'Un revers embarrassant': la presse américaine épingle les difficultés de Biden au Congrès

La presse américaine s'interroge sur la capacité du locataire de la Maison-Blanche à poursuivre ses réformes, alors qu'il fait encore et toujours face aux divisions de son propre camp.

Revers, Embarrassant:

14/01/2022 22:51:00

La presse américaine s'interroge sur la capacité du locataire de la Maison-Blanche à poursuivre ses réformes, alors qu'il fait encore et toujours face aux divisions de son propre camp ⤵️

La presse américaine s'interroge sur la capacité du locataire de la Maison-Blanche à poursuivre ses réformes, alors qu'il fait encore et toujours face aux divisions de son propre camp.

"Depuis le début de l'année, Joe Biden a misé une grande partie de son capital politique sur le droit de vote, ce que les conseillers considèrent comme un enjeu critique pour sa base démocrate, malgré des doutes sur ses perspectives", pointe le

. La réunion de Joe Biden jeudi avec les démocrates du Sénat était considérée comme une ultime tentative personnelle pour tenter de vaincre les récalcitrants." LIRE AUSSI >>Inflation, pénuries, salaires... La surchauffe économique à la sauce Biden

Lire la suite: L'Express »

'Macron va essayer de nous refourguer Damien Abad façon Télé-achat'

Philippe Caverivi\u00e8re face \u00e0 Christian Jacob, pr\u00e9sident des R\u00e9publicains.\nEcoutez L'oeil de Philippe Caverivi\u00e8re avec Philippe Caverivi\u00e8re du 26 mai 2022 Lire la suite >>

Le vieux crouton sénile et drogué complètement irresponsable corrompu jusqu'à la moelle et fou dangereux pour la paix mondiale que seuls les torchons islamo-gauchos et anars racialisés français portent aux nues !

Dakar 2022 : un mécanicien français tué dans un accident de la routeDans un communiqué paru ce vendredi 14 janvier, les organisateurs du Dakar 2022 ont annoncé la mort d’un mécanicien français à la suite d’un accident de la route, en marge de la course qui se déroule en Arabie saoudite.

Aucun des candidats n'a la moyenne pour exercer la fonction présidentielle, selon un sondageAucun des candidats à la présidentielle n'obtient la moyenne quand on demande aux Français d'évaluer leur «capacité à exercer la fonction présidentielle», Emmanuel Macron s'en tirant le moins mal avec une note moyenne de 8,3 sur 20. présidentielle2022 allez donc faire vos sondages dans la France profonde vous risquez d'êtres surpris d'ailleurs Zemmour la très bien compris euh que le figaro de droite note mal mélenchon , en même temps on est un peu pris pour des billes

Derrière les huées contre Hidalgo, la division de la gauche s'invite à la manif des profsAnne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon et Fabien Roussel étaient tous les trois dans la manif. Dispersés en plusieurs points, ils n'ont pas été accueillis de la même manière. Hidalgo de gauche ? Le PS n'est plus un parti de gauche depuis longtemps, il serait temps de l'admettre ! Ce n'est pas la division de la gauche qui se manifeste. C'est la manifestation d'un rejet profond du PS qui a détruit les idéaux de la gauche. C'est rédhibitoire.

La production nucléaire d’EDF revue à la baisse à cause de la corrosionLe groupe français a revu à la baisse ses chiffres de 10% à cause de l'arrêt temporaire de cinq réacteurs non à cause du manque d'investissement dans la maintenance mais où va le blé bordel, j'ai payé 5500 euros pour un raccordement bande d'enc.

La christianophobie, un fait confirmé par les chiffresDepuis le 1er janvier, au moins huit profanations d’églises ont été recensées en France. Un chiffre important, alors que l’année a commencé depuis treize jours à peine, qui pointe l’existence d’actes anti-chrétiens à travers le pays. Peu dénoncée, la christianophobie est-elle visible dans les statistiques officielles ? Statues décapitées, inscriptions injurieuses, vitraux brisés, ecclésiastiques et croyants menacés ou agressés…. Les faits à l’encontre des chrétiens de France et ses symboles sont nombreux chaque année. Merci a Bolloré de nous aider dans ce combat ! Peu importe la religion; elle est un cancer de la pensée! Laïcité rien d'autre! Liser le livre de Bat Ye'or l'Europe et le spectre du califat Ds les 3 premières pages ma carte est posée...

'Totalement arbitraire': Macron dénonce la réincarcération de la chercheuse Fariba Adelkhah à TéhéranLe Président a pointé du doigt une incarcération qui ne 'repose sur aucun élément'. La chercheuse franco-iranienne avait déjà été emprisonnée en 2020 pour atteintes à la sécurité nationale. et entuber la moitié du monde avec le pseudo covid😂😂😂😂😆😆😆🤡🤡🤡

Je m'abonne "Depuis le début de l'année, Joe Biden a misé une grande partie de son capital politique sur le droit de vote, ce que les conseillers considèrent comme un enjeu critique pour sa base démocrate, malgré des doutes sur ses perspectives", pointe le . La réunion de Joe Biden jeudi avec les démocrates du Sénat était considérée comme une ultime tentative personnelle pour tenter de vaincre les récalcitrants."  LIRE AUSSI >> Inflation, pénuries, salaires... La surchauffe économique à la sauce Biden A nouveau, le locataire de la Maison-Blanche fait face aux divisions de son camp."Le président Biden, pour la deuxième fois en deux mois, jeudi, a vu ses ambitions être limitées par un sénateur de son propre parti, réduisant ainsi l'influence et le pouvoir de la Maison-Blanche, tout en soulevant des questions sur les réalisations que son parti pourra apporter cette année avant les élections de mi-mandat", observe The Hill .  Celles-ci doivent se tenir en novembre prochain et sont historiquement défavorables au président en place."Alors, quelle est la prochaine étape ? Quelles autres pertes cette administration peut-elle subir ?", s'interroge pour sa part , pour qui la réponse à cette question pourrait être déterminante à l'aube du scrutin à venir.  "Continuez le combat pour protéger les droits de vote" De son côté, le Washington Post s'interroge sur la capacité de l'ancien vice-président à soigner les fractures américaines."La plus grande question pour Biden est de savoir s'il reste de la place pour le bipartisme et la conciliation, note le quotidien dans un éditorial. Les divisions politiques se sont aggravées au cours de la dernière année et les républicains, dirigés par McConnell, ont repoussé presque toutes ses ouvertures. Il avait de plus grandes ambitions, sur la revitalisation sociale et politique. Mais avec des majorités démocrates si fragiles à la Chambre et au Sénat, Biden aura maintenant du mal à adopter une législation significative."  Sur le même sujet