Marc Van Ranst n’est pas rassuré par la décision du gouvernement: «On prend un risque»

Marc Van Ranst n’est pas rassuré par la décision du gouvernement: «On prend un risque»

Ranst, Rassuré

17-01-22 10:41:00

Marc Van Ranst n’est pas rassuré par la décision du gouvernement: «On prend un risque»

Pour le virologue, il se pourrait que le monde politique ait fait preuve d’un excès de confiance en décisant d’assouplir les règles de tests et de quarantaine.

En réalité, le virologue juge que le variant Omicron commence à « crachoter ». « Mais nous ne savons pas s’il s’agit d’un contretemps purement statistique ou s’il le variant Delta qui circule est un sous-variant qui est presque aussi transmissible que Omicron, et donc plus difficile à chasser. Il n’y a pas encore de clarté à ce sujet. »

Face à ce constat, Marc Van Ranst se demande si les récents assouplissements concernant les règles de tests et quarantaine, même si cela n’a pas été décidé uniquement sur base d’Omicron. « C’est une distinction importante : nous continuons à prendre en compte la présence du variant delta », précise le virologue flamand. « Mais il fallait faire un compromis : soit s’en tenir à la politique stricte de l’époque, soit courir le risque que de nombreuses personnes ne puissent plus travailler, que les entreprises soient en difficulté. Ou que notre capacité de test serait dépassée, car cela coûte aussi beaucoup d’argent. Soit nous devions assouplir les mesures pour que l’économie puisse continuer à tourner et que notre capacité de test ne soit pas dépassée. Je peux comprendre que cette considération a dû être faite. Mais ce que j’ai également dit à l’époque : c’est effectivement un risque. »

Lire la suite: Sudinfo.be »

Qu’il nous laisse vivre, ras le bol, on ne lui demande rien. Est-il payé chaque fois qu’il parle pour ne rien dire ?

Van hoopvol begin tot historisch onpopulair: dit onthouden we van één jaar BidenVolgende week donderdag is Joe Biden één jaar president van de VS. Maar voorlopig is zijn presidentschap niet meteen een groot succes, aldus onze Amerika-k... Verhaaltjes verteller 💩 Dikke buis zoals zijn voorganger. Onpopulair zou ik het niet noemen...😬.

Man opgepakt in Marokko na doden van Française en verwonden van Belgische vrouwDe man werd gearresteerd nadat hij geprobeerd had om de klanten van een café aan te vallen in Agadir, onder wie een Belgische vrouw. Moh! In molenbeek noemen ze dat 'een beginneling' Verward? Toch nog één verwarde Marrokaan die niet hier geraakt is. Moet een administratieve fout in Marokko geweest zijn. Dit heeft gevolgen in Marokko.

Vernieuwende modeontwerper, vriend van Armani én van heel wat Hollywoodsterren Nino Cerruti (91) overledenZijn naam doet misschien niet meteen een belletje rinkelen, maar de films waarvoor de Italiaanse ontwerper de kostuums verzorgde, zeker wel.

Animatiefilm van Gentse filmmaker geselecteerd voor prestigieus Filmfestival van BerlijnAnimatiefilm van Gentse filmmaker geselecteerd voor prestigieus Filmfestival van Berlijn vrtnws

Man opgepakt in Marokko na doden van Française en verwonden van Belgische vrouwDe Marokkaanse politie heeft zaterdag een onderzoek geopend naar de moord op een Française, die gedood werd op een markt in het zuidwesten van Marokko. Dat...

Postuum | Fred Van Hove, de pianist die niet hield van melodieOp 13 januari is Fred Van Hove overleden, pionier van de Europese geïmproviseerde muziek. De Antwerpse pianist was in 1968 te horen op Machine gun, de lege... Nu is hij ook uit zijn ritme? Dan had hij beter drums geleerd.

C’est une donnée sur laquelle les experts s’attardent depuis la semaine dernière. Alors qu’Omicron constitue la grande majorité des infections au coronavirus dans notre pays, le variant Delta continue de représenter environ 15 % des nouvelles infections. Un chiffre qui ne rassure pas puisque ce variant est nettement plus virulent que Omicron. « Il est difficile d’estimer si Delta disparaîtra avec le temps », reconnaît Marc Van Ranst dans les colonnes du Nieuwsblad. En réalité, le virologue juge que le variant Omicron commence à « crachoter ». « Mais nous ne savons pas s’il s’agit d’un contretemps purement statistique ou s’il le variant Delta qui circule est un sous-variant qui est presque aussi transmissible que Omicron, et donc plus difficile à chasser. Il n’y a pas encore de clarté à ce sujet. » Face à ce constat, Marc Van Ranst se demande si les récents assouplissements concernant les règles de tests et quarantaine, même si cela n’a pas été décidé uniquement sur base d’Omicron. « C’est une distinction importante : nous continuons à prendre en compte la présence du variant delta », précise le virologue flamand. « Mais il fallait faire un compromis : soit s’en tenir à la politique stricte de l’époque, soit courir le risque que de nombreuses personnes ne puissent plus travailler, que les entreprises soient en difficulté. Ou que notre capacité de test serait dépassée, car cela coûte aussi beaucoup d’argent. Soit nous devions assouplir les mesures pour que l’économie puisse continuer à tourner et que notre capacité de test ne soit pas dépassée. Je peux comprendre que cette considération a dû être faite. Mais ce que j’ai également dit à l’époque : c’est effectivement un risque. » Notre sélection vidéo Toutes les infos sur ma commune Résultat(s) de votre recherche: