Samsung, İntelligence Artificielle, Futur(S), Ces 2020

Samsung, İntelligence Artificielle

Les « humains artificiels » sont-ils le futur des assistants vocaux ?

Les « humains artificiels » sont-ils le futur des assistants vocaux ?

17.1.2020

Les « humains artificiels » sont-ils le futur des assistants vocaux ?

Dévoilés la semaine dernière lors du CES 2020 par Samsung , les avatars de Neon sont très prometteurs. Trop ?

CES 2020 la semaine dernière. Ces « humains artificiels » seront bien plus que de simples assistants vocaux, d’après Pranav Mistry, le PDG de Neon. Conçus pour se comporter comme nous, montrer des émotions et créer des souvenirs, ils ne se contenteront pas de donner des informations telles que la météo ou diffuser de la musique, comme par exemple. Ils auront ainsi plusieurs fonctions : professeur, conseiller financier, prestataire de soins, concierge, acteur, porte-parole ou encore présentateur télé, affirme Samsung. Enfin, ils seront dotés d’une vraie personnalité. Une image tweetée par Pranav Mistry, à la tête du projet Neon, de Samsung. - CAPTURE TWITTER Mais ces « humains artificiels » sont-ils la réalité de demain ou plutôt un coup de pub de la part de l’entreprise ? Il n’est actuellement pas possible de savoir à quoi ils ressembleront et de quoi ils sont vraiment capables. Samsung a en effet reconnu que les scénarios présentés sur son stand au CES ainsi que son contenu promotionnel étaient fictifs et uniquement simulés à des fins d’illustration, comme l’a révélé . Le projet Neon est encore en développement, mais Pranav Mistry affirme que ses avatars pourraient plus tard exister en tant qu’hologrammes. Pourraient-ils être le futur des assistants virtuels ? Entre science-fiction et réalité l’intelligence artificielle . « Je pense que c’est un excellent service marketing, c’est-à-dire que ce ne sont absolument pas des humains, ce sont des avatars hyper réalistes. On a déjà fait la même chose dans des films avec des images de synthèse », affirme Isabelle Collet, informaticienne et enseignante-chercheuse à l’université de Genève. On voit ça au cinéma depuis des années. C’est notamment le cas pour les films d’animation comme Les Indestructibles , mais aussi pour des films de science-fiction tels que Avatar . « Quand ils parlent d’humain artificiel, ils pensent à l’avatar qui parle, qui bouge, qui est animé, un peu comme un humain », explique Serena Ivaldi, chercheuse en robotique à l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Or cette histoire d’humains artificiels relève plus de la science-fiction que de la réalité pour le moment. Pranav Mistry parle d’une nouvelle forme de vie, mais c’est plutôt l’aspect très réaliste de ces Neons qui surprend et rien ne prouve qu’ils seront vraiment si différents des assistants vocaux actuels. Pour Isabelle Collet, ce sont « de belles modélisations avec un moteur d’intelligence artificielle qui n’est pas plus intelligent que Siri ». Relations entre humains et Neons Les Neons devraient chacun disposer de leur propre personnalité. Mais cela est-il possible ? Selon Serena Ivaldi, tout dépend du logiciel qui se cache derrière. « Comme tout logiciel de comportement et décision, on peut toujours paramétrer les comportements et optimiser les paramètres par rapport au retour de la personne », explique-t-elle. Ces avatars reposent d’ailleurs sur deux technologies. La première, appelée Core R3, leur permet de réagir rapidement et de façon réaliste tandis que la seconde, nommée Spectra, s’occupe de l’intelligence, de l’apprentissage, des émotions et de la mémoire. Ces avatars ont été conçus pour être des amis, des collaborateurs ou des partenaires. Dans ce sens, il est possible que des gens s’y attachent. Plusieurs films montrent ce genre de relations. Dans Her par exemple, le personnage de Joaquin Phoenix tombe amoureux de Samantha, une intelligence artificielle. « Des personnes âgées, atteintes d’Alzheimer ou de démences se sont attachées à un objet sous forme de petit animal donc c’est possible que des gens se sentent moins seuls avec les Neons » reconnaît Isabelle Collet. Retrouvez la rubrique Futur(s) ici Enfin, si Samsung a fait preuve de diversité avec ces modèles présentés au CES, ces derniers ne représentent pas la diversité de l’humanité non artificielle. « Ils sont tous beaux et minces, remarque Isabelle Collet. Visiblement, nous ne sommes pas encore prêts à avoir des interlocuteurs ou interlocutrices n’étant pas beaux et minces ». L’enseignante-chercheuse considère en revanche qu’il est probable que des avatars transgenres ou d’autres genres soient développés étant donné que plusieurs individus dans la société se revendiquent gender fluid, non-binaire etc. Neon a d’ailleurs confirmé que l’apparence de ses avatars était basée sur de vraies personnes. Pour le moment, le projet Neon est encore en développement. Selon Pranav Mistry, une version bêta sortira plus tard dans l’année. Nous verrons alors s’il est temps de remplacer nos amis par des hologrammes. Lire la suite: 20 Minutes

Les 10 smartphones les plus attendus en 2020L'année 2020 s'annonce riche en sortie smartphones. Nous en avons choisi dix que nous estimons incontournables.

Les 10 SUV les plus attendus de 2020L'année 2020 sera celle du SUV écolo, hybride ou électrique. De vraies autos vertes pour la ville et la campagne.

Les musées qui rouvrent à Paris en 2020Entre réouvertures impatiemment attendues et inaugurations en grandes pompes, tour d'horizon des temps forts qui vont faire l'actualité culturelle à Paris cette année.

Les immanquables de ce jeudi 16 janvier 2020Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actualité de ce jeudi 16 janvier 2020

Les expositions à voir à Paris en 2020Guide ultime des grandes expositions à ne pas manquer à Paris en 2020. À votre agenda.

Netflix : les nouveautés de la semaine du 17 au 23 janvier 2020Quoi de neuf cette semaine sur la plateforme de SVOD ? Films, séries, documentaires... Télé-Loisirs vous dit tout.



Coronavirus : le faible nombre de cas détectés en Afrique suscite des interrogations

Vidéo : violents incendies en marge d'un concert de Fally Ipupa à Paris, la Gare de Lyon évacuée

Coronavirus: le nombre de cas confirmés en France passe de 18 à 38

Emmanuel Macron tente de renouer avec la deuxième gauche

Sun Yang suspendu huit ans par le TAS - Natation - Dopage

Anderlecht va mettre un terme au flop Samir Nasri

« On a devant nous une épidémie » : face au coronavirus, Macron monte en première ligne

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

17 janvier 2020, vendredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Les bleues terminent deuxièmes du relais à Ruhpolding

Nouvelles suivantes

L'emploi de haut fonctionnaire du maire de Toulouse en question
Son mari la quitte car il la jugeait «trop grosse», elle perd 50 kg et devient Miss Grande-Bretagne 2020 Dario Benedetto après la victoire de l'OM à Nîmes : «Important de marquer pour ma confiance» - Foot - L1 - OM Suivez les César en direct et découvrez le palmarès L'OM se relance à Nîmes grâce à un triplé de Dario Benedetto - Foot - L1 Ligue 2 : le gardien de Grenoble Brice Maubleu se marque un but incroyable - Foot - WTF Ligue 1 : Dario Benedetto voit triple et l’OM gagne à Nîmes Nîmes - OM : les notes du match Racisme : Kiko Casilla (Leeds, D2 anglaise) suspendu huit matches - Foot - Racisme Suivez en direct la 45e cérémonie des Césars Aux Invalides, l’adieu de Macron à Jean Daniel, « grande conscience de la gauche » Giacometti, grand artiste et archiviste négligent Esport - Fortnite : Airwaks et Nikof veulent prouver qu'il n'y a pas de « malédiction Vitality » - Esport - Fortnite
Coronavirus : le faible nombre de cas détectés en Afrique suscite des interrogations Vidéo : violents incendies en marge d'un concert de Fally Ipupa à Paris, la Gare de Lyon évacuée Coronavirus: le nombre de cas confirmés en France passe de 18 à 38 Emmanuel Macron tente de renouer avec la deuxième gauche Sun Yang suspendu huit ans par le TAS - Natation - Dopage Anderlecht va mettre un terme au flop Samir Nasri « On a devant nous une épidémie » : face au coronavirus, Macron monte en première ligne Coronavirus : une équipe chinoise invitée au « Clasico » à Madrid - Foot - Coronavirus Coronavirus : le nombre de cas confirmés en France passe de 18 à 38 Vidéo : violents incendies en marge d'un concert de Fally Ipupa à Paris, la Gare de Lyon en cours d'évacuation Interdire le LBD ? Des syndicats d’avocats, de magistrats et la CGT saisissent la Cour européenne des droits de l’homme Israël a approuvé la construction de 1 800 logements pour colons en Cisjordanie