Marine Le Pen veut revenir à un duel avec Emmanuel Macron

15/01/2022 20:29:00
Marine Le Pen veut revenir à un duel avec Emmanuel Macron

Marine Le Pen veut revenir à un duel avec Emmanuel Macron

Marine Le Pen, Emmanuel Macron

Marine Le Pen veut revenir à un duel avec Emmanuel Macron

La candidate du Rassemblement national descend ses concurrents à droite et veut se poser en première adversaire d’ Emmanuel Macron dans une vidéo tournée au Louvre

, après un débat d’entre-deux tour jugé raté par la majorité des observateurs, la candidate RN a choisi de lancer l’acte II de sa campagne à l’endroit où son adversaire avait savouré sa victoire : dans la cour du Louvre. « C’est ici, il y a cinq ans qu’

Emmanuel Macrona commencé un quinquennat qu’Emmanuel Macron présentait comme ambitieux (…) cinq ans après, la promesse de cette"confiance qui oblige", de cette bienveillance exhibée, de cette réconciliation proclamée, de cette humilité affirmée, de ce respect pour chacun, se sont évanouis », affirme Marine Le Pen dans un clip de 3 minutes 30.

Lire la suite: 20 Minutes »

Championnat du monde de karaoké : qui est Arthur Medjebeur, qui représentera la France ?

PORTRAIT - Arthur Medjebeur, d\u00e9j\u00e0 sacr\u00e9 champion de France, se pr\u00e9pare pour le concours mondial, qui repr\u00e9sente beaucoup pour lui. Lire la suite >>

Reste à savoir si les français veulent encore de ce duel. Je souhaite qu’il passe pas le 1er tour Macron Pourquoi faire ? Elle a été ridicule une fois , ça lui suffit pas ? Quel que soit le résultat des élections présidentielles il va rester aux Français l'arme absolue : le vote aux élections législatives. Je ne crois pas qu'ils remettront à l'Assemblée une majorité de LREM, ils peuvent d'ores et déjà préparer leurs valises ...

Elle l'aura. C’est surtout que vu tout ce qui se passe, ce sera plus facile de le démonter. Et elle c’est ça qu’elle aime, sortir les dossiers à défaut de proposer des choses intéressantes. Ça se mérite d avoir le privilège de perdre face au Président Macron ! Ah bon ? Elle revient de Jérusalem ? 😆😆😆

Gaffe aux jumelles, ça sent la migraine ophtalmique... 🤣

Le Louvre demande le retrait de la vidéo de Marine Le Pen

Le Louvre demande le retrait de la vidéo de Marine Le PenVU DANS LA PRESSE - Dans son clip de campagne, Marine Le Pen se trouve devant la Pyramide du Louvre. Problème, le musée n'avait pas donné son accord. Vraiment n’importe quoi !! Les touristes, à la différence de lepen, ne font pas 'usage' des photos prises. Et encore moins un usage politique. Haihaihai Les droits madame 👎🚨

“Valérie Pécresse fait du gros rouge qui tache” : cette proposition qui choque Marine Le Pen - GalaValérie Pécresse fait de la sécurité l’un de ses thèmes de prédilection pour la campagne présidentielle. Au point de faire une proposition choc qui a offusqué Marine Le Pen , la candidate d’extrême...

'Totalement arbitraire': Macron dénonce la réincarcération de la chercheuse Fariba Adelkhah à Téhéran

'Totalement arbitraire': Macron dénonce la réincarcération de la chercheuse Fariba Adelkhah à TéhéranLe Président a pointé du doigt une incarcération qui ne 'repose sur aucun élément'. La chercheuse franco-iranienne avait déjà été emprisonnée en 2020 pour atteintes à la sécurité nationale. et entuber la moitié du monde avec le pseudo covid😂😂😂😂😆😆😆🤡🤡🤡

SONDAGE EXCLUSIF - La cote de confiance d'Emmanuel Macron décroche

SONDAGE EXCLUSIF - La cote de confiance d'Emmanuel Macron décrocheLa cote de confiance du chef de l'Etat chute de 4 points en janvier dans le baromètre mensuel d'Elabe pour « Les Echos ». Elle retombe à son niveau de décembre 2020. Les Français ne cachent plus leur lassitude face aux restrictions sanitaires. Pourriez-vous ajouter les intervalles de confiance ? çà rappelle jospin !!!! Il reste encore suffisamment de glands qui votent pour lui !

Climat: Macron fait l’impasse sur Grenoble «capitale européenne de l’écologie»

Climat: Macron fait l’impasse sur Grenoble «capitale européenne de l’écologie»🍃 Samedi, Grenoble deviendra officiellement capitale verte de l’Europe 2022. Emmanuel Macron était attendu en tant que président actuel du Conseil de l’Union, mais il ne viendra pas. «Mépris et foutage de gueule», estime le maire EricPiolle. EricPiolle Il est où le vert ? EricPiolle Normal avec le mépris dont fait preuve Mr Piolle il fallait s’y attendre EricPiolle ...la couleur complémentaire du vert étant le rouge.

Macron accusé de vouloir rendre l'université payante avec sa réforme 'systémique'

Macron accusé de vouloir rendre l'université payante avec sa réforme 'systémique'Les gauches rejettent en bloc l'idée d' Emmanuel Macron selon laquelle l'université 'sans aucun prix' n'est pas tenable. Dégagez le pendant qu'il est encore temps ! Je comprends pas, elle est pas terminée la primaire chez les LR ? Ah pardon, c'est Macron dit 'de droite et de gauche'. Il n'est pas accusé,il l'a dit de sa propre bouche,ce n'est pas pareil

élection présidentielle , après un débat d’entre-deux tour jugé raté par la majorité des observateurs, la candidate RN a choisi de lancer l’acte II de sa campagne à l’endroit où son adversaire avait savouré sa victoire : dans la cour du Louvre.publié le 15/01/2022 à 14:35 C'est ce qu'on appelle un coup de communication raté.Une proposition qui a choqué de nombreuses personnes, à l’instar de Marine Le Pen .L'universitaire franco-iranienne Fariba Adelkhah, le 19 septembre 2012 dans un lieu non précisé - Thomas ARRIVE, Sciences Po/AFP/Archives Le Président a pointé du doigt une incarcération qui ne"repose sur aucun élément".

« C’est ici, il y a cinq ans qu’ Emmanuel Macron a commencé un quinquennat qu’Emmanuel Macron présentait comme ambitieux (…) cinq ans après, la promesse de cette"confiance qui oblige", de cette bienveillance exhibée, de cette réconciliation proclamée, de cette humilité affirmée, de ce respect pour chacun, se sont évanouis », affirme Marine Le Pen dans un clip de 3 minutes 30. Elle y multiplie les références historiques, à l’image de son concurrent à l’extrême droite Eric Zemmour , en déambulant dans la cour du Louvre, « lieu mythique qui symbolise la continuité de la France », choisi pour y délivrer « un message de mobilisation et d’espoir ». Une vidéo où on voit la candidate du Rassemblement national devant la pyramide du Louvre. La présidente du Rassemblement national veut ainsi retrouver sa place de première opposante à Emmanuel Macron et réinstaller le clivage entre le camp des « mondialistes », que le président incarne à ses yeux, et celui des « nationaux », qu’elle entend représenter. Une proposition à laquelle l’ex-chef de file du parti d’extrême droite ne semble absolument pas adhérer et elle en a expliqué les raisons : “Quand on envoie l’armée, on assume la responsabilité que l’armée tire, or moi je ne souhaite pas cela” , a-t-elle souligné. Le match de la présidence française de l’UE « Pour fermer définitivement la parenthèse ouverte il y a cinq ans du macronisme toxique pour le pays, j’ai besoin de vous à mes côtés », conclut-elle. Le musée du Louvre rappelle que toute utilisation de l’image de la Pyramide doit faire l’objet d’une autorisation préalable", indique l’institution culturelle dans les colonnes du . Ce clip, diffusé le jour où elle devait tenir une « convention présidentielle » à Reims, finalement reportée en raison « de la situation sanitaire », n’a pas plu au Louvre qui a regretté une « vidéo de campagne » filmée mardi « sans aucune autorisation du musée, en violation des règles de droit » sur les domaines publics. Fariba Adelkhah, âgée de 62 ans, a été alors qu'elle était aux arrêts domiciliaires depuis octobre 2020.

La candidate d’extrême droite doit en outre tenir mardi une conférence de presse sur la présidence de l’Union européenne par la France , la veille d’un discours d’Emmanuel Macron devant le Parlement européen. "Nous appartenons à l’ensemble des Français. Or, le chef de l’Etat, qui ne cache plus son « envie » d’être candidat, entend mettre en avant la présidence française de l’UE comme point d’orgue de son mandat. Sur la présidence l’UE, Marine Le Pen compte aussi se positionner face à Emmanuel Macron. Or, dans son clip, Marine Le Pen revendique l’image du Louvre pour elle", explique une source interne toujours dans les colonnes du Parisien. L’eurodéputé Nicolas Bay a dénoncé dans Le Point une « opération de communication au service de (la) campagne présidentielle » du président sortant. La candidate, qui a renoncé à sortir de l’euro, défend désormais une « des nations et des coopérations » avec, souligne Nicolas Bay, « de vraies frontières » et « ayant en commun la même civilisation ». Ils ne veulent pas d’emmerdes avec le pouvoir", explique-t-on du côté de l'entourage de. Sur le même sujet Le Français Benjamin Brière, détenu en Iran depuis plus d'un an et demi, commence une grève de la faim Ce revirement survient alors que l'Iran et plusieurs pays (France, Royaume-Uni, Allemagne, Russie, Chine, plus les Etats-Unis de manière indirecte) ont relancé en novembre les pourparlers pour sauver l'accord de 2015 ("JCPOA"), censé empêcher Téhéran de se doter de l'arme atomique, un dossier particulièrement brûlant et scruté dans toute la région.

Prendre la tête à droite Face au « méga supra candidat des banquiers », la candidate RN affirme représenter « la France des oubliés » et les classes populaires. Elle accuse le président de « diviser » le pays, de « persécuter » les non vaccinés, et de semer le « chaos » quand elle promet « l’unité nationale » et « la tranquillité ». Mais Marine Le Pen est désormais concurrencée dans son propre camp par Eric Zemmour, qui affirme qu’il n’y a « pas de monopole de la candidature nationale », et à droite par Valérie Pécresse , donnée au coude à coude avec elle selon de récents sondages, voire qualifiés au second tour à sa place. D’où l’urgence pour la perdante de 2017 de se réinstaller comme adversaire numéro un. Et elle n’hésite pas pour cela à les attaquer directement, en accusant le « candidat des plateaux » Eric Zemmour de servir de « marchepied » à la « candidate des métropoles » Valérie Pécresse grâce aux parrainages d’élus LR en faveur de l’ancien éditorialiste.

Marine Le Pen se présente aussi comme la seule candidate « raisonnable ». Quand Emmanuel Macron dit vouloir « emmerder » les non-vaccinés, et Valérie Pécresse .