« Féminicide », ce terme qui embarrasse la magistrature

Redirecting to full article in 0 second(s)...
La procureure d’Auch a évoqué un « probable féminicide suivi d’un suicide » après la mort d’un couple, fin août. Le terme reste très rarement employé par les magistrats.