Hongkong, İnternational

Hongkong, İnternational

A Hongkong, la loi de sécurité imposée par la Chine met brutalement fin à une exception démocratique

Le texte prévoit des peines allant jusqu’à la prison à perpétuité pour les ennemis du régime et une surveillance étendue par ses agences.

01/07/2020 13:10:00

« Cette loi est faite pour terroriser, intimider, réduire Hongkong à néant » Pour beaucoup de Hongkong ais, la nouvelle loi de sécurité nationale imposée par l’Assemblée nationale populaire à Pékin marque la fin de Hongkong en tant que cité libre.

Le texte prévoit des peines allant jusqu’à la prison à perpétuité pour les ennemis du régime et une surveillance étendue par ses agences.

Article réservé aux abonnésArrestation lors de manifestations à Hongkong contre la nouvelle loi de sécurité nationale, le 1er juillet. DALE DE LA REY / AFPC’est l’estocade finale. Pour beaucoup de Hongkongais qui se sont mobilisés depuis des années pour obtenir un peu plus de démocratie, la nouvelle loi de sécurité nationale imposée par l’Assemblée nationale populaire à Pékin, et promulguée à Hongkong un peu avant minuit mardi 30 juin par la chef de l’exécutif, Carrie Lam, marque la fin de Hongkong en tant que cité libre.

Chine: un village placé en quarantaine après un cas mortel de peste bubonique Résultat et résumé Juventus Turin - Lyon, Ligue des champions, Retour 8es de finale, Vendredi 07 Août 2020 Coronavirus : la situation se dégrade en France

« Pour les membres de la petite minorité qui menace la sécurité nationale, cette loi sera un glaive suspendu au-dessus de leur tête », a averti le gouvernement chinois.La région administrative spéciale avait jusqu’à présent le privilège d’être la seule ville de Chine où les libertés individuelles étaient protégées.

« Cette loi est faite pour terroriser, intimider, réduire Hongkong à néant, faire de Hongkong une ville dans laquelle il n’y aura plus de dissidence, plus de manifestations, plus d’opposition », déclare auClaudia Mo, députée du camp prodémocratique.

Lire aussiAlors que Hongkong marque, ce 1er juillet, les vingt-trois ans de sa rétrocession à la Chine, ce texte va limiter considérablement, voire annihiler, les libertés civiles et politiques de n’importe quel citoyen en désaccord avec le système chinois ou avec le gouvernement.

« Fondamentalement, Pékin va pouvoir arrêter n’importe qui, pour n’importe quel crime, puisque c’est Pékin qui a le pouvoir d’affirmer ce que vous avez fait de mal et en quoi c’est mal »,affirme un grand juriste qui, comme la plupart des gens contactés mercredi matin, n’a accepté de parler qu’à la condition explicite de ne pas être cité, une nouveauté dans cette ville. Il affirme avoir conseillé à tous ses amis de ne pas accepter la moindre interview, car

« même parler et donner son avis est désormais dangereux ».« Continentalisation » de l’ancienne colonie britanniqueThéoriquement, jusqu’en 2047, Hongkong devait pourtant« gérer ses propres affaires »

avec un« haut degré d’autonomie », mais les nombreuses restrictions détaillées dans cette nouvelle loi précipitent la « continentalisation » de l’ancienne colonie britannique. Jusqu’au 30 juin 2020, Hongkong fondait son exception au sein de l’ensemble chinois sur un Etat de droit solide et crédible, hérité du système britannique de la common law (le droit coutumier), et respecté par le reste du monde. En plaçant sa loi au-dessus de celle de Hongkong, Pékin s’attaque au cœur même de cette spécificité. Et bien que les milieux d’affaires font pour le moment mine de regarder ailleurs, se persuadant que tout ira bien – la Bourse a fermé en hausse mardi –, la fragilisation du cadre juridique de Hongkong risque tôt ou tard de porter atteinte au centre financier international.

Calendrier et résultats Ligue des champions 2019-2020 : phase finale - Football Ligue des champions: l'OL qualifié pour le Final 8 malgré un doublé de Ronaldo avec la Juve Coronavirus : un maire demande l'intervention de l'armée pour faire respecter le port du masque

Il vous reste 68.63% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.Lecture duen cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la fois Lire la suite: Le Monde »

Dictature chinoise 🚨🚨🚨 Et tout cela dans un silence Assourdissant comme on dit!!Mais pensez-vous que les consommateurs Lambdas qui trouvent que c’est une atteinte aux libertés,vont arrêter de commander leurs (Indispensables)produits venant de Chine🤔Arrêtons d’acheter Chinois pour dire notre désaccord

Le communisme a fait le malheur des peuples partout où ce système a sévi, avec, en plus, le massacre de millions d'innocents. NB: Sous MAO, plus de 50 millions d'innocents massacrés par la dictature communiste chinoise. Hypocrites 👇🏻 Hong-Kong aura-t-elle le courage de faire sécession et de réclamer son indépendance ?

'Chine' et 'démocratique' dans la même phrase, compliqué. La Chine veut imposer sa dictature à Honkong 👎🚨🚨🚨 Envoyer dix tweets sur le même sujet ne sert à rien. La Chine sera démocratique quand la France remboursera entièrement la dette que Haïti a dû acquitter pendant un siècle pour son indépendance: On ne s'adhère à vos valeurs que quand vous l'appliquerez à vous-même.

Hainan : la relève de Hong Kong. Ici, beaucoup signifie les personnes qui veulent incendier quelqu'un, veulent voler le gan de la police, arrêter d'autres personnes de travailler ou brûler la station de métro, etc. Ça fait très peur Ah, que Trump nous manque déjà. ... 😬 AYPOLITIQUE axel_marion BertrandForclaz Fior000 R_Darbellay

Bientôt la même chez nous couleur verte, faudra pas marcher sur la pelouse, à moins d'avoir son tapis de prière... A un moment, avec une telle pression, ça ne pourra que craquer! Les Hongkongais deviendras Ouïghours2.0,Tibet3.0.... What a shame .. Le pouvoir chinois est immonde Degoulasse Rizvolution

La Chine adopte une loi controversée sur la sécurité nationale à HongkongLe texte, dont le contenu n’a pas été révélé, a été adopté à l’unanimité selon la presse locale. Le Royaume-Uni, l’Union européenne et les Etats-Unis craignent qu’il ne serve d’instrument de répression des opposants politiques hongkongais. continuez apaisement. Et depuis 49, la Chine continue de réinventer ses frontières, d’inventer l’Histoire qui l’arrange, loin de toute réalité historique, dévorant ses voisins, faisant disparaitre leurs cultures, puis leurs peuples par massacres, déportations et finalement submersion démographique.

La Chine adopte la loi controversée sur Hong Kong, l'UE s'inquièteLes opposants de cette loi sur la sécurité craignent un recul inédit des libertés depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine en 1997. L UE inquiète mais va rien faire ... yesssssssssssssssssssssssssss:) nous avons bien schaippa et avia et le crif en france:) à part,tu dis quoi?l'UE se chie dessus devant la Chine.petite puissance sans poids.

Chine: un vaccin anti-Covid-19 autorisé au sein de l'arméeLa Commission militaire centrale de Chine a donné son feu vert, le 25 juin dernier, pour utiliser un vaccin anti-Covid-19 de la société CanSinoBIO sur des militaires chinois. On espère que tout roule Mais pas de bol,un nouveau virus vient d'apparaître. C'est une grande avancée.

L'OMS envoie une équipe en Chine déterminer l'origine du coronavirusMieux connaître son ennemi pour mieux le combattre Il vient d'ailleurs ! Les premières images de 'l'équipe' Pas trop tôt... 🤣 🤣 🤣

Covid-19: l'OMS envoie une équipe en Chine pour tenter de déterminer l'origine du virusL'Organisation mondiale de la Santé a annoncé, ce lundi, qu'elle était sur le point d'envoyer une équipe de chercheurs en Chine afin de déterminer et de comprendre l'origine du coronavirus. Pas con! il est jamais trop tard pour bien faire je suppose.. regarder cette vidéo, elle en vaut la peine PascalPraud déclaration Pr Montagne non 'corroborées' semble t il et je vous recommande la chute, pardon la fin a/s des ondes électromagnétiques 😊 280 nouveaux cas de covid-19 en France depuis samedi...soit 164 260 cas au total...mais vendredi soir il y avait 162 936 cas...soit 1324 cas de plus... encore un mensonge dans les chiffres

Un rapport accuse la Chine de stériliser de force des OuïghoursEn Chine, les Ouïghours, une ethnie turcophone à majorité musulmane, seraient soumis à des stérilisations forcées, affirme dans une étude publiée lundi Adrian Zenz, un chercheur allemand qui a déjà écrit plusieurs rapports sur les politiques chinoises dans la région du Xinjiang. Dans les deux grandes préfectures de la région où les Ouïghours sont majoritaires, le nombre de naissances aurait ainsi drastiquement chuté depuis 2016, affirme Adrian Zenz qui dit se baser sur des documents administratifs chinois et des entretiens avec des femmes locales. Certaines déclarent avoir été contraintes de se faire stériliser, sous peine d'être envoyées dans des camps dont Pékin conteste l'existence, selon l'étude. L'implantation d'un stérilet aurait été imposée à d'autres.La Chine semble utiliser un contrôle des naissances coercitif dans le Xinjiang dans le cadre «d'une stratégie plus vaste de domination ethno-raciale», écrit Adrian Zenz dans ce rapport publié par la Jamestown Foundation. Cette organisation américaine fondée en 1984 se donne pour mission «d'informer et d'éduquer les décideurs politiques» et dit avoir «contribué directement à la chute du communisme» en Europe et en Union soviétique. Interrogé au sujet du rapport, un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, a réfuté lundi ces allégations, assurant qu'elles étaient «sans fondement» et que le Xinjiang était désormais «stable et harmonieux». Une dictature faisant face à une population à l'idéologie dictatoriale ! Elle trouve en face d'elle le même modèle qu'elle applique en terre d'Islam le totalitarisme , d'ailleurs vous devriez prendre le temps de parler des minorités dans ces états qui fleurent 'bon' l'islam ! Quel drame. Que pouvons nous faire pour les aider ? Qu elle honte....lisez le texte de Martin Niemöller....ça fera réfléchir les imbéciles qui écrivent des immondices