Antisémitisme, Procès, Mireille Knoll

Antisémitisme, Procès

Qui a tué Mireille Knoll ? Les accusations mutuelles des deux mis en cause

Qui a tué Mireille Knoll ? Les accusations mutuelles des deux mis en cause

26/10/2021 08:26:00

Qui a tué Mireille Knoll ? Les accusations mutuelles des deux mis en cause

Deux hommes sont jugés à partir de ce mardi et pour trois semaines pour le meurtre de Mireille Knoll . A l’issue des investigations, le caractère antisémite du crime a été retenu

sur personne vulnérable, commis en raison de la religion de la victime », un crime passible de la réclusion criminelle à perpétuité. La mère de l’un d’entre eux comparaît également pour « destruction de preuve », soupçonnée d’avoir nettoyé le couteau taché de sang.

Presque immédiatement, les soupçons s’étaient portés sur le fils d’une voisine de Mireille Knoll : Yacine Mihoub, aujourd’hui âgé de 32 ans. Plusieurs membres de la famille de la victime l’ont vu le jour du drame, chez elle, buvant du porto dès le matin. Une présence qui les inquiète, non seulement à cause de son comportement, mais également en raison du passif entre eux. Ce dernier, très défavorablement connu de la justice, a été condamné en 2017 pour une agression sexuelle commise chez Mireille Knoll, sur la fille de son aide ménagère. Mais ses proches conviennent que la vieille dame ne manifeste aucun signe d’inquiétude et semble plutôt contente d’avoir de la compagnie.

Deux versions contradictoiresRapidement, les enquêteurs acquièrent également la conviction qu’Alex Carrimbacus, 25 ans, un copain de détention, sans domicile fixe, l’a rejoint chez Mireille Knoll dans le courant de l’après-midi. Tout au long de l’instruction, les deux hommes n’ont eu de cesse de s’accuser mutuellement. Si Yacine Mihoub reconnaît avoir fait venir son ami, il assure que c’est ce dernier qui a pris l’initiative du cambriolage, demandant si l’octogénaire était « blindée », puis qui l’a poignardé avant de tenter de mettre le feu. Alex Carrimbacus affirme l’inverse : selon sa version, Yacine Mihoub l’a fait venir chez Mireille Knoll en lui faisant miroiter un petit boulot avant de lui faire comprendre qu’il s’agissait d’un cambriolage. headtopics.com

Lui, soutient que son ami était en colère contre la vieille dame estimant qu’elle l’avait « dénoncé » dans l’affaire de l’agression sexuelle. Il affirme avoir entendu Yacine Mihoub s’écrier « elle a payé pour ce qu’elle a fait » après que ce dernier lui a asséné plusieurs coups de couteau à la gorge tout en criant « Allahou Akbar ». « On parle de onze coups de couteau, un acharnement, alors que mon client ne la connaissait pas », insiste Me Karim Laouafi, le conseil d’Alex Carrimbacus. Ni la confrontation, ni la reconstitution n’ont permis de déterminer les rôles de chacun. « A vrai dire, depuis bien longtemps déjà mes clients se sont fait une idée assez précise de qui est le patron dans cette affaire, confie Me Gilles-William Goldnadel, l’avocat de la famille Knoll. Mihoub est décrit, y compris par sa famille, comme un homme mythomane et violent. »

L’arme du crime découverte ?D’autant qu’une nouvelle pièce versée la semaine dernière a donné une tout autre tournure au dossier avant l’ouverture du procès. En novembre 2020, Mohamed Mihoub, le frère aîné de Yacine, a rapporté à la police un long couteau qu’il venait de retrouver derrière sa machine à laver, alors qu’il réparait une fuite d’eau. Or, l’arme du crime n’a jamais été retrouvée. S’il est acté dans le dossier qu’après la mort de Mireille Knoll, Yacine Mihoub a passé la nuit chez son frère, ni les analyses de l’ADN ni celles des deux traces de sang décelées sur la lame n’ont cependant été concluantes. « Il faut quand même s’interroger : pourquoi le frère d’un des accusés a estimé que la découverte d’un couteau, chez lui, pouvait avoir un lien avec cette enquête, ce n’est pas anodin », insiste le conseil d’Alex Carrimbacus. Les avocats de Yacine Mihoub n’ont pas répondu à nos sollicitations.

Lire la suite: 20 Minutes »

Covid-19 en Allemagne : « la situation est hautement dramatique », selon Angela Merkel

Face aux derniers chiffres sur l'épidémie de Covid-19 en Allemagne, Angela Merkel et son probable successeur Olaf Scholz ont annoncé de nouvelles mesures de ...

Une personne de plus à ajouter à la liste des victimes du “vivre-ensemble” qu’on nous impose. L’islamisme

Meurtre de Mireille Knoll : les accusés devant les assisesLe procès des meurtriers présumés de cette octogénaire tuée à coups de couteau, en mars 2018, à Paris, s’ouvre mardi 26 octobre. La justice devra notamment déterminer si l’appartenance de Mireille Knoll à la communauté juive est l’une des raisons du crime. horrible Les accusés sont de ceux à qui vous pardonnez facilement car selon vous, ils font partie des opprimés, des mal aimés.

Meurtre de Mireille Knoll : tout savoir sur le procès qui s’ouvre ce mardiL’émoi avait été vif, face à un crime particulièrement choquant. Le procès du meurtre de Mireille Knoll s’ouvre ce mardi aux assises de Paris et doit durer jusqu’au 10 novembre. Voici ce qu’il faut savoir sur l’affaire. La découverte du corps Le 23 mars 2018, Mireille Knoll , âgée de 85 ans et malade de Parkinson, était retrouvée morte dans son lit médicalisé, tuée de onze coups de couteau, dans son logement du 11e arrondissement de Paris. Son corps avait également été partiellement carbonisé.

Meurtre de Mireille Knoll: la cour d'assises face aux versions 'peu crédibles' des accusésDeux hommes accusés du meurtre antisémite de Mireille Knoll sont jugés à partir de ce mardi devant la cour d'assises de Paris. Près de quatre ans après les faits, tous deux continuent de se renvoyer la culpabilité.

Meurtre de Mireille Knoll : tout savoir sur le procès qui s’ouvre ce mardiL’émoi avait été vif, face à un crime particulièrement choquant. Le procès du meurtre de Mireille Knoll s’ouvre ce mardi aux assises de Paris et doit durer jusqu’au 10 novembre. Voici ce qu’il faut savoir sur l’affaire. La découverte du corps Le 23 mars 2018, Mireille Knoll , âgée de 85 ans et malade de Parkinson, était retrouvée morte dans son lit médicalisé, tuée de onze coups de couteau, dans son logement du 11e arrondissement de Paris. Son corps avait également été partiellement carbonisé.

Meurtre de Mireille Knoll : les accusés devant les assisesLe procès des meurtriers présumés de cette octogénaire tuée à coups de couteau, en mars 2018, à Paris, s’ouvre mardi 26 octobre. La justice devra notamment déterminer si l’appartenance de Mireille Knoll à la communauté juive est l’une des raisons du crime. horrible Les accusés sont de ceux à qui vous pardonnez facilement car selon vous, ils font partie des opprimés, des mal aimés.

Meurtre de Mireille Knoll: la cour d'assises face aux versions 'peu crédibles' des accusésDeux hommes accusés du meurtre antisémite de Mireille Knoll sont jugés à partir de ce mardi devant la cour d'assises de Paris. Près de quatre ans après les faits, tous deux continuent de se renvoyer la culpabilité.