Nivelles, Nivelles, Coronavirus, Covid-19, Nos Tayons

Nivelles, Nivelles

Douze résidents vaccinés meurent du Covid dans une maison de repos de Nivelles en mai, l’enquête épidémiologique livre ses premiers résultats

Un foyer d’infection au coronavirus a fait des ravages fin mai dans la maison de repos 'Nos Tayons' à Nivelles. La...

29-07-21 18:23:00

Douze résidents vaccinés meurent du Covid dans une maison de repos de Nivelles en mai, l’enquête épidémiologique livre ses premiers résultats

Un foyer d’infection au coronavirus a fait des ravages fin mai dans la maison de repos ' Nos Tayons ' à Nivelles . La...

Le comité scientifique mis en place pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer a terminé son enquête. Il n’a pas identifié de cause unique, mais plutôt une série de facteurs défavorables.D’abord, le site. Une maison de repos, lieu de propagation facile pour le virus. "Une fois qu’il est entré, il est très difficile de le faire sortir", explique le microbiologiste Emmanuel André. Il s’agissait en outre des variants anglais et indien, plus contagieux que la souche initiale.

Olivier Maingain nommé facilitateur aux relations entre francophones : 'un nouveau bidule' selon Pierre-Yves Jeholet De nombreuses fleurs à self-couper en provinces de Namur et du Brabant Wallon Plan de relance européen : avec ses bons résultats, la Belgique pourrait toucher moins d’aides

Ensuite, le profil des résidents. Les douze personnes décédées étaient particulièrement fragiles, elles souffraient de comorbidités. Chez elles, le vaccin s’est avéré moins efficace."Le vaccin est très efficace, mais il ne l’est pas à 100%, rappelle Emmanuel André. Et si dans la population générale on atteint 95% d’efficacité, dans une maison de repos où il y a beaucoup de personnes très fragiles, l’efficacité est moindre."

Réaction inflammatoire très forte chez les résidents décédés Par ailleurs, la résidence nivelloise avait été épargnée par les vagues précédentes, ce qui a aussi sans doute joué un rôle. headtopics.com

"Avoir été épargné, puis avoir été vacciné, ça a probablement contribué à baisser un petit peu la garde, comme ça a été le cas dans beaucoup de maisons de repos. On s’est dit qu’après la vaccination on pouvait reprendre une vie plus ou moins normale. Donc le virus est entré, énormément de personnes ont été exposées. Et le fait que les personnes les plus fragiles ont été exposées pour la première fois au virus, ça les a probablement rendues très vulnérables. Dans les analyses immunologiques qu’on a pu réaliser, on a d’ailleurs pu observer chez les personnes décédées une cascade cytokinique qui montre bien que ces personnes ont eu une réaction inflammatoire très forte par rapport à l’infection."

Le comité scientifique s’est aussi intéressé aux conditions de conservation et d’administration des vaccins, mais il n'a rien relevé d’anormal à ce propos. Enfin, les mesures de la qualité de l'air ont confirmé la présence du virus dans les espaces communs bien après le décès des douze patients, ce qui a permis de renforcer les mesures de protection pour les personnes qui n'avaient pas été contaminées.

La vaccination pour éviter de nouveaux clusters Aujourd’hui, la crise dans cette résidence nivelloise est passée, mais elle a provoqué un électrochoc. Parmi le personnel, certains qui n’étaient pas encore vaccinés ont franchi le pas (le taux de vaccination du personnel était déjà de 73% à l’époque). Pour Emmanuel André, c’est la voie à suivre.

"L’efficacité du vaccin chez les personnes âgées, elle se construit aussi grâce à la vaccination du personnel et de l’entourage des maisons de repos. Si le virus continue à circuler dans la société, il va continuer à s’introduire dans les maisons de repos. Depuis le début de la vaccination, il y a eu des clusters de ce genre, ce n’est pas le premier et ce ne sera pas le dernier. La plupart du temps, ce sont des clusters de taille limitée avec peu de formes sévères, voire avec uniquement des formes quasi-asymptomatiques. Mais il y aura encore des clusters avec plus de personnes qui ont des formes sévères de la maladie, surtout si la vaccination est incomplète. Mais maintenant qu’on connaît le risque, il faut aider ces établissements à prévenir ce risque et à le gérer de façon optimale." headtopics.com

La ville de Bruxelles mobilise les citoyens pour un grand nettoyage Afghanistan : il est 'très important' de discuter avec les talibans, estime le secrétaire général de l’ONU La ministre de l'Énergie Tinne Van der Straeten voudrait prolonger le tarif social face à l'envolée des prix de l'énergie

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Un vaccin inutile et surtout dangereux! Dit comme cela, en effet c’est inquiétant. Cependant il faudrait poser les bonnes questions, étaient-ils entièrement vaccinés lors de la contamination ? Depuis combien de temps ? Sans ces réponses, toutes les conclusions seraient fallacieuses. Travailler dans une résidence et refuser de se faire vacciner ça devrait être interdit.

Bref le vaccin ne protège pas des formes graves les personnes les plus fragiles Par contre pour celles qui ne risquent rien il n'empèche pas non plus la contamination et la transmission Bullshit Cerclevoltaire1 Ça va ils sont juste morts, c'est peut être pas considéré comme la famosa forma grava Sidérant cet article c’est un quasi aveu involontaire d’inefficacité du vaccin ! 😱🤣🙄

Vous faites dans le complotisme maintenant ? Et du coup le niveau d'efficacité contre les formes graves est évalué à combien pour les résidents d'un ephad ? Vaccinez vous pour retrouver une vie normale 😂 Tout est mauvais dans cet article. Parole..Parole..Parole...

AstraZeneca: plus de 1 milliard de dollars engrangés avec le vaccin anti-Covid au premier semestreLe laboratoire pharmaceutique AstraZeneca a annoncé jeudi que les ventes de son vaccin contre le Covid-19 avaient atteint... Ces misérables osent parler de fric dans un contexte pareil 😡 ils peuvent remercier la RTBF pour leur dévouement sans faille Tout ça grâce aux fonds internationaux (...notre argent, quoi!). Gageons qu'ils en réservent une part pour l'aide sanitaire aux pays émergents. I have à dream !

Tokyo 2021 - Triathlon: Jelle Geens au départ avec les Belgian Hammers après une infection au CovidIl sera le quatrième membre de l'équipe belge de triathlon aux côtés de Marten Van Riel, quatrième sur l'épreuve individuelle, Valérie Barthélemy et Claire Michel.

Covid 19 : fermeture progressive des centres de vaccination en WallonieLa campagne de vaccination contre la Covid-19 a bien avancé en Wallonie. Près de 80% (78,5%) des personnes de 18 ans et... Il est temps de passer la main aux médecins généralistes ... je ne dis pas que les centres étaient inutiles, loin de là, mais ils ont/avaient la vocation de faire le job, pas de l'expliquer aux patients.

Le jackpot pour Pfizer : le géant pharmaceutique prévoit d’écouler pour 33,5 milliards de dollars de vaccins anti-Covid en 2021Le laboratoire américain Pfizer prévoit d’écouler cette année pour 33,5 milliards de dollars de vaccins contre le... Faudra viser les 50 en 2022 😬 ben ils pourront vacciner gratuitement les pays les moins riches..on peut rêver...

La vaccination des jeunes, l’épine dans le pied de la Région bruxelloise: 'La vie normale a repris, le Covid ne fait plus partie des priorités'La vaccination des jeunes, l’épine dans le pied de la Région bruxelloise: 'La vie normal a repris, le Covid ne fait plus partie des priorités' Dans les grandes villes du pays. Même phénomène.

'J'ai 47 ans mais j'ai l'impression d'en avoir 77' : comment prendre en charge les patients atteints de Covid long?C'est une forme de Covid qui continue d'intriguer les scientifiques. Des symptômes qui persistent des mois après avoir... Logique. Si les soins de santé paient tout... '15% des cas positifs' : Il y en a plus de 1 million en Belgique, ce qui donnerait 150 000 personnes souffrant de covid long. Quelles sont vos sources pour ces données ?