Inondations, Benevolat, Pepinster, Bénévole, Sinsitré

Inondations, Benevolat

Laetitia quitte son emploi pour aider les sinistrés à Pepinster : 'On a perdu un salaire, mais ce qu’on a gagné humainement, ça n’a pas de prix !'

A Pepinster, tout le monde la connaît. Depuis deux mois, Laetitia Winand, une bénévole voue sa vie aux sinistrés....

19-09-21 20:24:00

Laetitia quitte son emploi pour aider les sinistrés à Pepinster : 'On a perdu un salaire, mais ce qu’on a gagné humainement, ça n’a pas de prix !'

A Pepinster , tout le monde la connaît. Depuis deux mois, Laetitia Winand, une bénévole voue sa vie aux sinistrés....

Capable de traverser toute la Belgique pour aider "On prend les rames et on rame avec eux" explique la bénévole avec le sourire."Même si on n’est pas impacté, on vit ça à travers eux. Ce n’est pas toujours facile, mais on essaye !" Des mots qui touchent Jean-Paul, un habitant de Pepinster qui écoute avec attention Laetitia. L’homme a tout perdu et a dû être hospitalisé à la suite d’une intoxication aux hydrocarbures, mais il sait qu’il peut compter sur celle que tous appellent"Laeti". Elle lui apporte à manger lorsqu’il est seul, le réconforte et pour lui, comme pour beaucoup d’autres, elle a déjà fait bien des kilomètres."Elle se démène comme un bon diable ! La dernière fois elle est allée nous chercher des meubles jusqu’à Bastogne. On se demande comment elle tient le coup !" explique l’homme ému.

Les jeunes se mobilisent pour le climat dans plusieurs villes : 'A quoi bon étudier si notre avenir est incertain ?' Agressions sexuelles à Ixelles: l'idée d'un label 'safe bar' ne plaît pas à tout le monde Le bourgmestre de Forest en burn-out depuis un an: il continue à percevoir son salaire complet

2000 euros de moins chaque mois "Je dois être là ! Je suis née ici, j’ai grandi ici, je connais beaucoup d’entre eux" rétorque la bénévole. Avant les inondations, Laetitia cumulait deux emplois : un en journée, l’autre durant la nuit. Pour aider les habitants de Pepinster, elle a décidé de quitter son job de jour."Je devais être plus disponible pour eux, donc maintenant je suis là de 10 heures à 19 heures", nous dit-elle. Le soir, Laetitia prend la direction de l’aéroport de Liège où elle est cariste de 21h30 à 3h30 du matin. Un rythme infernal mais qui ne freine pas cette femme de caractère. En abandonnant un de ces emplois, Laetitia perd 2000 euros par mois, pourtant, cela ne l’inquiète pas !"On a perdu un salaire, mais ce qu’on a gagné humainement, ça n’a pas de prix !" affirme-t-elle.

Une affaire de famille Lætitia n’est pas seule dans cette aventure. Elle a embarqué avec elle toute sa famille. Une famille qui la soutient et l’admire et qui vient aussi l’aider."Elle a toujours été beaucoup vers le social et là vu que c’est notre ville, encore un peu plus. Elle m’impressionne et son courage et sa détermination en impressionne aussi plus d’un" raconte son fils Dylan. headtopics.com

Un jour, quelqu’un nous le rendra Depuis la mi-juillet, cette bénévole met sa vie personnelle entre parenthèses, mais elle ne se voit pas faire autrement. Alors que depuis la rentrée scolaire, de nombreux bénévoles ont dû reprendre leur propre quotidien, Laetitia est toujours là et ne compte pas s’arrêter bientôt :"L’armée m’a dit de m’apprêter à rester un an. Eh bien je resterais un an ! Tant qu’ils auront besoin on se sera là et on fera tout ce qu’on peut pour eux. Je me dis qu’un jour, quelqu’un nous le rendra…"

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Bravo ! Elle est merveilleuse : ) Vous êtes fort courageuse malgré le nombril des gens vous aurez le courage d'aider ses gens qui ont tous perdus comparer a des gens de basse classe qui se la pète cette femme 🧡🧡🧡 Touchante et admirable Elle sait peut-être vivre avec un salaire mais pas moi On devrait tous faire pareil

👍

Laetitia quitte son emploi pour aider les sinistrés: 'On a perdu un salaire, mais ce qu’on a gagné humainement, ça n’a pas de prix !'A Pepinster , tout le monde la connaît. Depuis deux mois, Laetitia Winand, une bénévole voue sa vie aux sinistrés....

'Cette épidémie devient une épidémie des non vaccinés' : les mots du Premier ministre pourraient être contreproductifsLe Premier ministre n’a pas mâché ses mots, ce vendredi, lors du comité de concertation. La situation vaccinale à... Ils ne sont pas contre productifs. Ils sont inacceptables. Il a raison, pourtant Avec plus de 80% de taux de vaccination, je crois que nous sommes en minorité. Lâchez nous un peu...

'Cette épidémie devient une épidémie des non vaccinés' : les mots du Premier ministre pourraient être contreproductifs, 'on risque de raidir cette population'Le Premier ministre n’a pas mâché ses mots, ce vendredi, lors du comité de concertation. La situation vaccinale à... C faux.😷😤 En même temps il y a de quoi s'enerver

Télévie: Alison émeut l'équipe de Bel RTL avec un discours MAGNIFIQUE destiné à sa maman atteinte d'un cancer (vidéo)La 33e édition du Télévie, l'opération de récolte de dons de RTL Belgium au profit du Fonds de la recherche scientifique (FNRS) pour aider la lutte contre la leucémie et le cancer, s'achève ce samedi soir. Toute la matinée, de 9h à 13h, le Télévie reste fidèle à son histoire avec la mise aux enchères des légendaires Disques d'Or sur Bel RTL et RTL TVI. Avec aux commandes, un Christian De Paepe plus déterminé que jamais à faire de 2021 une année exceptionnelle de générosité et d'émotion !

3000 étudiants ont guindaillé lors d’un TD organisé Place De Brouckère à Bruxelles3000 étudiants se sont réunis ce vendredi soir pour guindailler sur la Place De Brouckère à Bruxelles. Un TD géant... yb11__ 🤣🤣 On s’en tapeeeeeeee

Pour Alexander de Croo, on est face à l'épidémie des non-vaccinés: le ministre de la Santé réagitLe Premier ministre Alexander De Croo a haussé le ton vendredi, à l'issue du comité de concertation, pour dénoncer le faible taux de vaccination ... On est surtout face à une manipulation de masse!!! onsait C'est pas épidémie de traitres et de corrompus plutôt ? Et une épidémie de décérébrés qui ne tiennent pas compte des nouvelles données... Il suffit de voir Israël.... Tout au vaccin n’est plus la panacée, toujours contaminants, effets secondaires nombreux, certains mêmes handicapants à vie. N’oublions pas que les firmes sont protégées