Vaccin, école, pass... Ce sur quoi le Conseil de défense sanitaire va plancher

Vaccin, école, pass... Ce sur quoi le Conseil de défense sanitaire va plancher

06/12/2021 05:39:00

Vaccin, école, pass... Ce sur quoi le Conseil de défense sanitaire va plancher

Sur les derniers sept jours, la moyenne des nouveaux cas quotidiens de Covid-19 s’établit à 42.459, contre moins de 28.000 il y a une semaine.

Enfants et écoleLa vaccination des 5-11 ans contre le Covid-19 sera au programme de ce Conseil de défense sanitaire, selon un document du ministère de la Santé, qui évoque l’annonce d’un “calendrier précis” après cette réunion.

Le ministère y affirme même que “l’ouverture de la vaccination à tous les enfants” de cette classe d’âge est prévue “début janvier 2022”. Entre temps, “les doses de vaccins pédiatriques Pfizer seront livrées” aux pharmacies hospitalières dès le 13 décembre, puis “en ville” à partir de “fin décembre” aux “professionnels de santé habilités”.

Une source gouvernementale a toutefois indiqué à l’AFP que la décision reste suspendue à l’avis de plusieurs instances, dont le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) qui n’a pas encore répondu à la saisine de l’exécutif sur ce sujet. La Haute autorité de santé (HAS) n’a pas non plus donné son feu vert à la vaccination de tous les 5-11 ans, qu’elle recommande pour l’instant seulement aux 360.000 enfants “qui présentent un risque de faire une forme grave de la maladie”. headtopics.com

VIDÉO – “C’est irréel” : Isabelle Huppert touchante à l’évocation de la mort de Gaspard Ulliel - Gala

La Suite Après Cette PublicitéLe nouveau protocole dans les écoles primaires, où le taux d’incidence s’envole, pourrait aussi être abordé. Le fait que l’on ne ferme désormais plus une classe au premier cas détecté mais dépiste seulement tous les élèves semble effectivement ne pas améliorer la situation: en une semaine le nombre d’enfants positifs a augmenté de plus de 50%.

Les restrictions fortes, pas encore la priorité À trois semaines de Noël, cela signifie-t-il aussi le retour de restrictions? La France peut-elle prendre des mesures aussi sévères que certains de ses voisins, à l’instar de l’Allemagne qui va interdire l’accès aux commerces non essentiels, restaurants, lieux de culture ou de loisirs aux non-vaccinés? “On fera, comme toujours, avec pragmatisme, proportion, et avec la même philosophie, une évaluation de la situation et des réponses à apporter”, a déclaré Emmanuel Macron vendredi. Il pourrait avant tout être rappelé que les meilleurs outils pour le moment sont la vaccination et les gestes barrières. 

“On veut protéger les Français et garder la vie la plus normale possible”, assure un conseiller de l’Élysée auParisien. “L’enjeu, c’est de voir quels sont derniers leviers qu’on pourrait actionner sans faire peser des contraintes sur les personnes vaccinées. A priori il n’est pas question de mesures restrictives mais d’incitations”, a appris France Télévisions d’une source proche de l’exécutif.

“Plus on teste, plus on augmente le risque” : Gérald Kierzek tape du poing sur la table - Gala

La Suite Après Cette PublicitéLe retour des jauges “pourrait être une discussion”, indique par ailleurs une source gouvernementale auprès de LCI, mais la fermeture anticipée des restaurants et des bars est, elle, pour le moment écartée. “On n’en est pas là”, assure-t-on alors qu’un nouvel ennemi se profile: le variant Omicron, qui inquiète par le nombre extrêmement élevé de ses mutations. headtopics.com

Il est trop tôt pour le moment pour savoir s’il sera particulièrement contagieux et s’il résistera en partie aux vaccins actuels. Les autorités sanitaires de nombreux pays le surveillent comme le lait sur le feu. En France, le nombre de cas d’infection au variant Omicron se monte désormais à douze, selon le dernier bilan actualisé vendredi soir. La vague actuelle, dont le pic pourrait intervenir entre mi-décembre et fin janvier, est pour le moment uniquement due au variant Delta, hégémonique.

À voir également surLe HuffPost: Départs précipités à l’aéroport en Afrique du Sud à cause du variant Omicron

Lire la suite: Le HuffPost »

ils nous gonflent avec leurs réunions secrètes leur état d'urgence leur bras d'honneur à la démocratie leur propagande leur censure leurs mesures liberticides pour un virus que si tu fais pas le test tu sais pas que tu l'as Ou comment faire apprendre à se taire et obéir sans explications. Ce sur quoi ce conseille de défense va plancher c'est probablement comment nous la mettre encore plus profond et comment restreindre encore plus nos libertés

«Les travailleurs de l’hôpital public ressentent un déséquilibre entre ce qu’ils donnent et ce qu’ils reçoivent»💬 INTERVIEW – Pour la sociologue Fanny Vincent, le système hospitalier actuel est le produit de décennies de réformes autoritaires. ⬇ Une sociologue de plus, si on pouvait en exporter, on aurait un déficit positif de notre commerce extérieur. J’ai arrêté de lire à « Pour la sociologue »

EN DIRECT - Mélenchon, puis Zemmour: deux meetings à suivre ce dimanche sur BFMTVAu lendemain du congrès LR qui a vu Valérie Pécresse être investie candidate, Jean-Luc Mélenchon puis Éric Zemmour vont tous les deux faire leur premier grand meeting de campagne. Ils seront à suivre sur BFMTV.

PHOTO Hugh Jackman reçoit sa troisième dose de vaccin, un détail choque les internautes - VoiciTroisième dose de vaccin pour Wolverine. Hugh Jackman, le comédien australien qui a prêté ses traits au super héros de l'univers Marvel a pris la pose ce 5 décembre sur Instagram, et les clichés on...

Mon nom est Johnny (Canal +) : est-ce que ce documentaire inédit sur le Taulier vaut le coup ?En 2014, Johnny Hallyday entreprenait avec ses musiciens une série de concerts aux Etats-Unis. Pascal Duchêne l'a filmé sur scène, dans sa loge, en coulisses, captant toutes ses émotions. Des images à découvrir ce dimanche 5 novembre sur Canal + dès 23h20.

Consommation : acheter des produits en vrac est-ce une pratique de 'bobos' ?De plus en plus de consommateurs se sont tournés vers le vrac alimentaire afin de mieux manger et de réduire le gaspillage. Non Il est surtout sans aucune hygiène..

Prince Charles : ce choix 'hypocrite' qui ne passe pas - ElleCe n’est pas un secret, le prince Charles est très engagé en faveur du climat et ne manque jamais une occasion de s’exprimer à ce sujet. C’était d’ailleurs le cas il y a quelques semaines de cela, lors de la COP 26 où il a montré son implication dans la lutte contre le réchauffement...