Diplomatie, Moyen Orient, États-Unis, Palestine

Diplomatie, Moyen Orient

Les États-Unis reprennent l'aide aux Palestiniens, suspendue sous l'ancien président Donald Trump,

Les États-Unis reprennent l'aide aux Palestiniens, suspendue sous l'ancien président Donald Trump,

07-04-21 21:45:00

Les États-Unis reprennent l'aide aux Palestiniens, suspendue sous l'ancien président Donald Trump,

L’administration américaine du président Joe Biden va reprendre l’aide aux Palestiniens, suspendue sous l’ancien président Donald Trump. Cela commencera par environ 150 millions d’aide humanitaire en grande partie acheminés par le biais de...

L’aide fait partie de l’effort visant à restaurer les liens des États-Unis avec les Palestiniens, rapporte l’agence de presse Reuters. Le démocrate Biden avait déjà clairement indiqué qu’il allait inverser certaines courses de la politique palestinienne de son prédécesseur républicain. Les Palestiniens estiment qu’ils ont été gravement désavantagés par la politique de Trump en faveur d’Israël.

#SalePute : quand la misogynie explose sur internet Le variant indien, 2,5 fois plus contagieux, et moins reconnaissable par les vaccins actuels, va 'probablement' devenir dominant en Belgique Heurts à Jérusalem-Est : Amnesty fustige un 'usage illégal de la force' par Israël

La nouvelle administration Biden s’était déjà engagée à reprendre des centaines de millions de dollars d’aide économique et humanitaire. Elle travaille également à la réouverture de la mission diplomatique des Palestiniens à Washington. La priorité est une fois de plus accordée aux négociations qui devraient conduire à la solution dite"à deux États" du conflit israélo-palestinien.

L’administration Trump avait bloqué presque toute l’aide après avoir coupé les liens avec l’Autorité palestinienne en 2018. Cette décision a été largement considérée comme une tentative de forcer les Palestiniens à négocier avec Israël à des conditions que les dirigeants palestiniens jugent inacceptables. Il était également inacceptable pour les Palestiniens que Washington reconnaisse Jérusalem comme la capitale d’Israël. headtopics.com

En 2017, 365 millions de dollars étaient encore acheminés des États-Unis vers l’UNWRA.Fin mars, une somme de 15 millions de dollars avait déjà été annoncée pour la lutte contre le Covid-19 dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

La suspension de Donald Trump revient en mode boomerang contre FacebookRetour à la case départ pour Facebook : son conseil de surveillance, censé trancher les questions difficiles de liberté d’expression, a renvoyé à l’entreprise le dilemme incarné par Donald Trump, relançant le débat plus vaste de... Accepter son retour, c'est permettre aux racistes républicains de cracher leur morve sur ce réseau social pas très relevé et attiser les tensions sociales aux USA. Que ce vieux perturbé continue de jouer au golf, il est mieux là. Migrons tous vers MEWE sur VK!

Twitter suspend des comptes qui relaient la parole de Donald Trump, banni à vie du réseauTwitter est loin de la défense de la liberté des opinions et se comporte comme une dictature choisissant qui peut ou non s'exprimer. Fini le temps des réseaux sociaux ouverts à tous/toutes! Que ceux à qui cette censure de Trump plait se disent qu'ils peuvent être les prochains!☠️ ViveLaDemocratie

USA : banni de Facebook, Donald Trump 'doit l'assumer', selon le co-président du conseil de surveillanceDonald Trump méritait d'être banni de Facebook pour avoir 'encouragé' l'invasion violente du Capitole par ses messages affirmant qu'il avait gagné l'élection présidentielle, a estimé dimanche le co-président du conseil de surveillance de Facebook,... FB se trompe parce qu’il fait de la politique déloyale ; la liberté de parole et d’opinion est sacrée !

Donald Trump définitivement banni par Facebook: 'une honte absolue', affirme l'ex-présidentDonald Trump a qualifié mercredi de 'honte absolue' les décisions des réseaux sociaux de suspendre ses comptes, dans un... Un merdia annonce de la merde... Normal jusque là. Sauf que la vrai info est que, Facebook ré-analysera le dossier dans 6 mois... Afin de prendre une décision définitive, cette fois. Va sur Tik Tok Donald fais-nous des vidéos marrantes. Bon débarras.