Belgique, Chambre, Congo, Histoire, Colonialisme

Belgique, Chambre

Les experts ont rendu leur rapport à la Commission spéciale sur le passé colonial belge

Les experts ont rendu leur rapport à la Commission spéciale sur le passé colonial belge

27-10-21 18:05:00

Les experts ont rendu leur rapport à la Commission spéciale sur le passé colonial belge

Les dix experts chargés par la Commission parlementaire spéciale sur le passé colonial pour guider les parlementaires...

Eclairer les décisions de la Commission spéciale La Commission parlementaire spéciale"Congo – passé colonial" a démarré à l’été 2020 dans le contexte des répercussions en Belgique du mouvement"Black Lives Matter" et des regrets exprimés par le roi Philippe le 30 juin de la même année concernant les conséquences de la colonisation au Congo. L’une des premières tâches de cette commission a été de nommer dix experts chargés d’assister les membres du Parlement dans leur travail. Ce sont donc dix experts qui ont dû examiner le passé colonial de la Belgique de différents points de vue.

Aux Pays-Bas, c’est Saint Nicolas qui administre la troisième dose des personnes âgées Plus de 10.000 personnes, dont de nombreux jeunes, réunis pour le premier meeting du candidat d’extrême droite Eric Zemmour 'Les médecins contre la vaccination, sont des criminels' Arnaud Bruyneel, infirmier et doctorant en santé publique

Ces dix experts ont à présent terminé leur rapport qui a été publié mardi sur le site de la Chambre."Une nouvelle étape dans le traitement du passé colonial de notre pays", a déclaré le député Groen Wouter De Vriendt, qui préside la Commission spéciale. Celui-ci a remercié les experts"pour leur travail inestimable sur un sujet très délicat, dans des circonstances difficiles et dans un délai limité."

►►► À lire : Passé colonial de la Belgique à l’université :"Il n’y a pas encore de politique ou de plan général concernant ces matières-là""Le but du présent rapport n’est pas de prendre des décisions mais d’éclairer les décisions qui reviennent aux membres de la Commission spéciale", peut-on lire dans le rapport en question qui comporte 689 pages. La démarche entreprise dans le cadre de ce rapport est triple :"appréhender avec le plus de justesse possible les réalités concrètes de la période coloniale et leur impact à long terme","un travail de mémoire et de réparation qui peut être entrepris aujourd’hui dans le cadre de la Commission spéciale". Le rapport invite aussi"à s’interroger sur les liens qui existent entre le colonialisme et le racisme". headtopics.com

"Pas de miracle à court terme" Concernant les réparations, une des expertes du groupe de travail, l’historienne de l’art Anne Wetsi Mpoma, plaide en faveur de la reconnaissance de la colonisation du Congo comme un crime. Elle ne se prononce néanmoins pas sur l’ampleur du dommage en chiffres."Le préjudice subi est impossible à quantifier, ce qui ne change rien au fait qu’il doit être réparé par une compensation financière."

►►► À lire : L’ONU plaide en faveur d’une justice réparatrice dans le cadre du débat sur les conséquences de l’esclavagisme et du colonialismeEn juin 2020, le roi Philippe avait exprimé ses"plus profonds regrets" pour les"actes de violence" et les"souffrances" infligés au Congo léopoldien puis belge. Toutefois, cela n’équivaut pas encore à des excuses, et aucune conséquence juridique – par exemple, sous la forme d’une indemnisation – n’y est associée. La Commission parlementaire spéciale sur l’histoire coloniale de la Belgique doit décider en dernier ressort de la manière dont le passé doit être géré.

Le rapport des experts est le point de départ du travail effectif de cette commission. Après sa présentation au Parlement, une décision pourra être prise sur la poursuite des travaux. Selon M. De Vriendt, il est particulièrement important de ne pas procéder trop rapidement."Notre pays a une responsabilité historique envers les victimes des méfaits du colonialisme. Cette tâche est trop importante pour être abordée à la hâte. La commission ne fera pas de miracle à court terme."

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

On craint le pire. Encore une déconstruction de l'Histoire fort probablement !!

Van Crombrugge: 'Les gardiens sont des cibles faciles, les gens aiment bien nous tirer dessus'C'est un peu le principe du métier de gardien de but que de se faire tirer dessus. Mais le capitaine du rscanderlecht parle évidemment des critiques auquel son poste est très souvent soumis. Entretien. immanquable

Grogne dans les services PSE: le tracing des cas Covid dans les écoles francophones restera perturbéFrappées par un mouvement de grogne depuis une semaine, les opérations de tracing des cas covid dans les écoles de la... Ça fonctionne jamais ses trucs

Davantage d'espace pour les bagages, prises USB... les nouvelles rames Thalys officiellement lancées sur le railLa compagnie ferroviaire Thalys a officiellement inauguré mardi, à la gare du Midi à Bruxelles, sa nouvelle rame de train... Super idée maitenant faudrait développer un espace pour pouvoir mettre les vélos et trottinettes car c'est la galère surtout dans les bus

Gouvernement bruxellois : 3,5 millions d’euros octroyés pour les jeunes de 200 clubs sportifsLa Région de Bruxelles-Capitale a approuvé l’octroi d’un budget de 3,5 millions d’euros de subventions à quelque...

Les Etats-Unis délivrent le premier passeport avec genre 'X'Les Etats-Unis ont annoncé mercredi avoir délivré le premier passeport avec le genre 'X' à une personne qui ne se... Les USA , toujours une longueur d'avance dans la décadence !! Quelle bande de guignols ! Ils en arrivent à renier la science en faveur de leur idéologie. C'est la porte ouverte à tous les délires !

'The Great Resignation' : les Etats-Unis touchés par des démissions en cascade, relayées sur TikTokLes États-Unis vivent actuellement une vague de démissions sans précédent. Selon le Washington Post, 20 millions de...