Snipfeed lève 4,2 millions pour monétiser l'audience des influenceurs

Snipfeed lève 4,2 millions pour monétiser l'audience des influenceurs

05/05/2021 13:35:00

Snipfeed lève 4,2 millions pour monétiser l'audience des influenceurs

Selon Li Jin, la papesse de l'économie des créateurs de contenus sur les réseaux sociaux, 100 fans très engagés peuvent suffire pour...

C'est là que Snipfeed, une start-up californienne créée par un trio de Français âgés de moins de 30 ans et qui se sont rencontrés à l'université de Berkeley, entre en piste. Elle propose une page où les créateurs peuvent gérer l'engagement de leurs followers et leur proposer des produits ou des services à vendre. Vidéo d'un cours de cuisine, album musical, article… tout est monétisable.

Le mercato EN DIRECT : Sur le point de signer Donnarumma, le PSG veut aussi Gosens, Marseille est sur Leao. De Kylian Mbappé à l’Olympique de Marseille, pluie d’hommages pour Philousports Aujourd'hui en télétravail, demain sur une plateforme? L'avenir inquiétant du travail éclaté

Après un pivot réalisé en février 2000 vers la monétisation, la jeune pousse revendique 10.000 utilisateurs, dont 20 % en Europe et le reste aux Etats-Unis. « Nous avons généré plusieurs millions de dollars pour ces personnes dont certaines ont pu gagner jusqu'à 3.000 dollars par jour, ce qui a changé leur vie », explique Rédouane Ramdani, PDG et cofondateur de Snipfeed avec Anas Bouassami et Pierre-Habté Nouvellon.

Ce retour à la page personnelle rappelle les glorieuses heures de MySpace, dont l'un des fondateurs est d'ailleurs investisseur dans la start-up. Eric Schiermeyer participe ainsi au tour de table que Snipfeed vient de boucler, à hauteur de 4,2 millions d'euros, avec les fonds CRV, Abstract Ventures, Crossbeam, ID8 Investment, ISAI et une poignée de business angels. headtopics.com

Parmi eux, Michael Ovitz, légende d'Hollywood et représentant de personnalités célèbres comme Robert De Niro ou Martin Scorsese. Ce choix démontre l'ambition de la pépite franco-américaine de rester au contact de l'industrie du divertissement et d'élargir le cercle de son influence. Après avoir démarré à San Francisco, elle a d'ailleurs décidé de déménager à Venice (quartier de Los Angeles), dans une maison ouverte où les créateurs peuvent passer se former à leurs outils.

Concrètement, Snipfeed profite des espaces où ces personnes se décrivent avec une petite biographie sur les réseaux sociaux pour renvoyer vers leur page commerciale. Toutes les transactions peuvent être effectuées directement depuis les grandes plateformes et c'est sur chacune d'entre elles que la start-up se rémunère. « Nous ne faisons de l'argent que lorsqu'ils en font, résume Rédouane Ramdani. Nous leur donnons un maximum d'outils pour les y aider et notre commission est bien moins importante que sur les autres plateformes. » Patreon, Onlyfans… celles qui sont déjà connues des créateurs de contenus prélèvent entre 15 % et 20 % contre 3 % à 5 % pour la partie commerce et 15 % pour les services chez Snipfeed.

Lire la suite: Les Echos »

Un nouveau pas vers la « vie d’avant » franchi ce mercredi

La deuxième phase du déconfinement a commencé ce mercredi matin, pour le plus grand plaisir des Françaises et des Français

Immobilier hôtelier : Edgar Suites lève 104 millions d'euros auprès de BC PartnersCette levée de fonds va permettre à l'entreprise, spécialisée dans la transformation de bureaux en appartements hôteliers, de se développer dans de nouvelles villes. Elle prévoit aussi désormais de devenir propriétaire des murs de certaines de ses résidences, et plus seulement locataire.

Macron accélère la vaccination: assez pour atteindre son pari des 20 millions de doses?Les doses injectées quotidiennement sont encore en deçà des objectifs, mais les prochains jours pourraient voir un changement de braquet. Peut-être pour qu'une majorité de français soient vaccinés et que l'épidémie régresse? A priori non ... EmmanuelMacron n'accélère rien du tout. C'est un nul. Et il perd tous ses paris.

Covid-19 dans le monde : l’Espagne lève partiellement des restrictions sanitairesLes Espagnols peuvent désormais sortir de leur région. Mais la fin de l’état d’urgence ne signifie toutefois pas la fin des restrictions dans le pays. L’Espagne, la Belgique, l’Italie, l’Angleterre déconfine. Et la France, car nous sommes les meilleurs, attend encore un peu. C’est vrai qu’après tout ça ne fait que depuis fin octobre qu’on est confiné. Faut-il ENCORE entasser les populations dans les agglomérations pour soutenir SPÉCULATION foncière & locative, COMMERCE & TOURISME de masse, agriculture INTENSIVE ou RÉAMÉNAGER les territoires par de NOUVEAUX MODÈLES organisationnels & productifs financés avec L’ÉVASION FISCALE sofiane_rb06 Complètement faux uniquement certaines régions

Comment mieux gérer son début de calvitieDes conseils et des astuces pour les hommes aux cheveux clairsemés.

Qui est Heston Blumenthal, le chef invité de 'Top Chef' et 'génie créatif' de la cuisineLa star des cuisiniers outre-manche sera aux côtés des candidats, qui tenteront de se démarquer sur l'épreuve du 'Food pairing' pour décrocher leur pass pour la demi-finale sur M6. Etchebest sans la barbe, ou son p'tit frère 🤔