Empreinte carbone : 5 outils pour estimer votre impact environnemental

05/10/2022 13:30:00

🌱 Comment estimer votre impact environnemental ?Décryptage avec @chartier_mat ⬇️ Plus d'infos -

Ecologie

🌱 Comment estimer votre impact environnemental ?Décryptage avec chartier_mat ⬇️ Plus d'infos -

Atteindre 2 tonnes d'émissions d'équivalent CO2 par an et par personne, tel est l'immense défi qui nous est imposé si l'on ne veut pas voir la courbe du réchauffement climatique atteindre des sommets. Or pour agir, chacun à notre niveau, il est primordial d'estimer notre propre impact. Voici les...

Publicité, votre contenu continue ci-dessousAgir pour le climat. Réduire l'impact de notre mode de vie sur l'environnement. Oui, mais comment ? Tous les"petits" gestes du quotidien sont bons à prendre ; de nouvelles habitudes peuvent améliorer de manière significative notre empreinte écologique. Pour nous aider dans cette démarche, les outils permettant de la calculer sont très intéressants. Ils permettent à la fois de prendre conscience de notre propre impact (et celui de notre foyer) et d'estimer les progrès que les efforts consentis ou les changements opérés permettent d'accomplir.

Lire la suite:
Les Numériques »

Pénurie d'énergie: qui est responsable ?

Prochain débat : Immigration: le débat est-il bien engagé? Retrouvez Le Club Le Figaro Politique autour d'Yves Thréard. Lire la suite >>

Aidons aussi l'hôpital à réduire ses émissions de CO2OPINION. Allons-nous demander aux personnels de santé de porter des cols roulés cet hiver ? Nul doute que les soignants du Solihull Hospital au Royaume-Uni, qui ont réalisé la première opération « zéro émission nette » en mai 2022 s'y plieraient. Derrière ce signal fort mêlant gestes du quotidien et hautes technologies, se cache une réalité profonde et silencieuse, documentée par une littérature scientifique abondante et unanime : notre système de santé a un impact massif sur l'environnement. En France, The Shift Project estime à 47 millions de tonnes les émissions de CO2 du secteur de la santé, 8% du total national. Par Eric de La Fortelle, Managing Partner de Cathay Capital

Alléger ses e-mails, c'est bon pour la planèteGarder le contact, s’informer, bénéficier de promotions… Bien pratiques, les courriels ont aussi un impact énergétique non négligeable, car l’envoi d’un message génère du CO2. Heureusement, il est possible de réduire notre empreinte carbone numérique.

Votre ado dort-il assez ? Voici un test simple pour le savoirLe Réseau Morphée a mis en ligne un test élaboré par des médecins et des psychologues pour évaluer la qualité du sommeil des 11-18 ans. Un outil...

Ces questions à poser pour briser la glace lors d'un premier rendez-vousPour éviter les moments gênants pendant un rendez-vous galant, voici plusieurs questions à poser à votre partenaire.

Les 10 règles à respecter pour prendre soin de son crâne rasé ou chauveUn crâne sans poils, ça s'entretient. Voici quelques conseils pour soigner au mieux votre crâne, qu'il soit rasé de près ou totalement chauve. ThomasDeseur c'est pour toi ça 😭

Cheveux : voici nos astuces pour retrouver de l’épaisseurL’été est passé par là et les changements de saison mènent la vie dure à votre chevelure ? Voici toutes nos astuces pour retrouver des cheveux épais.

© Getty Images - Empreinte environnementale 9 Atteindre 2 tonnes d'émissions d'équivalent CO2 par an et par personne, tel est l'immense défi qui nous est imposé si l'on ne veut pas voir la courbe du réchauffement climatique atteindre des sommets.Pour la santé comme partout ailleurs, le défi est de conserver un niveau de service optimal, tout en réduisant drastiquement la consommation de CO2.Eviter de mettre trop de destinataires en copie et de répondre à tous Vous venez d'envoyer un e-mail à votre sœur avec cinq photos de vos dernières vacances ensemble, soit 10 mégaoctets (Mo) de pièces jointes ? Sans vous en rendre compte, vous avez dégagé en CO2 l'équivalent de 5km parcourus en voiture! On y pense peu, mais selon l'organisation Carbon Literacy Project, un courriel standard génère environ 4g de CO2.Santé des ados Le Réseau Morphée a mis en ligne un test élaboré par des médecins et des psychologues pour évaluer la qualité du sommeil des 11-18 ans.

Or pour agir, chacun à notre niveau, il est primordial d'estimer notre propre impact. Voici les outils que nous préconisons. Par ailleurs, cela répond à une situation paradoxale et qui s'autoalimente, tant l'impact du changement climatique sur la santé est important. Publicité, votre contenu continue ci-dessous Publicité 1 Agir pour le climat. Voici cinq solutions pour alléger l'empreinte carbone de ses messages. Réduire l'impact de notre mode de vie sur l'environnement. À côté de ces efforts importants déjà menés, le développement et l'adoption de technologies plus écologiques sont absolument nécessaires pour améliorer l'empreinte CO2 de l'hôpital. Oui, mais comment ? Tous les"petits" gestes du quotidien sont bons à prendre ; de nouvelles habitudes peuvent améliorer de manière significative notre empreinte écologique..

Pour nous aider dans cette démarche, les outils permettant de la calculer sont très intéressants. Au Royaume-Uni, le National Health Service a déjà fixé un objectif de neutralité carbone en 2040. Pour désencombrer votre boîte de réception rapidement, vous avez la possibilité d'effaacer plusieurs messages à la fois. Ils permettent à la fois de prendre conscience de notre propre impact (et celui de notre foyer) et d'estimer les progrès que les efforts consentis ou les changements opérés permettent d'accomplir. Pour savoir quels sont les simulateurs et calculettes d'équivalents CO2 les plus accessibles, agréables à utiliser et efficaces, nous en avons testé des dizaines en nous amusant à refaire les calculs selon plusieurs profils types. Beaucoup de technologies et process sont en cours de développement et de mise en place, souvent à la demande des médecins : diagnostics en télémétrie, hautes technologies en salle d'opération, meilleur flux des patients, etc. Il faut savoir qu'Internet regorge d'outils de ce genre, proposés par les gouvernements, de grands groupes industriels, des associations. Les e-mails envoyés à la poubelle disparaîtront automatiquement après quelques jours.. Hors de la salle d'opération, un levier décisif réside dans la gestion des flux des patients, aussi bien dans l'utilisation optimale de l'outil hospitalier que dans les visites en médecine de ville. Une première évaluation du sommeil des 11-18 ans Élaboré par des médecins et par des psychologues spécialistes du sommeil, ce questionnaire est assez long à remplir puisqu'il prend entre 20 et 30 minutes.

. et même La Poste. Les progrès effectués par exemple dans le domaine du diabète de type 2 doivent montrer la voie aux insuffisances cardiaques et respiratoires, sans oublier les maladies chroniques métaboliques et mentales. Sous Windows 10 Ouvrez la photo avec le logiciel Photos en double-cliquant dessus. Sur la base de leurs résultats et de nos constatations, nous en avons retenu cinq qui devraient globalement vous aider à y voir plus clair. Nos 5 outils préférés Nos Gestes Climat Code source ouvert et évolutif, méthodologie largement documentée, un parcours action ciblant les gestes les plus efficaces à adopter pour réduire son empreinte, le simulateur "Nos Gestes Climat" de l'Ademe (agence de la transition écologique) est celui que nous conseillons d'utiliser en priorité à ceux qui cherchent à calculer leur"empreinte climat". En tant qu'investisseur dans la santé, nous avons la responsabilité d'amplifier notre rôle de catalyseur d'innovation et développer, à travers le financement, les solutions qui permettront de réduire l'empreinte CO2 des systèmes de santé. Huit à dix minutes suffisent pour boucler le questionnaire et il fait partie de ceux dont les questions appellent les réponses les plus claires, d'autant plus que l'on y répond à titre individuel, et non au nom de son foyer. Puis enregistrez le fichier. Gratuit et anonyme, le "questionnaire du sommeil de l'.

Les résultats obtenus nous ont toujours paru plutôt en phase avec les simulations effectuées, avec des estimations pertinentes au terme de la petite cinquantaine de questions posées. À quand des milliers d'opérations à zéro émission nette ? Eric de La Fortelle 05 Oct 2022, 8:00 Partager : Rédiger un commentaire. Bonus,"Nos Gestes Climat" présente à chacun l'objectif vers lequel nous devrions tous tendre, à savoir atteindre 2 tonnes d'équivalent CO2 par an et par personne. Un bon moyen de se rendre compte des efforts de sobriété assez drastiques à produire, sachant que la moyenne d'un Français est de 9,9 tonnes (source : Carbone 4 en janvier 2022). Les proportions seront conservées si l'icône du petit cadenas est verrouillée. Earth Hero Earth Hero est intéressante dans la mesure où elle est la plus"ludique" pour aborder la question de son empreinte écologique. On regrette un premier questionnaire bien trop succinct (il se boucle en 1 minute chrono !) et des points méthodologiques qui mériteraient d'être précisés (par exemple sur la partie voiture).

Ce n'est qu'après que l'expérience s'enrichit. Eviter de mettre trop de destinataires en copie et de répondre à tous Un message à cinq destinataires équivaut à cinq e-mails. En effet, ici le but est de voir peu à peu l'impact écologique de notre mode de vie se réduire en validant toutes sortes d'actions (il y en a environ 150 en tout). Cela va de la réduction de nos déchets et de nos trajets polluants au raccourcissement de nos douches ou une baisse de notre consommation de produits neufs, en passant par l'adoption d'une multitude de petits écogestes au quotidien. À ce niveau-là, les explications nous semblent pertinentes et les plus accros pourront régler avec plus de finesse chaque curseur dans les options pour ajuster au plus proche de la réalité leur empreinte. Lire aussi>. Pas mal pour se mettre sur la voie de la transition écologique et y rester sur le long terme, même si ergonomiquement parlant l'application mériterait d'être mieux fichue.

WWF Footprint Calculator calculateur d'empreinte carbone de la WWF se trouve sur son portail suisse. C'est un test qui prend 5 minutes, très accessible, aux questions simples, dont la principale difficulté consiste à convertir certaines estimations de dépenses annuelles en francs suisses. Il est assez synthétique dans ses résultats, avare en pistes d'action, mais permet de télécharger une version plus complète de son estimation en PDF. Sa quarantaine de questions un peu trop déterministes et sa méthodologie un poil datée expliquent sans doute pourquoi il est l'un de ceux qui délivrent les estimations d'émissions qui nous semblent les plus élevées, mais il donne une indication de son impact en tonnes d'équivalent CO2 et en planètes. Avantage par rapport à d'autres outils, il propose de lisser nos éventuels déplacements en avion sur cinq ans, ce dont d'autres calculateurs pourraient s'inspirer.

Footprint Calculator Footprint Calculator . Doublez le temps si vous souhaitez, dans la plupart des catégories, affiner vos réponses en utilisant l'option idoine. À n'en pas douter, il s'agit de l'un des outils testés les mieux fichus en termes de développement web : graphiquement réussi, il utilise de petites réglettes assorties d'explications pour entrer les informations et propose de loin l'interface utilisateur la plus soignée. Son approche planétaire est également intéressante, dans la mesure où il permet de comparer nos résultats avec les moyennes de tout un tas de pays. Et au-delà du nombre de planètes qui seraient nécessaires si tous les habitants du globe vivaient comme nous, le fait d'inscrire en gros la date personnelle à partir de laquelle on sort des limites planétaires peut provoquer un déclic.

Good Planet simulateur de Good Planet est à la fois le plus basique sur de nombreux aspects de la vie quotidienne et le plus précis en matière de transports, que ce soit pour les voyages ou les déplacements du quotidien. C'est essentiellement pour cette raison que nous le retenons, puisqu'il permet d'aborder de manière pertinente l'empreinte carbone de l'avion, la voiture, le train et les transports en commun, etc. Sur la partie chauffage et alimentation, les questions sont succinctes et il est nécessaire d'avoir une facture d'énergie détaillée à portée de main pour entrer efficacement ses consommations. Au terme des 5 minutes de"test", on regrette l'absence d'analyse des résultats proposés et de pistes d'amélioration, ainsi qu'une approche austère qui manque d'ergonomie. Côté estimations, ce simulateur s'appuie sur la"base carbone" de l'Ademe et cela se ressent, puisque l'on est assez proche des résultats obtenus avec l'outil de l'agence du gouvernement, avec en sus une estimation plus ludique en nombre de planètes nécessaires à absorber notre empreinte.

Les enseignements et les non-dits Tous ces outils donnent des ordres de grandeur permettant d'évaluer quelles sont les sources principales de notre empreinte environnementale. En moyenne, pour un Français, les transports arrivent en tête et comptent pour 30 % du total des émissions, suivis par l'alimentation (24 %), le logement (17 %), les services publics (14 %), etc. Pour autant, la plupart de ces outils omettent un point important : l'impact du secteur financier et donc des banques auxquelles on confie son argent. Dans le guide Famille en transition écologique de Jérémie Pichon, riche en enseignements sur la faisabilité et l'intérêt de changer les habitudes de son foyer, un graphique illustre très bien l'importance de cet aspect : 41 % de notre empreinte écologique est généré par notre argent en banque. Et tous les établissements bancaires ne se valent pas sur ce critère, loin de là.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous En effet, un groupe bancaire qui — comme Crédit Agricole, BNP Paribas ou Société Générale — soutient financièrement beaucoup de projets délétères pour l'environnement, aura une part non négligeable de responsabilité dans la facture écologique du mode de vie d'un foyer, d'autant plus s'il dispose d'une épargne confortable. Pour vous en convaincre, nous vous conseillons d'utiliser la calculatrice dédiée d'Oxfam ; vous y verrez que 20 000 € sur un compte en banque représentent entre 7 et 12 tonnes d'équivalent CO2 par an, soit la fourchette dans laquelle se situent la plupart des Français pour l'ensemble de leurs autres activités. Au point d'en faire une priorité. À ce jeu-là, La Banque Postale et le Crédit Coopératif se distinguent des grands groupes, mais c'est bien la Nef qui est l'organisme le moins émetteur. Puisque nous sommes sur Les Numériques , un site qui s'adresse aux férus de technologies au sens large, c'est un aspect sur lequel nous sommes restés vigilants tout au long de la préparation de ce dossier.

On sait que si la part du numérique dans notre empreinte environnementale ne fait qu'augmenter, elle reste largement marginale rapportée aux autres aspects de nos vies. On regrette néanmoins que tous ces simulateurs n'abordent pas plus précisément cette problématique — que ce soit en matière de consommation de terminaux neufs ou de services en ligne. Car en matière de numérique, comme dans tous les autres domaines, pouvoir mieux quantifier son empreinte est un prérequis nécessaire à l'adoption d'écogestes. Un calcul précis tout simplement impossible Pour en revenir aux simulateurs, vous constaterez en les utilisant que certains abusent de conseils parfois inapplicables. Installer une pompe à chaleur pour chauffer un vieil appartement, quand bien même on est propriétaire, n'est pas vraiment envisageable actuellement.

D'autres solutions présentées comme accessibles sont en réalité très coûteuses et inaccessibles pour une majorité de foyers, par exemple, l'achat d'une voiture électrique. Publicité, votre contenu continue ci-dessous On tique aussi sur le fait que la plupart des outils mettent toutes les consommations sur un pied d'égalité. Or, un t-shirt éthique fabriqué en France n'a pas le même bilan carbone qu'un modèle de fast-fashion fabriqué au Bengladesh. Idem, 1 kg de banane d'équateur ne vaut pas 1 kg de pommes normandes. Et un trajet en avion avec une escale est souvent plus polluant qu'un vol direct, même plus long.

Bref, il faut donc savoir appréhender ces outils et les solutions prônées par certains avec un certain recul, et partir du constat qu'il est extrêmement difficile et complexe, pour ne pas dire impossible, de chiffrer précisément son empreinte écologique. Est-ce que c'est grave ? Pas forcément. D'une part parce que l'on peut se contenter d'approximations pour agir et évaluer l'impact de ses efforts, et d'autre part parce que des organismes sérieux se concentrent sur cette tâche à une échelle plus vaste, essayant de guider les politiques publiques. Enfin, cet exercice est un excellent moyen de se rendre compte que bien souvent, pour agir dans un domaine ou un autre, le maître mot est"sobriété". Consommer moins, mais mieux.

Réduire ses déplacements. Rogner sur certains conforts et plaisirs. L'idée n'est absolument pas de stigmatiser certains comportements en encourageant une perte de liberté, mais simplement de donner à chacun les ordres de grandeur et les clés pour agir. D'ailleurs, vous remarquerez qu'aucun de ces outils ne distribue de mauvais points. Publicité, votre contenu continue ci-dessous MyCO2, la démarche globale et par ateliers de Carbone 4 © Carbone 4 Carbone 4 est un organisme inévitable lorsqu'on en vient à parler d'empreinte carbone.

Et pour cause, le cabinet de conseil cofondé par le très en vue Jean-Marc Jancovici est mondialement reconnu pour ses travaux sur le calcul des émissions d'équivalents CO2. Son outil MyCO2, qui a l'avantage d'une méthodologie globale prenant en compte les comportements individuels intégrés à l'environnement macroéconomique, n'est malheureusement pas accessible librement. Il est en effet nécessaire de participer à un atelier/conférence dédié au grand public d'1 h 30 min ( inscription en ligne ) pour l'aborder. Une démarche cohérente dans la mesure où l'organisme ne laisse pas le citoyen seul face à son résultat, mais accompagne le calcul de nombreuses explications loin d'être superflues pour aborder de manière générale la très complexe question de la réduction de son impact carbone. L'occasion, par exemple, de rappeler que même"héroïque", l'action individuelle n'est pas suffisante pour atteindre l'objectif de 2 tonnes d'équivalent CO2 émis par an et par personne, et que 60 % de l'effort devra être fait au niveau collectif (environnement social, technique et politique).

En d'autres termes, les petits gestes sont nécessaires, mais entreprises et État doivent aussi se transformer en profondeur. Tag associé : .