Aidons aussi l'hôpital à réduire ses émissions de CO2

05/10/2022 09:03:00

Aidons aussi l'hôpital à réduire ses émissions de CO2

Aidons aussi l'hôpital à réduire ses émissions de CO2

OPINION. Allons-nous demander aux personnels de santé de porter des cols roulés cet hiver ? Nul doute que les soignants du Solihull Hospital au Royaume-Uni, qui ont réalisé la première opération « zéro émission nette » en mai 2022 s'y plieraient. Derrière ce signal fort mêlant gestes du quotidien et hautes technologies, se cache une réalité profonde et silencieuse, documentée par une littérature scientifique abondante et unanime : notre système de santé a un impact massif sur l'environnement. En France, The Shift Project estime à 47 millions de tonnes les émissions de CO2 du secteur de la santé, 8% du total national. Par Eric de La Fortelle, Managing Partner de Cathay Capital

Pour la santé comme partout ailleurs, le défi est de conserver un niveau de service optimal, tout en réduisant drastiquement la consommation de CO2.Après une première édition au mois de juillet dernier, Amazon réitère son Prime Day pour la deuxième fois consécutive cette année, pour le plus grand bonheur des nombreux abonnés à la plateforme marchande de Jeff Bezos.Comme un vol d’étourneaux de Giorgio Parisi Traduit de l’italien par Sophie Lem Flammarion, 208 p.Palme verte sur tapis rouge.

À ceci près que le service en question répond souvent à la nécessité de faire les bons gestes pour sauver des vies et que les personnels de santé sont confrontés à une réalité quotidienne souvent bien plus exigeante que dans d'autres corps de métiers.Par ailleurs, cela répond à une situation paradoxale et qui s'autoalimente, tant l'impact du changement climatique sur la santé est important.Le géant américain s’était en effet retenu pendant les French Days de la fin du mois de septembre 2022, en proposant surtout des promotions sur ses propres produits types Kindle, Echo ou Blink, il y a donc fort à parier que les réductions seront très importantes sur les produits des principaux constructeurs de smartphones, tablettes, TV, PC portables et autres.Si l'hôpital neutre en carbone n'est pas encore pour demain, les soignants, inquiets pour l'avenir de la planète et de notre système de santé font déjà énormément : réduction des déchets, consommables et besoins en stérilisation, baisse de l'utilisation de gaz anesthésiques, diagnostics et soins à distance, choix de mobilités douces - la liste ne peut être exhaustive.Mais l’homme derrière le fourneau est avant tout un physicien brillant, Prix Nobel en 2021, engagé en faveur de la recherche fondamentale, de l’accès aux connaissances et de la défense de l’environnement.À côté de ces efforts importants déjà menés, le développement et l'adoption de technologies plus écologiques sont absolument nécessaires pour améliorer l'empreinte CO2 de l'hôpital.C’est après les French Days et après la rentrée scolaire, mais Amazon n’est pas du tout en retard, surtout quand il s’agit des offres de fin d’année.C'est notamment le sens du Comité de transition écologique pour les hôpitaux publics créé le mois dernier.« Sur un tournage, les moyens techniques, le transport de l’équipe, du matériel et les décors représentent les postes les plus énergivores , décrit Pervenche Beurier, déléguée générale d’Ecoprod, qui réunit 140 adhérents.

Au Royaume-Uni, le National Health Service a déjà fixé un objectif de neutralité carbone en 2040.Bref, ces deux jours de promotions seront évidemment l’occasion de faire de bonnes affaires, mais il faudra être très réactif pour profiter des offres.Une portée universelle Qu’il s’agisse d’organiser des spins, des atomes, des étourneaux ou des personnages de Shakespeare, les mouvements collectifs de plusieurs éléments a priori désordonnés répondent à des interactions complexes.Un objectif atteignable ? Au vu des leviers existants, les opérations neutres en CO2 semblent être un objectif atteignable.Beaucoup de technologies et process sont en cours de développement et de mise en place, souvent à la demande des médecins : diagnostics en télémétrie, hautes technologies en salle d'opération, meilleur flux des patients, etc.Si vous êtes déjà abonnés au service, vous n’avez rien de plus à faire.Ces solutions sont aussi souvent bénéfiques pour le patient, lui aussi soucieux de la réduction de son empreinte carbone - un patient atteint de diabète consomme en moyenne trois fois plus de CO2 tout au long de sa vie qu'un patient sans pathologie particulière -, mais également en demande d'une expérience de médecine plus prédictive et personnalisée, incluant davantage de technologies.Entre le maelström des étourneaux et les différentes phases de l’eau, Giorgio Parisi a niché un bref mais passionnant chapitre autobiographique, où l’on parcourt les couloirs de l’université de Rome « La Sapienza » à la fin des années 1960.Hors de la salle d'opération, un levier décisif réside dans la gestion des flux des patients, aussi bien dans l'utilisation optimale de l'outil hospitalier que dans les visites en médecine de ville.Mais on a une obligation de produire mieux, en consommant moins d’énergie et avec moins d’impact sur l’environnement.

Que ce soit pour la qualité du soin ou la réduction des émissions de CO2, il est impératif de développer des outils de surveillance à distance des patients, toujours plus nombreux à être atteints de maladies chroniques.Les progrès effectués par exemple dans le domaine du diabète de type 2 doivent montrer la voie aux insuffisances cardiaques et respiratoires, sans oublier les maladies chroniques métaboliques et mentales.« Le développement technologique est impensable sans un progrès parallèle de la science pure », estime-t-il.Si l'écosystème français de l'innovation médicale est très dynamique, la collaboration entre investisseurs, startups, et grandes entreprises n'a jamais été aussi déterminante pour répondre à l'un des plus grands défis du secteur.En tant qu'investisseur dans la santé, nous avons la responsabilité d'amplifier notre rôle de catalyseur d'innovation et développer, à travers le financement, les solutions qui permettront de réduire l'empreinte CO2 des systèmes de santé.En somme, aidons les personnels soignants à faire de l'expérimentation du Solihull Hospital un non-évènement et non plus un exploit.Avant de citer le physicien britannique Michael Faraday, qui, interrogé sur l’utilité de ses expériences sur l’électromagnétisme, aurait répondu « pour l’instant, je n’en sais rien mais selon toute probabilité vous prélèverez un jour des impôts dessus ».

À quand des milliers d'opérations à zéro émission nette ? Eric de La Fortelle 05 Oct 2022, 8:00 Partager : Rédiger un commentaire.

Lire la suite:
La Tribune »
Loading news...
Failed to load news.

Amazon prépare un nouveau Prime Day : quand et comment profiter des offres ?Amazon est encore une fois de retour pour son Prime Day, l’événement commercial réservé à ses membres qui intervient pour le coup seulement deux semaines après les French Days. Mais, quand et comment profiter des offres ? C’est justement ce que nous allons vous partager dans cet article.

La complexité du vol des étourneaux🔍 Le physicien italien Giorgio Parisi, Prix Nobel de physique en 2021, revient sur ses recherches sur les modèles complexes, dans un ouvrage qui s’interroge aussi sur la place de la science fondamentale

Crise énergétique : le cinéma tente de concilier magie de l’éphémère et durabilité✳️ Crise énergétique : le cinéma tente de concilier magie de l’éphémère et durabilité Alors que le Centre national de la cinématographie conditionnera bientôt ses aides à des objectifs écologiques, la profession s’engage vers une refonte de ses habitudes

Meghan Markle : un énorme coup à jouer pour elle à Londres en fin d'annéeLa duchesse de Sussex s'apprête à recevoir un prix important à Londres, de quoi redorer son image auprès de ses détracteurs.