İnternational

İnternational

Arrêté à son arrivée à Moscou, Navalny revient au centre du jeu politique russe

Alexeï Navalny, l’opposant inflexible qui inquiète le pouvoir russe

18/01/2021 11:55:00

Alexeï Navalny, l’opposant inflexible qui inquiète le pouvoir russe

Le détracteur de Vladimir Poutine, empoisonné en août 2020, est rentré en Russie hier. Il a été immédiatement interpellé pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire lorsqu’il était soigné en Allemagne.

Article réservé aux abonnésAlexeï Navalny lors de son arrestation à l’aéroport de Cheremetievo à Moscou, le 17 janvier 2021. KIRILL KUDRYAVTSEV / AFPEntre l’opposant inflexible et un pouvoir résolu à ne pas lui céder d’un pouce, la collision semblait inévitable. Elle a eu lieu, dimanche 17 janvier, sur le terrain choisi par le Kremlin, celui des manœuvres dilatoires, des arguties juridiques et de la force brute.

2e séisme en 4h près de la Nouvelle-Zélande, alerte au tsunami et évacuations Alerte au tsunami momentané dans tout le Pacifique après un séisme 'Arrêtez de geindre', lance Bolsonaro aux Brésiliens qui vivent leur semaine la plus meurtrière

L’essentiel du scénario était écrit à l’avance : avant même son retour, les autorités russes avaient prévenu qu’elles arrêteraient Alexeï Navalny, coupable de ne pas avoir respecté les conditions de son contrôle judiciaire. Soigné en Allemagne depuis son empoisonnement en août 2020, M. Navalny ne s’était pas rendu, au mois de décembre, à une convocation au commissariat.

Quelques minutes après avoir foulé le sol russe – son« meilleur jour depuis ces cinq derniers mois »–, l’homme politique a été arrêté, au moment de passer la douane. Une caméra a pu immortaliser sa dernière étreinte avec sa femme, Ioulia, avant que l’opposant ne soit emmené dans un lieu inconnu, sans pouvoir être accompagné de son avocate. headtopics.com

Lire aussi :« Le patient russe »... Alexeï Navalny, l’opposant dont Poutine ne prononce jamais le nomPour le reste, la priorité du pouvoir a été de donner le moins de publicité possible à cet événement, quitte à produire l’effet contraire. Attendu à l’aéroport de Vnoukovo, l’avion de M. Navalny a été dérouté au dernier moment vers un autre aérodrome moscovite, celui de Cheremetievo. Raison invoquée : la brosse d’une déneigeuse traînait sur la piste d’atterrissage. L’autoroute menant à Cheremetievo a ensuite été partiellement fermée.

Les forces de l’ordre à l’aéroport de Cheremetievo avant l’arrivée de l’opposant Alexeï Navalny, à Moscou, le 17 janvier 2021. ALEXANDER NEMENOV / AFPAtmosphère de farceEn amont, tout avait été fait pour décourager journalistes et partisans d’Alexeï Navalny de venir l’accueillir. Dans la foule de quelques centaines de présents, beaucoup avaient dû acheter un billet d’avion uniquement pour pouvoir pénétrer dans le terminal. Et, pour créer la confusion, des groupes de jeunes, dont certains reconnaissaient sans difficulté avoir été payés, avaient investi l’aéroport, prétendument pour accueillir une vedette de la télé-réalité.

Cette atmosphère de farce, un genre dont les stratèges du Kremlin se sont fait une spécialité, visait à enlever son caractère historique et dramatique au moment – celui du retour du principal opposant du pays, cinq mois après son empoisonnement par une arme chimique de type Novitchok, et malgré les menaces explicites contre sa sécurité.

« Je n’ai peur de rien, et je vous engage à ne pas avoir peur », a dit Alexeï Navalny dans une brève déclaration à la sortie de l’avion.Lire aussiQu’est-ce que le Novitchok, poison neurotoxique d’origine soviétique ? headtopics.com

Théâtre de l’Odéon occupé: «Laissez nous travailler!» Alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie, appel à évacuer le littoral Chelsea enfonce Liverpool en Premier League

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a de son côté surjoué l’indifférence en faisant mine de s’interroger :« Je vous demande pardon, Navalny a été arrêté… En Allemagne ? Je ne suis pas au courant. »

Au même moment, comme un démenti évident, les accès à la place Rouge étaient fermés. Et, au cours de la journée, plus de soixante personnes ont été arrêtées, à Moscou, mais aussi à Saint-Pétersbourg, où des militants en route pour la capitale ont été sortis du train.

Il vous reste 63.44% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.Lecture duen cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la fois Lire la suite: Le Monde »

Big five, le podcast foot de L'Équipe : attrape Kylian Mbappé si tu peux

L'attaquant français, auteur d'un triplé à Barcelone (4-1), a tiré la quintessence de son jeu pour permettre au PSG de prendre une option sur la qualification. Un match qui confirme qu'au fil des mois, et parfois de manière subtile, le champion du monde a fait évoluer sa palette.

Un bon coup de Com , ce gars savait très bien ce qui allait se passer . Il a tout calculé et tout les médias se sont fait piéger, même les gouvernements . C’est juste très drôle 🤣 ... L'homme qui donne de insomnie au Président PoutineFacts vraiment AlexeiNavalny !!! pragmafrik RmjBruxelles. La comédie de 'l'opposant number one' est terminée, rentrez à la maison et envoyez à Navalny des oranges à l'adresse suivante : Goulag,, Magadan, Russie.😺

🤭😅😂🤣 Le 'pouvoir russe' 👇 Il n'est pas un opposant il est un concurrent d'extrême droite comme Poutine...et Poutine joue avec lui. Le mec, c'est un scénario Netflix. Il sert juste à faire du contenu, sans consistance. Poutine ne lui a rien fait, sinon il serait déjà ad patres. ah bon, et pourquoi Napoléon a vendu la Louisiane ?

Who would return to a country that, supposedly’, poisoned you? Anyone? Opposant à quoi à qui pour faire quoi ? Il est manipulé par les services occidentaux qui rêvent de transformer la Russie comme à l’époque d’Eltsine, un grand bordel pour la consommation de la chaire fraîche avec des oligarques voleurs clients des banques Rothschild. Vive Poutine

Il es sûrement déjà mort à l’heure actuelle. Donc non il ne les inquiète pas L'opposant..... 2% aux élections