Philippe Olivier, nouveau numéro 2 du RN et beau-frère d’armes de Marine Le Pen

Cet ex-mégrétiste à la culture identitaire est le conseiller politique de la candidate d’extrême droite à la présidentielle.

Marine-Le-Pen, Election-Presidentielle-2022

16/01/2022 11:15:00

🔴 Philippe Olivier, nouveau numéro 2 du RN et beau-frère d’armes de Marine Le Pen Cet ex-mégrétiste à la culture identitaire est le conseiller politique de la candidate d’extrême droite ⬇️

Cet ex-mégrétiste à la culture identitaire est le conseiller politique de la candidate d’extrême droite à la présidentielle.

Le 7 janvier, dans la cour, Marine Le Pen avise, garée-là, une belle DS à l’ancienne. Le visage de la candidate s’éclaire :«Elle est vert empire, j’y vois un signe», s’amuse-t-elle en référence à la couleur de son affiche de campagne. Le lendemain, dans le village de Trèbes (Aude), la championne de l’extrême droite présente son plan pour le tourisme

.Elle y martèle l’importance de«l’Etat stratège»,plaide pour un«localisme touristique», «qui veut humer son histoire, admirer son patrimoine, découvrir les recoins cachés, marcher le long des chemins de ses ancêtres»,

Lire la suite: Libération »

'Macron va essayer de nous refourguer Damien Abad façon Télé-achat'

Philippe Caverivi\u00e8re face \u00e0 Christian Jacob, pr\u00e9sident des R\u00e9publicains.\nEcoutez L'oeil de Philippe Caverivi\u00e8re avec Philippe Caverivi\u00e8re du 26 mai 2022 Lire la suite >>

Bardella que l'on n'entend plus depuis un moment, serait il descendu en ligue2 ? Force est de constater que ce parti est une affaire de famille.

Présidentielle 2022 : la règle des 500 parrainages d'élus pour être candidat est-elle 'obsolète' ?Jean-Luc Mélenchon, Eric Zemmour et Marine Le Pen critiquent vivement la nécessité de récolter au moins 500 signatures d'élus pour se présenter à l'élection présidentielle. Faut passer à 1000, les 500 parrainages n'est plus suffisant pour éviter les clowns. Je ne crois pas, non. Si on ne peut pas rassembler assez de voix pour atteindre 500 parrainages ... comment prétendre gouverner? Comme disent d’autres... même plus ne serait pas mal.

“Valérie Pécresse fait du gros rouge qui tache” : cette proposition qui choque Marine Le Pen - GalaValérie Pécresse fait de la sécurité l’un de ses thèmes de prédilection pour la campagne présidentielle. Au point de faire une proposition choc qui a offusqué Marine Le Pen, la candidate d’extrême...

Le Louvre demande le retrait de la vidéo de Marine Le PenVU DANS LA PRESSE - Dans son clip de campagne, Marine Le Pen se trouve devant la Pyramide du Louvre. Problème, le musée n'avait pas donné son accord. Vraiment n’importe quoi !! Les touristes, à la différence de lepen, ne font pas 'usage' des photos prises. Et encore moins un usage politique. Haihaihai Les droits madame 👎🚨

Présidentielle 2022: Valérie Pécresse dans le viseur de la MacronieEncore focalisée sur Marine Le Pen il y a quelques mois, l'attention de la majorité présidentielle se concentre désormais sur la candidate Les Républicains.

Marine Le Pen veut revenir à un duel avec Emmanuel MacronLa candidate du Rassemblement national descend ses concurrents à droite et veut se poser en première adversaire d’Emmanuel Macron dans une vidéo tournée au Louvre Gaffe aux jumelles, ça sent la migraine ophtalmique... 🤣 Ah bon ? Elle revient de Jérusalem ? 😆😆😆 Ça se mérite d avoir le privilège de perdre face au Président Macron !

Stéphane Guillon interpelle Robert Ménard sur son soutien à Marine Le PenDevant le maire de Béziers, l'humoriste a notamment énoncé trois faits 'qui pour [lui] disqualifient' la candidate du RN 'à vie'. Je le croyais mort Guillon Ah bah non il se réveille à 3 mois des élections pour faire le clown. Ce type, S.Guillon, c'est un 'humoriste'? Mais on croyait pourtant que, pour être 'humoriste', il fallait être drôle... Ce vieux has been gauchiste 🙃

publié le 15 janvier 2022 à 13h40 Le 7 janvier, dans la cour , Marine Le Pen avise, garée-là, une belle DS à l’ancienne. Le visage de la candidate s’éclaire : «Elle est vert empire, j’y vois un signe» , s’amuse-t-elle en référence à la couleur de son affiche de campagne. Le lendemain, dans le village de Trèbes (Aude), la championne de l’extrême droite présente son plan pour le tourisme . Elle y martèle l’importance de «l’Etat stratège», plaide pour un «localisme touristique», «qui veut humer son histoire, admirer son patrimoine, découvrir les recoins cachés, marcher le long des chemins de ses ancêtres», etc. Vert empire et «tourisme du XXIe siècle» : ce mélange de nationalisme éventé, d’élitisme ringard et d’envolées lyriques porte la marque d’un homme, Philippe Olivier, aussi peu connu du grand public qu’influent dans le dispositif lepéniste. C’est pourtant lui le grand artisan de cette «chiraquisation» de la candidate qui mène depuis septembre une campagne de second tour, recentrée et volontiers plus rassembleuse. En apparence, seulement, à l’image d’Olivier: «C’est vraiment un mec d’extrême droite, avec une vraie radicalité mais une stratégie de divers-droite» , juge un cadre du RN l’ayant pas mal pratiqué. Reportage