......! 😉 Bon débarras Pas d'analyse juste des phrases étayées par rien. On est pas obligé d'être une féministe militante pour vivre seule ! Plumedaliocha Et bien tant mieux pour elles. J’en connais plein qui sont aussi très épanouies dans leur famille. Vous n’allez pas non plus nous imposer le célibat et la misanthropie comme une nouvelle idéologie, si?

Elles peuvent enfin faire la vaisselle toute seule!

Tom Felton (Drago Malefoy dans Harry Potter) évacué après un malaise - VoiciTom Felton, interprète du méchant Drago Malefoy dans la saga Harry Potter, a connu un pépin de santé. L’acteur de 34 ans, participant à la Ryder Cup, une compétition de golf, a été victime d’un mal...

Oh elle vont arrêter de nous casser les couilles la société ne le vit pas mal, la société AU CONTRAIRE s'en fout complet... Et même favorise ça ! La fin du couple, l'éclatement des familles. Rien de plus simple que d'organiser des temps de garde aujourd'hui... Elles vivent bien seule car elles peuvent se taper toute la terre et puis aussi recevoir des services

Les enfants le vivent beaucoup moins bien quand elles ne payent pas la cantine et vont pleurnicher chez Cyrilhanouna... wylan J'ai jamais entendu parlé que le célibat était mal vu par la société. En avoir rien à carrer =/= la société qui le vit mal. 🤷 *rire patriarcal* Je suis une femme célibataire qui le vit très bien, comme beaucoup de personnes, hommes et femmes. Je ne subis pas de pression de la part de la société ou des hommes. Les seules qui font des remarques sur mon envie d'être seule et de ne pas faire de gosses, c'est des femmes...

On ressent chez ces 'féministes' un je-ne-sais-quoi de haine frustrée que l'on retrouve également chez les hommes 'incels'. mdr tellement bien qu'elles en parlent tous les jours.

VIDEO « Comme je suis heureux » : un proche rapporte le bonheur que vit Jean-Jacques Goldman - VoiciDans le documentaire Un jour, un destin, consacré à Jean-Jacques Goldman, diffusé sur France 2, jeudi 23 septembre, les proches du chanteur se sont confiés sur le bonheur de l'artiste, loin des scè...

La société le vit tellement bien bien qu'on parle de crise démographique et qu'ils faut importé des migrants pour payé les retraites et s'occuper des vieux Ci-gît , ex-journal de référence, qui reprend sans aucun recul ni analyse critique les propos d’associations militantes. Pas mieux que france_soir avec les antivax. 😩

Ou comment se trouver des excuses quand on est une féministe défraîchie qui n’attire plus grand monde. Pas du tout, la société s'en porte très bien de savoir que les féministes préfèrent vivre seules que de casser les couilles d'un homme h24 L'incapacité de nombreuses féministes à trouver un mec décent me fascinera toujours.

Elles vont rien comprendre quand le pays sera islamisé. C'est souvent la femme qui a au moins 40 ans, dont personne ne veut qui a besoin de crier sur tous les toits qu'elle est féministe et de faire croire que c'est un choix... Elles sont timbrées 😂😂 perssone ne les obliges a vivre en couple ... mais qu’elles laissent tranquille celle qui on envie d’une vie de famille et oui certaines sont heureuses en couple !! Au final elles veulent quoi ?

un homme gay n'aime pas les femmes,une femme lesbienne n'aime pas les hommes,ils oublient simplement,qu'ils ont eu un père et une père..... 😢😢😢 Les propos relevés chez ces soit-disant « féministes » sont proprement affligeants. La victimisation hurlante et radicale est devenue la norme… Casseurs jaunes, anti-masque/vax/pass, écologie intégriste, racisme post-colonial ou religieux,… Mon dieu le niveau de débat…

« Je suis heureux » : Jean-Jacques Goldman comblé par sa nouvelle vie à Londres - GalaInstallé dans la capitale anglaise, Jean-Jacques Goldman est 'heureux', d'après Jean-Pierre Janiaud, son ingénieur du son, interrogé dans le cadre du documentaire Un jour un destin consacré au chan...

Restez entre vous, c'est pas une grande perte elles sont à 99% claqué Les gens confondent apparemment vivre seule, célibat et solitude ....en tout cas pas de 'vie de couple ' je ne vois pas le rapport avec 'no life'...y a du taf 🤣 Ça va lui faire drôle à 60 ans seul et sans enfants Ça tombe bien j’aime pas les huîtres comme disait Balasko

Féminisme 2.0 qui tue le vrai féminisme ! Faut arrêter de pousser à la division Les hommes sont vus comme aliénants... Mais elles n'hésitent pas à se mettre un boulet au pied en voulant un gamin toute seule ... Tant qu'on n'arrêtera pas de définir la maternité comme norme , dans ou hors couple, les femmes seront dans une situation d'aliénation ...

Ne pas se mettre en couple avec nous sont le meilleur cadeau que les féministes puissent nous faire a nous, les hommes ✌️ solidarité ! Une société de femme a existé 'les amazones'.... Mais pour faire des enfants elles avaient besoin d'homme ....à l'époque Mdr ! Le monde qui fait la propagande du célibat et du lesbianisme pour les '' blancs'' pendant que les ''racisés'' vivent en couple traditionnel et font plein de bébés.

'Je lui ai demandé d’arrêter, il a continué”, les témoignages affluent contre un grand gynécologuePlusieurs patientes et étudiants en médecine témoignent de faits de violences obstétricales de la part d'un spécialiste de l'hôpital Tenon. Le HuffPost a pu s'entretenir avec une patiente qui a alerté l'hôpital dès 2018. grand ? J'espère que cette jeune femme et les autres auront le courage de ne pas lâcher contre cet infâme personnage, tout professeur👎🤢🤮 qu'il est il doit rendre de comptes!

Quel rapport le fait d'être femme et vivre seule avec le féminisme ? Mieux vaut être seule que mal accompagnée. On peut être féministe mariée, en couple, célibataire, bref c un choix de vie A force de pas réussir à garder un mec pendant plus de 6 mois, forcément on finit par se chercher des excuses et s'inventer un bonheur plutôt que de se poser les bonnes questions. Classique 😌

Vaste sujet : et si l'homme est déconstruit comme le mec de sandrousseau ça va ? On peut le garder ? Ah la doctrine wokiste qui vise à séparer les gens selon leurs couleurs , leurs sexes, leurs genre ou leurs religions. La haine sous forme de bien pensance Comme disait Coluche : con promis, chose due. Il faut ouvrir les yeux avant pour ne pas regretter après. La vie est une question de choix. Inutile de vouloir rendre les autres responsables de ses propres choix. Il faut assumer.

Mais elles veulent pas nous lâcher la pine ? Vivez votre célibat et arrêtez de nous bassiner avec le féminisme ou avec votre haine envers le sexe mâle. Incroyable de toujours tout ramener à l'homme qui serait à l'origine de tous leurs maux. La société s'en fout en vrai. Ok petasse Que les féministes cherchent l'égalité pas de problème mais qu'elles cherchent à influencer le style de vie des gens qu'ils choisissent librement, on tombe dans autre chose

J’ai 35a de mariage (hetero) une vie de couple avec des haut des bas,3 magnifiques enfants Je ne regrette rien si c’était à refaire je le referais avec la même femme que je remercie de partager chaque jour de sa vie avec moi Je vous souhaite tous une merveilleuse vie amoureuse 😍

Le célibat n'est il pas fait pour des rencontres. Alors profitez Promis,je m'en balec je confirme! On est très heureuse ! rien à cirer de cette n-ième élucubration féministe ... A Paris, les bobos femmes ?