Sur Netflix, les true crimes n’ont plus la cote. Pourquoi donc ?

Les true crime sont en chute libre sur le Netflix américain, mais qu'est-ce qui explique ce désintérêt pour le frisson ?

07/12/2021 02:17:00

Les true crime sont en chute libre sur le Netflix américain, mais qu'est-ce qui explique ce désintérêt pour le frisson ?

Les amateurs de true crime sont apparemment moins nombreux sur Netflix. Comment expliquer cet essoufflement pour le frisson, après qu'il a eu le vent en poupe pendant des années ?

Foxy*@PetitePailleEn fait ce que je voulais dire, ce n'est pas que les tueurs en série sont "normaux" et n'ont pas de problèmes, juste parfois ils peuvent avoir une pile de trucs à droite à gauche qui les poussent à faire ça sans que ce soit techniquement considéré comme un trouble mental. Il est en anglais mais

cet articleest intéressant par exemple. Oui, certains tueurs (ou tueuses) ont bien évidemment des troubles mentaux, et des gens avec des troubles mentaux ne sont pas des tueurs, je pense qu'il est problématique de considérer que les troubles mentaux sont à l'origine des violences, parce que c'est "trop facile" et dangereux pour les personnes avec un trouble qui ne sont pas violentes. Trop facile pour les tueurs, parce que bah on va pas chercher plus loin, iel a une maladie mentale voilà pourquoi iel tue, point. La série MindHunter est très intéressante à ce sujet d'ailleurs, on y voit des agents du FBI des années 70, au moment où la psychologie est introduite, qui s'intéresse réellement aux tueurs pour essayer de comprendre pourquoi et comment, et éviter ça, alors que pour la plupart des gens à l'époque justement c'est "bah c'est des malades et pis voilà". Et on peut voir avec surprise, par exemple, à quel point Ed Kemper est vu comme intelligent, social, parfois même très empathique, réaliste etc., mais a une aversion traumatique envers les femmes et une aversion de l'humiliation, une vision de la sexualité etc.... traumatiques. Plein de gens ont la même chose que lui, sans tuer et sans être cliniquement considérés comme étant atteint de maladie mentale. Techniquement, la misogynie et le manque d'empathie ne sont pas des troubles mentaux, ils peuvent être des symptômes qui, assemblés à d'autres, forment un trouble mental, mais en soi ce ne sont pas des troubles mentaux. C'est ça que je veux dire, un trouble mental, c'est complexe c'est tout un tas de symptômes précis qui, additionnés, sont mis dans une case. Pour certains tueurs, de ce qui a été dit pas les experts, (j'ai plus les articles j'en ai parcouru plusieurs mais n'hésitez pas à aller voir sur internet) il y a tout un tas de symptômes (ce que je disais au début donc, personne ne dit que les tueurs en série sont ok et n'ont pas de soucis, on ne tue pas quand on est heureux et épanouis) mais le mot "trouble mental" a un sens pour beaucoup de gens, (les systèmes TDI, les personnes bipolaires, les schizophrènes, les dépressifs, les personnes avec un TPA, etc...) et étant donné qu'on (en tout cas pas moi, vous peut être après tout je ne vous connais pas) n'est pas des experts en psychiatrie ni, ni en neurobiologie ni en criminologie, mieux vaut lire des articles assez poussés sur le sujet avant de déterminer que les tueurs en série ont forcément une maladie mentale (surtout que même les articles scientifiques sont pas forcément d'accord entre eux, alors...)

Lire la suite: Madmoizelle »

'Macron va essayer de nous refourguer Damien Abad façon Télé-achat'

Philippe Caverivi\u00e8re face \u00e0 Christian Jacob, pr\u00e9sident des R\u00e9publicains.\nEcoutez L'oeil de Philippe Caverivi\u00e8re avec Philippe Caverivi\u00e8re du 26 mai 2022 Lire la suite >>

Les films et séries à voir en décembre sur NetflixSi les fêtes arrivent, les séries et films tant attendus aussi. Pour l'occasion, Netflix sort le grand jeu avec une saison 2 d'Emily in Paris ou, dans un autre registre, la comédie Don't Look Up avec Leonardo DiCaprio.

Noël : Les maisons de rêve à louer sur Airbnb pour un réveillon pas comme les autresCopenhague, Strasbourg, Méribel… Et si cette année vous partiez en famille dans un lieu inconnu pour Noël ?

Covid-19: Castex appelle à 'lever le pied' sur les interactions sociales avant les fêtesLe Premier ministre a particulièrement insisté sur les évenements festifs en intérieur 'dans les entreprises' ou 'à la maison.' On compte sur le gouvernement évident aussi pour respecter cela 🤡😉🤡...

Transfusions: alerte sur les réserves de sang trop basses avant les fêtesLe risque d'une pénurie de sang augmente. L'Etablissement français du sang appelle au don ce lundi à l'approche des fêtes de fin d'année, alors que les stocks ne sont pas suffisants. Pas le droit, je suis pas vaxx, pas de pass sanitaire Donc pas de sang à donner, si jamais un vaxx me contzmine 😂😂😂EmmanuelMacron olivierveran Noussommesles6millions

Pourquoi le gouvernement ferme les discothèquesJean Castex a annoncé la fermeture des discothèques pour une durée de 4 semaines jusqu'à début janvier. bordel on va faire quoi le 31 decembre?😢 discothèques sauvage dans les caves? Du coup les gens vont faire la fête chez eux ? Quelle belle idée...

BLOG - Pourquoi les femmes victimes de violences se taisent si longtemps'L’humanité a trop attendu pour faire preuve de dignité et de justice en abolissant enfin la soumission d’une moitié de l’espèce humaine', assure cette ancienne psychanalyste. Parce qu elles sont très soutenues par les gens vous comme vous comme les enfants d ailleurs😡 Excellent article 🤩

6 décembre 2021 à 21h43 Foxy* @PetitePaille En fait ce que je voulais dire, ce n'est pas que les tueurs en série sont "normaux" et n'ont pas de problèmes, juste parfois ils peuvent avoir une pile de trucs à droite à gauche qui les poussent à faire ça sans que ce soit techniquement considéré comme un trouble mental. Il est en anglais mais cet article est intéressant par exemple. Oui, certains tueurs (ou tueuses) ont bien évidemment des troubles mentaux, et des gens avec des troubles mentaux ne sont pas des tueurs, je pense qu'il est problématique de considérer que les troubles mentaux sont à l'origine des violences, parce que c'est "trop facile" et dangereux pour les personnes avec un trouble qui ne sont pas violentes. Trop facile pour les tueurs, parce que bah on va pas chercher plus loin, iel a une maladie mentale voilà pourquoi iel tue, point. La série MindHunter est très intéressante à ce sujet d'ailleurs, on y voit des agents du FBI des années 70, au moment où la psychologie est introduite, qui s'intéresse réellement aux tueurs pour essayer de comprendre pourquoi et comment, et éviter ça, alors que pour la plupart des gens à l'époque justement c'est "bah c'est des malades et pis voilà". Et on peut voir avec surprise, par exemple, à quel point Ed Kemper est vu comme intelligent, social, parfois même très empathique, réaliste etc., mais a une aversion traumatique envers les femmes et une aversion de l'humiliation, une vision de la sexualité etc.... traumatiques. Plein de gens ont la même chose que lui, sans tuer et sans être cliniquement considérés comme étant atteint de maladie mentale. Techniquement, la misogynie et le manque d'empathie ne sont pas des troubles mentaux, ils peuvent être des symptômes qui, assemblés à d'autres, forment un trouble mental, mais en soi ce ne sont pas des troubles mentaux. C'est ça que je veux dire, un trouble mental, c'est complexe c'est tout un tas de symptômes précis qui, additionnés, sont mis dans une case. Pour certains tueurs, de ce qui a été dit pas les experts, (j'ai plus les articles j'en ai parcouru plusieurs mais n'hésitez pas à aller voir sur internet) il y a tout un tas de symptômes (ce que je disais au début donc, personne ne dit que les tueurs en série sont ok et n'ont pas de soucis, on ne tue pas quand on est heureux et épanouis) mais le mot "trouble mental" a un sens pour beaucoup de gens, (les systèmes TDI, les personnes bipolaires, les schizophrènes, les dépressifs, les personnes avec un TPA, etc...) et étant donné qu'on (en tout cas pas moi, vous peut être après tout je ne vous connais pas) n'est pas des experts en psychiatrie ni, ni en neurobiologie ni en criminologie, mieux vaut lire des articles assez poussés sur le sujet avant de déterminer que les tueurs en série ont forcément une maladie mentale (surtout que même les articles scientifiques sont pas forcément d'accord entre eux, alors...) 0