Étudiant, Observatoire National De La Vie Étudiante, Unef, Location, Crous, Fage, Immolation, Précarité, Logement, Aide Personnelle Au Logement, Bourse D'étude, Inflation, François Hollande, Niveau De Vie, Sénat, Laurence Rossignol, Grands Ensembles, Santé, Enseignement Supérieur, Université Lumière Lyon-Iı, Facs, Restaurant Universitaire, Budget, Ressources Naturelles, Cité İnternationale Universitaire De Paris, Facs-Unecto, Lille, Démocratie, Socialiste, Insee, Crise Du Logement, 1Er Juillet, Bordeaux, Quinquennat, Marché, Le Parisien, Salariés, Uber, La Poste, Dépenses Publiques, Grande Dépression, Cour Des Comptes, Lyon, Oise

Étudiant, Observatoire National De La Vie Étudiante

Les étudiants à leur tour sur le front social

Les étudiants à leur tour sur le front social

13.11.2019

Les étudiant s à leur tour sur le front social

Logement , alimentation, santé… Après l’immolation par le feu d’un jeune devant le Crous de Lyon , des étudiant s se mobilisent pour dénoncer une précarité croissante.

Seuls 15 % occupaient un temps plein, contre 34,3 % aujourd’hui.

Aujourd’hui, seuls 26 % des étudiants (700 000 sur 2,7 millions) touchent une bourse sur critères sociaux, qui varie entre 1 020 euros et 5 612 euros annuels. Gelées depuis trois ans, elles ont été revalorisées cet été de 1,1 %. Orlane François, de la Fage, première organisation étudiante, soupire :

C’est directement lié à la crise du logement. Les loyers sont le premier poste de dépense des étudiants, et pèsent à hauteur de 50 % du budget moyen, selon la Fage. On compte aujourd’hui environ 150 000 places dans des cités universitaires, gérées par les Crous et réservées aux étudiants boursiers. Une goutte d’eau par rapport aux 2,7 millions d’élèves inscrits dans le supérieur chaque année. On estime que 1,5 million d’entre eux seront hébergés en dehors du domicile familial.

Y compris pour les boursiers, qui sont entre 700 000 et 800 000 chaque année.»

«puisque le foncier est de plus en plus compliqué à trouver».

Aujourd’hui, en France, des étudiants ne mangent pas à leur faim. Dans son enquête 2018, l’Unef dénonçait l’augmentation des tarifs dans les cafétérias gérées par les Crous :

«dans les épiceries sociales et solidaires, que nous avons commencé à ouvrir il y a dix ans, réservés aux étudiants qui ont moins de sept euros de reste à vivre par jour. Il en existe 20 aujourd’hui, nous avons prévu d’en ouvrir 10 de plus, tellement les besoins sont importants».

Lire la suite: Libération

Plus de 50% des admis en 1er année de fac n'ont pas, de très loin, le niveau requis: ils sont virés en fin de 1er année. C'est la sélection par l'échec, prônée par la gauche et l'extrême gauche au nom d'un égalitarisme imbécile. Quand on voit la faible fréquentation des restaurants universitaires et l'explosion de la restauration en ville fréquentée par les étudiants depuis 10 ou 20 ans, on s'interroge sur la façon de dépenser de l'étudiant d'aujourd'hui...

Entre les journalistes et les syndicats cela commence à bien faire... Ils font une telle publicité sur 200 personnes qui détruisent, que les autres sont poussés pour faire la même chose ailleurs ! Halte à la manipulation ! Halte aux buzz.... ils vont mettre le feu !!!!!!!!!!!!!! humournoir pas de tune sauf pour l'iphone, les soirées étudiantes et les bringues en boite de nuit le week-end!

Non pas les étudiants, mais l'UNEF ... Il y a une différence entre ceux qui bossent (les étudiants) et les fauteurs de troubles (l'UNEF) LES ? DES serait plus juste Libe ! C’est de la même famille, ne pas oublier qu’au départ c’est le syndicat étudiant Sud qui est à la main d’œuvre. Une alternative échoit à Macron, quitter la scène le plus tôt possible s'il veut vraiment éviter un carnage en France !!!

la canaille islamo-gauchiste ./

Un cortège parti du Crous de Paris enfonce les grilles du ministère de l'enseignement supérieurUne partie du cortège, en passant devant le ministère de l' enseignement supérieur , s'en est pris avec succès aux grilles fermées protégeant le bâtiment. En Corse c’est 8ans de prison pour ces malheureux étudiants ça va mal finir, et tant mieux ! faut pas attendre la calvitie totale du guignol poudré Bah alors? Plus assez de poulets ou quoi?

Les images de Venise sous les eaux, après une 'acqua alta' historiquePour le maire de la ville italienne, cette marée haute qui pourrait battre des records montre 'clairement les effets du changement climatique'.

J'accuse: la promotion du film à l'arrêt après les accusations de viol visant Roman PolanskiLa photographe française Valentine Monnier affirme avoir été victime du réalisateur en 1975, alors qu'elle avait tout juste 18 ans. Il l'aurait « rouée de coups » et violée. Ne mélangez les problèmes !!! La promotion du filme à l'arrêt depuis plus de 10 ans alors.. 1975 😂😑😂 C'est une blague ?

Trois ans après les « Panama papers », le Panama encore loin des standards mondiaux de transparenceLe petit Etat d’Amérique centrale a obtenu une mauvaise note lors de l’évaluation conduite par le Forum fiscal mondial sur ses efforts en matière d’échange d’informations pour lutter contre la fraude fiscale. Heureusement, Micron le libéral est là pour condamner la liberté.

Venise sous les eaux, après une 'acqua alta' historiqueSelon les médias italiens, la montée des eaux aurait causé la mort d'une personne.

13 novembre : Paris en deuil, 4 ans après les attentatsLe 13 novembre 2019 marque le 4ème anniversaire des attentats de 2015. Paris a rendu hommage aux victimes de ce drame.

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

14 novembre 2019, jeudi Nouvelles

Nouvelles précédentes

3 questions pour comprendre la polémique autour de Roman Polanski

Nouvelles suivantes

Rescapée d’Auschwitz, engagée contre l’intolérance, menacée en Italie