Brexit, Justice, Écossaise, İnflige, Nouveau, Revers, Boris, Johnson

Brexit, Justice

Brexit: la justice écossaise inflige un nouveau revers à Boris Johnson

Brexit: la justice écossaise inflige un nouveau revers à Boris Johnson

11.9.2019

Brexit : la justice écossaise inflige un nouveau revers à Boris Johnson

La justice écossaise a déclaré «illégale» la suspension controversée du Parlement jusqu’au 14 octobre.

e Premier ministre britannique Boris Johnson a essuyé un nouveau revers mercredi, après que la justice écossaise a déclaré «illégale» la suspension controversée du Parlement jusqu’au 14 octobre, soit deux semaines seulement avant la date du Brexit.

Le gouvernement, «déçu», a aussitôt annoncé faire appel auprès de la Cour suprême à Londres, et l’audience doit se dérouler mardi.

Saisie par 78 parlementaires, la Cour d’appel d’Edimbourg a estimé que la décision de Boris Johnson avait «pour but d’entraver le Parlement» et a déclaré la prorogation «illégale» et «nulle et sans effet». C’est la première victoire judiciaire des opposants à cette suspension du Parlement, qualifiée de manoeuvre pour imposer un Brexit sans accord.

Brexit: un cinglant revers pour Boris Johnson, et maintenant?

La prorogation du Parlement est une décision «intrinsèquement politique» qui «ne relève pas des tribunaux» car «il n’y a pas de critères légaux pour juger de sa légitimité», a-t-elle estimé. Une audience en appel devant la Cour suprême est prévue mardi, le même jour que l’examen de la décision des juges d’appel écossais.

«Si les membres de l’opposition au Parlement ne sont pas d’accord avec notre approche, alors il leur est toujours possible d’accepter l’offre que je leur ai faite — deux fois ! — d’avoir une élection», a argué mercredi Boris Johnson lors d’une séance de questions-réponses avec des internautes sur Facebook.

Le gouvernement a par ailleurs refusé mercredi un pacte électoral de «non-agression» offert par le Parti du Brexit de l’europhobe Nigel Farage.

Brexit: l’avenir du Royaume-Uni n’a jamais été aussi incertain

«L’atmosphère est en train de changer. Les blocs de glace se fissurent, il y a du mouvement sous la coque de ces discussions», a-t-il assuré en évoquant de «grands progrès».

«Des protestations et contre-protestations auront lieu à travers le Royaume-Uni et pourraient absorber un nombre important de ressources policières. Il y a aussi un risque de troubles publics et de tensions communautaires», est-il écrit dans ce document.

Lire la suite: Le Soir

Brexit: les députés rejettent à nouveau la demande d’élections de Boris Johnson, le Parlement suspenduA la suite de ce rejet, le Parlement britannique a été suspendu pour cinq semaines, jusqu’au 14 octobre, soit deux semaines seulement avant la date prévue pour le Brexit .

Brexit: les députés britanniques rejettent à nouveau la demande d'élections de Boris Johnson

GB: la justice écossaise juge 'illégale' la suspension du Parlement par Boris JohnsonUne cour d'appel écossaise a jugé 'illégale', mercredi, la suspension très controversée du parlement britannique par le Premier ministre...

Royaume-Uni: la justice écossaise juge «illégale» la suspension du Parlement par Boris Johnson Boris Johnson a suspendu le Parlement jusqu’au 14 octobre.

La justice écossaise juge «illégale» la suspension du parlement par Boris JohnsonUne cour d’appel écossaise a jugé «illégale», mercredi, la suspension très controversée du parlement britannique par le Premier ministre conservateur Boris Johnson .

La justice écossaise juge 'illégale' la suspension du parlement britannique par Boris Johnson

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

12 septembre 2019, jeudi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Donald Trump a-t-il laissé échapper un indice quant à son plan face à l'Iran ?

Nouvelles suivantes

Les joueurs d’Anderlecht pas seulement invités au jubilé de Vincent Kompany: certains sont montés au jeu
Nouvelles précédentes Nouvelles suivantes