Coronavirus: le refus de faire vacciner son enfant contre le Covid-19 en augmentation chez les vaccinés

Coronavirus: le refus de faire vacciner son enfant contre le Covid-19 en augmentation chez les vaccinés

Coronavirus, Refus

21-01-22 15:20:00

Coronavirus : le refus de faire vacciner son enfant contre le Covid-19 en augmentation chez les vaccinés

La motivation à suivre les mesures sanitaires dans le cadre de la pandémie de Covid-19 a diminué en un mois, alors que, dans le même temps, la méfiance à l’égard de la stratégie gouvernementale a augmenté

Les chercheurs ont constaté que la motivation volontaire à suivre les mesures a diminué parmi les vaccinés, passant de 78 % à 66 % en l’espace d’un mois. « La raison de la baisse de la motivation volontaire est largement due à l’évolution de la perception du risque », selon les chercheurs. « Le caractère moins pathogène du variant Omicron se traduit par une perception moindre du risque d’une infection grave, la motivation volontaire de la population étant fortement liée à l’aspect de gravité de la perception du risque. »

Lire la suite: Sudinfo.be »

Montrons les notices des vaccins afin que chacun puisse en discuter avec son médecin traitant. Mais où sont ces notices? Ils ont bien raison ces parents. Bravo, il faut sauver les enfants! Enfin le réveil 👍🏻 Bravo aux parents qui ne cèdent pas 👏🏻 Très bien ! Bien sûre que les parents doivent refusé cette merde ! Du jus de citron pur aura plus d’effet que de poison !!!

Normal, le gens se réveillent 😉 va falloir vous y habituer et donc changer de discours ... le dilemn ....courage 💪 J'en fais partie. Ca n'a aucun sens de faire vacciner ses enfants avec ce vaccin là.

Coronavirus: vaste accord pour donner accès à l’anti-Covid de Merck à 105 pays démunisPlusieurs dizaines de fabricants de médicaments génériques ont signé un accord jeudi avec la Communauté de brevets sur les médicaments (MPP) qui doit donner accès à 105 pays à faible et moyen revenu à la pilule anti-Covid du groupe pharmaceutique Merck, selon un communiqué de l’agence soutenue par l’ONU.

Ben voyons... Bravo aux parents qui n'acceptent pas de faire de leurs enfants des cobayes 👏👏👏 Foutez la paix aux enfants 😡😡😡😡😡😡😡 Le vaccin n'empêche ni la contagion ni la transmission et les enfants ne font pas de forme grave. Compte tenu des effets secondaires possibles du vaccin, le ratio bénéfice/risque est donc forcément négatif. Les enfants n'ont pas à risquer leur avenir pour protéger les vieux.

Ces gens font preuve de bon sens ! Tant mieux 🤞🤞👏👏👏 Heureusement, il y a encore des parents capables de réfléchir et de prendre les bonnes décisions pour leurs enfants. Ce sont des parents intelligents et responsables, bravo, ils aiment leurs enfants.

Covid: ce qu’il faut savoir en Belgique et dans le monde ce mercredi 19 janvier Coronavirus : on fait le point sur ce qui a fait l’actu, en Belgique et dans le monde, ce mercredi 19 janvier 2022.

Ils s' immunisent naturellement . Et c'est très bien C'est normal quand on entend cela !! BIEN raison... La majorité ne veut pas faire courir de risque inutile à ses enfants. C'est juste du bon sens. Idem pour les doses supplémentaires, la majorité ne le fera pas, sauf évidemment si le CST de la honte les pousse à le faire, et encore beaucoup ne veulent plus jouer à ce jeu pitoyable

Lui non plus ne vaccine pas ses enfants. Ils ne sont pas complètement cons. Des collègues, covidistes convaincus, décident de ne pas vacciner leurs enfants. C'est un niet ferme et votre propagande n'y pourra rien! Bravo pas injecter nos enfants Enfin, un peu de bon sens dans cette bande de cobayes ! Vivement qu’ils se vengent de vous 😁 et autres responsables… J’ai hâte !

Expliquez moi pourquoi on devrait vacciner des enfants contre un rhume ou au pire une légère grippe ? On va pas risquer des myocardites et péricardites pour éviter de la fièvre et un nez qui coule.

La moitié des écoliers avaient des anticorps contre le Covid juste avant la 5e vagueIl s’agit d’un doublement par rapport au mesurage précédent (26,6%) qui avait été réalisé en septembre-octobre 2021.

on leur dit que ce n'est qu'un rhume ou on attend le communiqué du porte-parole du Coronavirus ?

Autriche : le Parlement adopte la loi sur la vaccination anti-Covid obligatoireLe Parlement autrichien a adopté jeudi une loi sur la vaccination anti Covid-19 obligatoire pour tous les adultes, devenant... Ce n'est pas parce que mon voisin fait quelque chose que je vais faire la même chose....cf les moutons de Panurge On présente cela que ce sont les extrêmes qui votent contre le pass vaccinal alors que ce n'est apparemment que dans la classe politique. Dans la population, c'est loin de n'être que des extrémistes. Il y a énormément de gens vaccinés qui sont contre le pass vaccinal.

Covid Safe Ticket: la Cour constitutionnelle rejette les demandes de suspensionLa Cour constitutionnelle a rejeté les demandes de suspension des dispositions législatives donnant assentiment à deux accords de coopération relatifs à l'utilisation du COVID Safe Ticket et du décret flamand relatif au COVID Safe Ticket. Ce CST est anti démocratique et il ne faut pas être un constitutionnaliste pour le comprendre. Il y a tellement eu d'erreurs durant ces 2 dernières années que beaucoup se demandent si nous sommes gouvernés par des gens honnêtes. La Cour constitutionnelle composée pour moitié par la particratie rejette une demande de suspension d'un accord de coopération soutenu par la particratie parce que le CST, 'c'est pas graaave'. Il faut lire l'arrêt.

Covid: la moitié des patients aux soins intensifs ne sont pas vaccinésMême si les contaminations au coronavirus galopent et que les admissions à l'hôpital s'accélèrent, l'occupation des lits aux soins intensifs de patients infectés par virus diminue de manière persistante, s'est réjoui vendredi Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19 . Actuellement, 367 lits aux soins intensifs sont occupés par des patients testés positifs, dont la moitié n'est pas vaccinée. Mais que ces gens sont méchants ! Il devraient aller en prison ! Ok.Ce qui veut dire que les 50% restants sont des vaccinés, ou ce sont d'autres pathilogies? Autrement dit 184 personnes (dont on ne connait, ici dans l'article, pas l'âge ni si le facteur comorbidité est pris en compte). En comparaison, il y a 13% de la population en Belgique qui n'est pas vaccinée. Faites vos calculs..

Cela ressort des chiffres publiés mercredi dans le 39ème baromètre de la motivation réalisé par l’UClouvain, l’ULB, la KU Leuven et l’UGent. Le refus de faire vacciner son enfant chez les parents vaccinés a augmenté de près de 20 %, passant de 41 % fin décembre à 60 %. Les chercheurs ont constaté que la motivation volontaire à suivre les mesures a diminué parmi les vaccinés, passant de 78 % à 66 % en l’espace d’un mois. « La raison de la baisse de la motivation volontaire est largement due à l’évolution de la perception du risque », selon les chercheurs. « Le caractère moins pathogène du variant Omicron se traduit par une perception moindre du risque d’une infection grave, la motivation volontaire de la population étant fortement liée à l’aspect de gravité de la perception du risque. » Dans le même temps, le baromètre indique une augmentation de la méfiance des vaccinés à l’égard de la stratégie sanitaire du gouvernement (42 % contre 33 % fin décembre). Cette méfiance a également légèrement augmenté chez les non-vaccinés, où elle dépasse désormais les 80 %. De façon générale, les experts du GEMS, le comité qui conseille le gouvernement, bénéficient d’une confiance de 78 % de la part des vaccinés, soit plus du double de celle accordée aux politiciens (33 %). La confiance parmi les non-vaccinés se situe à un niveau beaucoup plus bas (3 % pour les politiciens et 25 % pour les experts). Ces chiffes tendent à se stabiliser depuis novembre 2021. Alors que la campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans bat son plein, le baromètre met en évidence une augmentation de près de 20 % du refus de faire vacciner son enfant parmi les adultes vaccinés (41 % en décembre 2021 contre 60 % en janvier). Ils seraient en revanche près de 19 % à soutenir cette vaccination. Le refus d’une dose de rappel dite « booster » a également augmenté, de 10 à 17 % en un mois. Par ailleurs, le soutien actuel à une obligation générale de vaccination parmi les vaccinés (51 %) est plus élevé que pour l’introduction d’une politique de pass vaccinal (42 %). « Les personnes vaccinées et non vaccinées s’attendent à ce que l’introduction d’une politique de pass vaccinal crée de fortes tensions et la perçoivent comme une manière déguisée d’introduire la vaccination obligatoire », précise le rapport. Les auteurs de l’analyse recommandent, notamment, une meilleure communication gouvernementale sur « la nécessité et la valeur ajoutée d’une 3ème dose et les inconvénients pour la santé physique et mentale que peut entraîner une augmentation de la circulation du Covid-19. » Les chercheurs insistent également sur l’importance de « donner une perspective » concernant de futurs assouplissements et la mise en place « d’un plan cohérent à long-terme. » Le baromètre a été réalisé grâce aux réponses de 11.919 participants (7.821 néerlandophones, 65,62 %, et 4.098 francophones, 34,38 %). Notre sélection vidéo Toutes les infos sur ma commune Résultat(s) de votre recherche: