Disney subit de lourdes pertes trimestrielles, mais voit son nombre d’abonnés gonfler

Disney subit de lourdes pertes trimestrielles, mais voit son nombre d’abonnés gonfler

05/08/2020 06:28:00

Disney subit de lourdes pertes trimestrielles, mais voit son nombre d’abonnés gonfler

Le patron du groupe américain, qui a décidé de sortir le blockbuster « Mulan » directement en streaming aux Etats-Unis, s’est déclaré « aussi optimiste que possible ».

Copier le lienL’affiche du film « Mulan », qui devait sortir en mars, à Los Angeles, le 31 mars. LUCY NICHOLSON / REUTERSDisney a perdu 4,7 milliards de dollars (environ 4 milliards d’euros) pendant le trimestre écoulé, contre près de 2 milliards de bénéfice net il y a un an, à cause de la pandémie et notamment des parcs d’attraction fermés et des croisières à l’arrêt. Mais ses plates-formes de streaming, dont Disney+, comptent désormais 100 millions d’abonnés payants, gagnés en partie grâce aux mesures de confinement.

Les produits végétariens seraient principalement composés d’eau Jesé s'active pour quitter le PSG Coronavirus : Nikki Belton, femme de ménage nue à domicile, croule sous les demandes

« C’est une étape significative qui renforce notre stratégie des services directs au consommateur, que nous considérons comme clef à la croissance future de notre entreprise », a déclaré mardi 4 août Bob Chapek, le patron du groupe américain.

, lancé en novembre 2019 avec des nouveautés et un catalogue impressionnant de films, séries et programmes télé, a atteint les 57,5 millions d’abonnés fin juin.Lire aussiDisney+ est désormais disponible en France, mais avec un catalogue beaucoup moins riche et récent qu’aux Etats-Unis

Charge de 3,5 milliards pour les pertes liées à la pandémieLe titre Disney s’appréciait de plus de 5 % lors des échanges électroniques après la fermeture de la Bourse, malgré un chiffre d’affaires diminué de moitié en un an, à 11,8 milliards de dollars, un résultat inférieur aux attentes du marché.

Son résultat par action est ressorti à – 2,61 dollars, mais il est positif dans un calcul ajusté, à 8 cents par action, en prenant en compte une charge de 3,5 milliards de dollars pour les pertes liées à la pandémie. Cette charge correspond à l’impact négatif sur les activités physiques, comme les parcs d’attraction, les hôtels et les croisières.

Article réservé à nos abonnésLire aussiMajors ou confidentielles, les plates-formes de streaming profitent du confinementDans les autres secteurs, les pertes de revenus sont en partie compensées par la baisse des coûts de production, les tournages et voyages étant à l’arrêt.

Bob Chapek s’est félicité du succès des plates-formes de streaming (Disney+, ESPN+ et Hulu) et de la réouverture de certains parcs, notamment à Shanghai, à Paris et en Floride. Il s’est déclaré« aussi optimiste que possible »

Bayern : Leroy Sané blessé à un genou - Foot - ALL - Bayern L'Olympique Lyonnais touche au but pour Lucas Paqueta ! L'OL passe à l'attaque pour Islam Slimani

lors de la conférence téléphonique aux analystes.Lire aussi« Mulan » directement en streamingLe groupe a également décidé mardi de sortir le filmMulan, blockbuster très attendu, en streaming en septembre, sans passer par les salles, comme le veut la tradition. La sortie de la version en prise de vue réelle du célèbre dessin animé avait déjà été repoussée à trois reprises, les salles de cinéma américaines restant fermées à cause de la propagation du nouveau coronavirus dans le pays.

Mulansera à la place disponible pour les abonnés de la plate-forme Disney+ à partir du 4 septembre, à condition de débourser 29,99 dollars supplémentaires. Cette décision a été qualifiée« d’unique »

par le PDG de Disney, Bob Chapek.Le film sortira tout de même en salle dans certains pays où le service de streaming n’est pas encore proposé, comme en Chine. Sa production a coûté environ 200 millions de dollars. Lire la suite: Le Monde »

Un parc d'attractions australien condamné pour la mort de 4 personnes

Les faits s’étaient produits en 2016, choquant le pays

En meme temps a part Mandalorian le contenu est vide, du coup ca fait cher par mois pour une série d'une petite saison Je me permets de vous corriger : Je me permets de vous corriger :

Coronavirus : les masques chinois sèment le trouble aux Etats-UnisLes hésitations des autorités sanitaires américaines ont alimenté la confusion sur l'efficacité de certains modèles importés de Chine. Selon le « Wall Street Journal », certains Etats ont commandé des millions de masques dont ils ne savent aujourd'hui que faire. Quelle hypocrisie des USA avec leur gestion du covid 19

Une violente explosion souffle le port de Beyrouth et sème le chaosDeux explosions d’origine inconnue ont fait au moins dix morts et des dizaines de blessés dans la capitale libanaise. 🙏❤️ The Beirut explosion caused by highly explosive sodium nitrate confiscated from a ship more than a year ago and were placed in one of the warehouses located in the port

Comment le tennis africain tente de se faire une place sur le circuit pro - TennisEn début d'année, le tennis africain a, pour la première fois de son histoire, placé deux joueurs, le Sud-Africain Kholo Montsi et l'Ivoirien Eliakim Coulibaly, dans le top 20 mondial juniors. L'essor est réel, mais les obstacles nombreux et les ressources, malgré le soutien de l'ITF, très limitées. c'estencore la fft qui va financer l'afrique!

Taylor Swift devient la femme avec le plus de titres dans le Top 100Son dernier opus est un carton critique et commercial TransAgenda

Le phénomène Ronaldo (3/5) : l'homme qui valait 1 milliard - Foot - Le phénomène Ronaldo (3/5)Le phénomène Ronaldo (3/5) : l'homme qui valait 1 milliard Cristiano Ronaldo est une formidable machine à cash, dont les revenus avoisinent les 100 M€ par an. Et cela pourrait continuer bien au-delà de sa carrière de joueur Le Major is Steve Austin : l' homme qui valait ... Un joueur sérieux dans sa carrière et très honnête dans son jeux Il est magnifique

Jacques Monory, le bleu et le noirExposition — Jacques Monory, a peint pendant 60 ans des scènes hyperréalistes et énigmatiques dans un camaïeu de bleus caractéristique. La Fondation Maeght, à Saint-Paul-de-Vence otstpauldevence art peinture