Zemmour, Hanouna, Le Pen : tous accros à Cpasdeslol, le fournisseur de vidéos d'agressions

16/01/2022 20:07:00

Zemmour, Hanouna, Le Pen : tous accros à Cpasdeslol, le fournisseur de vidéos d'agressions

Zemmour, Hanouna

Zemmour , Hanouna , Le Pen : tous accros à Cpasdeslol , le fournisseur de vidéos d'agressions

Ce compte, qui vise un jeune public, se finance grâce à des publicités, parfois clandestines. Il a été cité dans le dossier de l'assassinat de Samuel Paty.

DRCpasdeslol relaye des propos de Didier Raoult., Abdoullakh Anzorov, l'assassin de Samuel Paty, a commenté sur Twitter une des vidéos partagées par ce compte, dans laquelle les paroles d'une prière musulmane avaient été remplacées par celles d'une chanson du rappeur Jul."C'est quoi son Twitter ? Il habite où ?", puis"aidez-moi à le trouver, son adresse, ses coordonnées... etc.", a envoyé le futur meurtrier, le 25 septembre 2020. 

Lire la suite: L'Express »

Israël et le Jihad islamique confirment une trêve après un week-end sanglant à Gaza

Après deux jours et demi d'échanges de tirs aériens intenses entre Israël et le Djihad islamique à Gaza, une trêve négociée sous médiation égyptienne devait démarrer dans la soirée de dimanche. Une illustration de la nouvelle architecture géopolitique régionale. Lire la suite >>

Jaloux. Si cela permet de mettre en lumière le phénomène c bien si c est pour instrumentaliser et en profiter politiquement Arcom_fr E_DupondM y a-t-il encore une justice capable de s'occuper de cette incitation à la violence et violence filmée, voire en réunion ? ⌛ Z-98j Zemmour 📰: Il y a un moment, il va falloir que l'on se rencontre 👊🏻 et que l'on discute sérieusement 🛫🇫🇷 🚀 RT = une voix pour le 🇿 ! 💯 Like = une signature Z0ZZ ! 🇫🇷 Montrez votre force ZemmourPresident ‼️

Présidentielle 2022 : la règle des 500 parrainages d'élus pour être candidat est-elle 'obsolète' ?Jean-Luc Mélenchon, Eric Zemmour et Marine Le Pen critiquent vivement la nécessité de récolter au moins 500 signatures d'élus pour se présenter à l'élection présidentielle. Faut passer à 1000, les 500 parrainages n'est plus suffisant pour éviter les clowns. Je ne crois pas, non. Si on ne peut pas rassembler assez de voix pour atteindre 500 parrainages ... comment prétendre gouverner? Comme disent d’autres... même plus ne serait pas mal.

Quand les équipes de Zemmour et de Le Pen partagent un pot de l’amitié…« On a parlé de tout, sauf de la campagne, mais en se disant qu’il serait bon que les choses soient plus calmes entre les candidats. » NathalieSchuck GeWoessner Mathilde_Sd michelrevol jacques_paugam NathalieSchuck GeWoessner Mathilde_Sd michelrevol jacques_paugam La fameuse team JambonBeurre qui se réunit pour un 'pot commun'. GeWoessner NathalieSchuck Mathilde_Sd michelrevol jacques_paugam En même temps, franchement, fortitude du Z depuis décembre. Marine Le Pen attaque à tout va, et honnêtement malhonnêtement.

Emmanuel Macron enfonce Éric Zemmour après sa sortie sur les enfants handicapés… - GalaLe président de la République a commenté les récentes déclarations d'Éric Zemmour au sujet de la scolarisation des enfants handicapés.... Equipe1erDegre

Le Louvre demande le retrait de la vidéo de Marine Le PenVU DANS LA PRESSE - Dans son clip de campagne, Marine Le Pen se trouve devant la Pyramide du Louvre. Problème, le musée n'avait pas donné son accord. Vraiment n’importe quoi !! Les touristes, à la différence de lepen, ne font pas 'usage' des photos prises. Et encore moins un usage politique. Haihaihai Les droits madame 👎🚨

Le Louvre dénonce la vidéo de Le Pen tournée devant son site sans 'aucune autorisation'Comme Éric Zemmour avant elle, la candidate du RN à la présidentielle a réalisé un clip de campagne devant la Pyramide du Louvre sans l'accord de l'institution. C’est important Ou c’est juste Parceque c’est lepen ? Parce qu’il faut une autorisation pour tourner une vidéo devant un monument public ? Dites le aux millions de touristes qui se prennent en photo devant alors Et la Joconde, à moins qu’on la tonde, c’est quand même bien une brune !

Gilbert Montagné évoque son enfance pour répondre à Zemmour sur les élèves handicapésLe candidat à la présidentielle a délenché la polémique en disant vouloir scolariser les enfants handicapés dans des établissements spécialisés. Bien vu ! Oui enfin je vous invite à venir voir comment ça se passe en classe avec un autiste violent sans aucune AESH... L'école inclusive à tout prix, c'est non. L'école inclusive ça a été inventé par les technocrates pour supprimer les places spécialisées qui coûtent trop chère. Zemmour a 100 % raison.

Je m'abonne A première vue, cela semble étonnant, puisque l'accès au contenu se veut entièrement gratuit.January 10, 2022 "Tout le monde ment" Alerte réelle sur un risque d'absence à l'élection reine de la Ve République ou simple coup de communication pour mobiliser sympathisants et élus ? "Sur le nombre de parrainages, tout le monde ment.Vous n'avez pas encore de compte ? Avec un compte LePoint.nombreuses réactions au sein de la classe politique .

En réalité, au détour de scènes de coups de poing ou d'explosions, Cpasdeslol glisse quelques publicités, pour des jeux d'argent ou.. "On a cette dramatisation tous les cinq ans avec des candidats qui montent habituellement au créneau en janvier" , abonde auprès de franceinfo Bruno Cautrès, politologue au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof).. un rédacteur de faux papiers sur demande." Bruno Cautrès, politologue au Cevipof à franceinfo Il s'agit là aussi d'une posture, souligne le constitutionnaliste Didier Maus, qui rappelle qu' "aucun candidat significatif n'a été empêché de se présenter à une élection présidentielle depuis le début de la Ve République" et qu'il "n'y a aucune raison de penser que cela ne marche pas cette année" ."L'équipe je vous partage le canal Telegram d'un ami à moi Il envoie dans toute la France", peut-on lire ce mardi 11 janvier." Emmanuel Macron estime avoir contribué à de nombreuses avancées sur le sujet :" Le handicap, c’était ma carte blanche lors du débat d’entre deux tours de 2017.

Le compte en question propose d'éditer de fausses fiches de paye, de faux relevés bancaires, de faux justificatifs de réussite au code de la route, et même, lorsqu'on visite sa page. Jacques Cheminade a pu se présenter à l'élection présidentielle de 2017, rassemblant au premier tour 65 586 voix, soit 0,18% des suffrages ... Qu'à cela ne tienne, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Eric Zemmour militent aujourd'hui ardemment pour une réforme de la règlementation actuelle. de faux passes sanitaires, pour des sommes allant de 250 à 400 euros."Ça peut arriver malheureusement que tu te retrouves avec des gens qui te disent non non et qui font oui oui", commente Qassim, qui assure avoir toujours refusé de ce type de réclames. Avant cela, seule une partie des 500 parrainages validés était publiée, après un tirage au sort.

Plus généralement, il explique que"les placements peuvent être rémunérés" et ajoute :"Des artistes font parfois aussi appel à nous. On préfère être discrets car on est surveillés, l'Elysée est au courant". De son côté, Jean-Luc Mélenchon veut "rétablir l'anonymat des parrainages que François Hollande et Manuel Valls avaient supprimé dans le but d'exercer des pressions" sur les élus. Sur le compte Telegram, des messages remettant en cause l'efficacité de la vaccination contre le covid sont régulièrement postés, comme le 13 janvier :"D'après le professeur raoult les pays les plus toucher par l'épidémie c'est les pays avec le taux de vaccination le plus élevé (sic)." On y trouve également, le 14 janvier, une publicité pour. C'était le but de la loi, afin d'en rester à une dizaine de candidatures..

. Il y a cinq ans, la fin de l'anonymat pour les parrainages n'a pas vraiment entraîné une chute drastique du nombre de signatures. un avocat pénaliste, qui a récemment défrayé la chronique en s'affichant spécialiste des affaires de"go fast", de"stups" et de vol.  Cpasdeslol fait de la publicité pour des rédacteurs de faux documents. En sera-t-il de même en 2022, dans un contexte de pression croissante sur les élus, parfois agressés physiquement ? Pour tenter de s'enlever un peu de poids des épaules, de nombreux maires prennent pour trancher cette question parfois très sensible au niveau local. DR Ici, le compte Telegram dont il est fait la publicité. DR Cpasdeslol relaye des propos de Didier Raoult. "On ne change pas les règles du jeu à quelques jours du match" , a balayé Gérald Darmanin sur , mardi 11 janvier.

DR Le Monde , Abdoullakh Anzorov, l'assassin de Samuel Paty, a commenté sur Twitter une des vidéos partagées par ce compte, dans laquelle les paroles d'une prière musulmane avaient été remplacées par celles d'une chanson du rappeur Jul."C'est quoi son Twitter ? Il habite où ?", puis"aidez-moi à le trouver, son adresse, ses coordonnées. Et c'est précisément ce que propose Jean-Luc Mélenchon : le leader "insoumis" a fait de l'introduction des parrainages citoyens l'une de ses mesures principales pour "une République permettant l'intervention populaire" ... Il n'y a rien de nouveau dans la mesure défendue par Jean-Luc Mélenchon. etc.

", a envoyé le futur meurtrier, le 25 septembre 2020. "On avait fait cette proposition pour limiter les candidatures farfelues, mais aussi parce que les petits candidats parviennent souvent à atteindre 200 000 ou 250 000 voix au premier tour de l'élection présidentielle" , se rappelle pour franceinfo Ferdinand Mélin-Soucramanien, professeur de droit constitutionnel et membre de la commission Jospin.  "On connaît notre influence" Au moment où nous discutons avec Qassim, le scandale monte autour d'une autre vidéo diffusée (notamment) par Cpasdeslol : on y voit un vieux monsieur violemment agrippé par un automobiliste, qui le traîne sur plusieurs mètres avec sa voiture."Wallah, tu vas courir", ricane le conducteur." Ferdinand Mélin-Soucramanien, professeur de droit constitutionnel et membre de la commission Jospin à franceinfo A l'époque, cette piste avait été rejetée par François Hollande, qui avançait la "difficulté de sa mise en œuvre" . En deux jours, la scène, glaçante, vue 42 000 fois sur la chaîne Telegram du"média", a été reprise par Le Parisien , Sud Radio, Europe 1, Ouest France ou BFMTV. Elle a suscité des signalements sur Pharos, la plate-forme numérique de la police, jusqu'à provoquer la garde à vue de l'auteur présumé des faits, à Noisy-le-Sec. Il faut être extrêmement vigilant" , justifie aujourd'hui l'entourage de l'ancien chef de l'Etat.

Pour finir, le fait divers a donné lieu à une dépêche AFP. De quoi inonder l'ensemble des titres de presse français. Il faudrait vérifier les cartes d'identité, s'assurer que tout le monde est bien inscrit sur les listes électorales. La routine, ou presque, pour Qassim et ses copains, qui ont pris l'habitude d'ajouter sur la plupart des vidéos qu'ils diffusent le logo blanc sur fond bleu de Cpasdeslol :"On a des reprises tout le temps, on reste à notre petite place mais on sait qu'on est suivis par énormément de journalistes et de politiques, on connaît notre influence." Depuis quelques mois, un même schéma se reproduit dans le parcours de l'information.. Cela commence dans le cocon discret du compte Telegram de Cpasdeslol.

Le modèle ne peut fonctionner que si des internautes envoient, pour se vanter ou dénoncer un fait grave, une vidéo amateur à Cpasdeslol. L a présidente de la région Ile-de-France a été , seulement trois mois avant la date butoir pour rassembler et vérifier des dizaines de milliers de signatures potentielles. Le tout sur l'adresse de contact que le compte met à disposition de ses suiveurs."On a commencé en 2018, donc maintenant les gens nous connaissent, ils savent qu'on est ultraréactifs et qu'on ne livre jamais le nom de nos sources", soutient Qassim. "Pas de système idéal" "Obsolète" , selon ce membre de la commission Jospin, la règle actuelle sur les parrainages gagnerait à ses yeux à s'ouvrir à la société, dans un habile mélange entre signatures d'élus et paraphes de citoyens.   "Conforter un point de vue" Evidemment, plus la vidéo s'avère choquante, plus le potentiel de bruit médiatique est grand. Une fois diffusé sur Telegram, où toutes les images finissent par être supprimées au bout de quelques jours, le fait divers est prêt à changer de dimension. "Ce système aurait deux intérêts : revaloriser le rôle des formations politiques et éviter les candidatures fantaisistes et aventurières" , prône Ferdinand Mélin-Soucramanien.

Il faut pour cela que la vidéo soit repérée par une personnalité influente, très suivie sur les réseaux sociaux. Damien Rieu, avec ses 111 000 abonnés sur Twitter, s'est rendu spécialiste du phénomène, mais il peut arriver que des élus publient ces vidéos. "Dans tous les cas, parrainages citoyens ou pas, il faut un filtre pour l'accès à la présidentielle. Ils y voient immanquablement un miroir représentatif de la France contemporaine. Pas étonnant pour Sophie Jehel, maîtresse de conférences en sciences de l'information à l'université Paris VIII. Reste que les trois candidats devraient les rassembler sans aucun problème, selon les spécialistes interrogés par franceinfo. L'universitaire, qui a travaillé sur la diffusion de contenus violents sur les réseaux sociaux, s'est rendu compte que"ceux qui vont chercher ce type d'images le font souvent pour conforter un point de vue".

Dans cette optique, et comme un pendant aux enquêtes sociologiques souvent utilisées par la gauche, Cpasdeslol fait office de banque de données rêvée pour les politiques marqués à droite, voire à l'extrême droite : ses contenus fournissent des pièces à conviction de choix à ceux qui défendent l'idée d'un pays au bord de la guerre civile..  LIRE AUSSI >> Identitaires, conservateurs, exclus du RN... Ils étaient tous au meeting d'Eric Zemmour En décembre 2021, Eric Ciotti (213 000 abonnés) s'est par exemple indigné sur Twitter d'une échauffourée dans les transports, et en a tiré des conclusions générales :"Le métro parisien est devenu le nouveau théâtre des voyous.

" Cette fois-là, le buzz n'avait pas vraiment pris. En octobre, Eric Zemmour (341 000 abonnés) avait eu plus de succès avec la vidéo de l'agression d'une enseignante par un élève de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne)."'Wallah écarte-toi de ma rue. Eh le Coran, poussez-vous Madame !". Sous les rires des autres élèves, une femme est violentée puis jetée à terre.

Voilà comment on traite les enseignantes, aujourd'hui dans certaines classes", commentait le polémiste sur Twitter. Cette affaire a été relayée par Le Figaro , LCI, Le Point , BFMTV, RMC, CNews et d'autres, allant jusqu'à susciter une réaction officielle... du ministre Jean-Michel Blanquer.

"Il faut évidemment la plus extrême fermeté par rapport à un cas comme celui-là", déclara-t-il auprès de CNews.         En juin 2020, Marine Le Pen (2,6 millions d'abonnés) s'était elle aussi saisie, sur Twitter, d'une vidéo de Cpasdeslol, les menaces de jeunes des cités de Dijon à l'endroit de la communauté tchétchène."Notre pays sombre dans le chaos ! (...

) Des bandes se livrent une guerre ethnique, arme automatique à la main. Voilà, en toute clarté, la réalité de l'ensauvagement", en avait déduit la présidente du Rassemblement national. Selon Sophie Jehel, ce nouveau circuit de l'information contribue à modifier les termes du débat public :"Que des politiques soient devenus des médias, qu'ils publient un contenu qui sera ensuite repris par des médias dits classiques, c'est nouveau. Ça déporte le débat sur des sujets particuliers". Les codes traditionnels s'inversent, et la contextualisation de l'information s'efface au profit de la seule indignation, qui sert une propagande politique.

    Parfois, Cpasdeslol peut aussi jouer un rôle de lanceur d'alerte, en fournissant à la justice des pièces à conviction clefs sur un délit. En mai 2020, Cpasdeslol a, par exemple, diffusé la vidéo originale de l'agression subie par Eric Zemmour à Paris. On y voyait le journaliste poursuivi dans la rue par un jeune homme, qui l'agonissait d'insultes :"Comment tu vas, gros fils de pute ? (...

) Un petit doigt dans le cul ?".Puis l'auteur des faits se rengorgeait face caméra :"Je peux vous dire, il a goûté un mollard." Placé, lui aussi, en garde à vue le 6 mai 2020, l'agresseur a été condamné, en septembre 2020, à trois mois de prison avec sursis. Qassim y voit un des intérêts de son compte :"Quand on poste une vidéo d'une nouvelle technique de vol, par exemple, c'est pour alerter. On est aussi des citoyens.

"     A cette occasion, le logo de Cpasdeslol avait connu les honneurs d'une reprise dans Touche pas à mon poste, l'émission de Cyril Hanouna. Ces reprises se veulent une habitude, depuis. L'équipe de TPMP a utilisé les images de l'élève violent de Combs-la-Ville, mais également, le 6 janvier 2022, celles de l'agression d'un étudiant d'une école de commerce des Hauts-de-Seine par son professeur. En reprenant parfois l'original de la vidéo plutôt que la version diffusée par Cpasdeslol avec son logo, un phénomène qui peut agacer Qassim et ses amis :"Un média réglo doit nous citer, mais certains ne le font pas."  "On demande à notre source à quoi ça correspond" Pour Sophie Jehel, il faut nuancer l'idée qu'une plate-forme comme Cpasdeslol contribuerait à façonner l'opinion publique :"Tout le monde ne réagit pas de la même façon à ce type d'images.

L'adhésion n'est qu'un type de réaction parmi d'autres." L'universitaire estime tout de même que l'émergence d'un compte comme celui-là interroge sur la portée qu'on donne à des faits divers :"Cela pose la question de la valeur de preuve qu'on attribue à l'image. Et c'est en cela que le travail du journaliste est important, pour vérifier, contextualiser." A ce sujet, Qassim insiste sur le travail de"vérification" de ses troupes à chaque envoi de vidéo :"On demande à notre source à quoi ça correspond, et on vérifie ensuite si c'est le bon endroit, le bon jour."   Pour autant, si des recoupements très sommaires sont effectués, Cpasdeslol ne passe aucun coup de téléphone, ne se rend pas sur place.

"On ne se prétend pas journalistes, le process d'un journal, ça prend énormément de temps", justifie Qassim. Or, un des objectifs de ce compte est d'aller le plus vite possible. En l'absence d'incohérence évidente, il faut donc faire confiance à la bonne foi de l'envoyeur. Parfois, le compte n'a même aucune précision sur le contexte d'une vidéo, ce qui ne l'empêche pas de la diffuser."Dans ces cas-là, on ne fait pas de commentaire", explique Qassim, qui reconnaît que lui et ses amis ont"fait des erreurs et appris".

  Ce jeudi 13 janvier à 21h52, le compte Telegram de Cpasdeslol a publié la vidéo d'une voiture de police au bord d'une route avec la légende"Marseille : règlement de compte à la cité de la Castellas... le deuxième homicide depuis le début de l'année". A 22h23, un deuxième message a été diffusé : une capture d'écran du site du quotidien La Provence évoquant un accident de voiture, accompagné de ce commentaire :"Rectification ce n'est pas un règlement de compte.

" La première vidéo est restée en ligne.  Les plus lus .