Négociations, Fédérales, Verts, Défi, Soulignent, Existence, Autres, Options, Alliance

Négociations, Fédérales

Négociations fédérales: les Verts et Défi soulignent l’existence d’autres options qu’une alliance PS et N-VA

Le Roi accepté la démission de Koen Geens ce vendredi soir.

14-02-20 23:07:00

Négociations fédérales : les Verts et Défi soulignent l’existence d’autres options qu’une alliance PS et N-VA

Le Roi accepté la démission de Koen Geens ce vendredi soir.

ParBelgaKoen Geens a jeté l’éponge ce vendredi soir après avoir constaté l’impossibilité de rassembler PS et N-VA autour de la formation d’un gouvernement fédéral qui aurait une majorité au Nord comme au Sud.Le chargé de mission royale Koen Geens (CD&V) a remis au Roi son rapport final vendredi soir. Il a demandé à

La Belgique débute sa première nuit de couvre-feu : ce qu'il faut savoir La Nasa et Nokia vont installer la téléphonie mobile sur la Lune 'La situation est nettement pire que le 18 mars, qui était le début du lockdown'

de sa mission. Le souverain a accepté et entamera lundi des consultations pour déterminer la suite des événements, a communiqué le Palais peu avant 19 heures.Lire aussiPaul Magnette au «Soir»: «Négocier avec les nationalistes, cela devient un vrai supplice»

Cependant, d’autres options existent encore et sont à examiner, ont rapidement réagi vendredi soir les co-présidents d’Ecolo Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane et la présidente de Groen Meyrem Almaci, ainsi que le président de Défi François De Smet. Ecolo, qui n’a jamais fait mystère de son rejet d’être allié à la N-VA, et Défi, rappellent ainsi sans détours leur volonté que l’on envisage sérieusement une alliance comme la Vivaldi ou ce que François De Smet a appelé la «coalition 77» (ou «arc-en-ciel élargi» avec socialistes, libéraux, écologistes et Défi ou le CDH).

>Koen Geens: «Le PS ne veut pas aller avec la N-VA»Tout en remerciant le vice-Premier CD&V pour son travail, Rajae Maouane rappelle sur Twitter, peu après la déclaration à la presse de celui-ci, que «des options existent» et que «nous devons les explorer, avec sérieux». «Notre porte reste ouverte pour ouvrir le #PlanBcommeBelgique», ajoute-t-elle, reprenant le nom que les Verts ont donné aux options de coalition qui n’intègreraient pas la N-VA, dont ils rappellent volontiers ses visées confédéralistes.

>Coalition sans la N-VA : le PS prend acte du « diktat » posé par De Crem«La situation politique est délicate mais des options restent envisageables et à travailler», constate quant à lui sobrement Jean-Marc Nollet. Meyrem Almaci, côté néerlandophone, parle également de «plusieurs solutions légitimes» qui restent possibles. Il est «temps d’arrêter la surenchère et de donner également aux autres une vraie chance», indique-t-elle sur Twitter.

Lire aussi Lire la suite: Le Soir »

“d’autres options” ? J’en vois deux: * les francophones commencent à travailler et sortent de leur chômage généralisé; OU * on scinde la Belgique et vous vous débrouillez et nous avons enfin notre liberté et ne sont plus obligés de faire les transfers « volontaires ». ECOLO et DÉFI, les grands esprits se rencontrent...

Charles et Laura Ingalls sont de retour Trop cons pour comprendre la politique belge. Pour une fois un vague sourire...mais il est idiot ! 🙄 Faire 'entrer le 'loup' dans la bergerie' ( la N-VA) dans son ancien groupe européen A.L.E-Les Verts pour ensuite cimenter un mur contre elle, il faut le faire... L'écologie ne peut par principe pas s'allier avec tout le temps les mêmes mais ici, c'est du vrai foutage de g...

C'est moi, où à chaque nouvelle photo, ils ont l'air de plus en plus crétin? Non. Pas spécialement. Il reste aussi un gouvernement sans ecolo

Négociations fédérales: les bourgmestres N-VA pour un accord avec le PSLes mayeurs N-VA estiment que leur parti a raison de tenter de faire alliance avec le PS. Ils estiment qu’une N-VA au fédéral pèsera davantage en faveur des communes flamandes.

Négociations fédérales: le PS préfère des élections à la N-VA, selon Magnette« Il n’y a rien de plus beau que de demander au peuple de trancher », juge Paul Magnette pour « Le Soir ». Ils sont payés pour prendre des décisions, pas pour pondre des anneries coûteuses pour la population. Ou alors qu’ils en assument le coût de leurs propres deniers. La population a voté, son devoir s’arrête là en la matière. Par contre eux n’assument pas leur fonction! Et imaginons qu'il ne se dégage pas d'autres solutions suite à ces nouvelles élections, on fait quoi ? Une tombola ? Pour devoir former un gouvernement avec le vlams belang ? Car ce seront eux les grands gagnants au nord...

PS et N-VA ne danseront pas sur la chanson des vieux amantsLe président du parti socialiste Paul Magnette a rappelé vendredi en radio et dans la presse son désamour pour une coalition rassemblant PS et N-VA au...

Saint-Valentin: le tweet plein d'humour de Koen Geens sur les négociations fédéralesLe président du parti socialiste Paul Magnette a rappelé vendredi en radio et dans la presse son désamour pour une coalition rassemblant PS et N-VA au...