Police, Racisme, Avocat, Violence, Acteur, Violence Policière, Journaliste, Sel, Politologue, Cnrs, Directeur De Recherche Au Cnrs, Préfecture De Police De Paris, Humoriste, Alliés, Bicot, Policier, Institut D'études Politiques De Paris, Thomas Luhaka, Police Nationale, Autorité, Sos Racisme, Sociologue, Mouton, Regards Citoyens, Historien, Gangrène, Cinéma, Lilian Thuram, Réalisateur, Noël Mamère, Georges Lavau, Ligue Des Droits De L'homme, Nèg' Marrons, Smaïn, Claudy Siar, Jacob Desvarieux, Firmine Richard, Premier Ministre Des Pays-Bas, Coppet, Conseil Représentatif Des Français D'outre-Mer, Jacques Martial, Collectif Urgence Darfour, Préfet De Police, Égypte, Les Indiscrètes, Cee, Connaissance, Citoyen, Gaz Lacrymogène, Mémorial Acte, Éducation, Magali Lafourcade, Animateur De Télévision, Réjane Sénac, Gordien, Professeur Des Universités, Manifestation, Institution, Live Nation, Maghreb, Écrivain, Lucien Jean-Baptiste, Fary, Autocensure, Royaume De France, Fred Musa, Place De La République, Alice Zeniter, Démocratie, Pouvoir Exécutif, Loi, Économiste, Syndicat, Service Public, Parquet, Pdg, Président De La République, Ministère De L'intérieur, Tempête, Occident, Luc Bondy, Greg Germain, Musicien, Outre-Mer, Symptôme, Jacky Mamou, Animateur De Radio, Producteur, François Dubet, Jalil Lespert, Sécurité Globale, Esclavage, 17 Arrondissement, Conseil De Paris, Préfet, Patrick Klugman, Tirailleurs Sénégalais, Pap Ndiaye, Dominique Sopo, Vidéosurveillance, Nonna Mayer, Audrey Pulvar

Police, Racisme

La police française est gangrenée par les fléaux du racisme et de la violence

L'agression de Michel Zecler n'est pas le fait de quelques «brebis galeuses», elle montre l’ampleur des problèmes au sein de la police et de leurs inévitables alliés.

27/11/2020 22:44:00

TRIBUNE – ✍️ La police française est gangrenée par les fléaux du racisme et de la violence L'agression de Michel Zecler n'est pas le fait de quelques «brebis galeuses»

L'agression de Michel Zecler n'est pas le fait de quelques «brebis galeuses», elle montre l’ampleur des problèmes au sein de la police et de leurs inévitables alliés .

,ce nouveau scandale illustre une fois de plus les fléaux qui gangrènent la police : le racisme et l’impunité qui entourent les agents qui l’expriment, pour peu qu’ils aient le bon goût de ne pas le faire devant des caméras indiscrètes. Comme il faut se sentir sûr de soi et soutenu par toute une institution, tout un corps, tout un discours déjà rodé pour se dire que l’on peut s’avilir au point d’oublier que l’uniforme représente l’autorité de la République et de se comporter alors en voyou ivre de racisme !

Covid-19 : l’hypothèse d’un nouveau confinement fait débat au sein de l’exécutif Reconfinement : pourquoi les écoles resteront ouvertes L214 diffuse des images de cochons en putréfaction dans un élevage à l’abandon

Que penser de cette agression et de la façon dont elle a été «gérée» ?Regards citoyensNous demandons tout d’abord que la procédure que le parquet vient d’ouvrir contre ces agents de police se penche sur les fautes qui auraient pu être commises par la préfecture de police de Paris. En effet, la lenteur avec laquelle cette dernière a prononcé des suspensions a eu une conséquence : la préfecture de police de Paris semble avoir sciemment laissé des agents de police indélicats et violents au contact du public.

A lire aussiArticle 24 : la commission de réécriture met la majorité en ébullitionNous remarquons ensuite que la mobilisation contre l’article 24 de la loi Sécurité globale – dont l’effet et sans doute le but sont de restreindre l’accès à de telles images – est d’autant plus urgente et essentielle. En effet, nul ne peut ignorer que la connaissance des violences policières est très largement le fait des vidéos prises par des journalistes ou par des citoyens. Sans ces vidéos, la parole des membres des forces de l’ordre – même lorsque les mensonges sont grossiers – l’emporte quasi systématiquement sur celle des victimes de violences policières. Certes, il sera répondu que l’article 24 n’interdit pas de filmer, pas plus qu’il n’interdit de diffuser des images si l’intention n’est pas de nuire. Mais nous savons que le signal envoyé aux membres des forces de l’ordre – c’est d’ailleurs le but politique de cet article – est celui d’un soutien, une fois de plus traduit par certains en une impunité encore plus affirmée. Il n’est pas admissible qu’en démocratie, le fonctionnement d’un corps de fonctionnaires échappe aux regards citoyens. C’est pourtant ce à quoi aboutira cet article, par une montée de l’agressivité des membres des forces de l’ordre en situation de manifestation – la répression du rassemblement en soutien aux réfugiés lundi dernier sur la place de la République est à cet égard éloquente –, par autocensure ou par des menaces de poursuites savamment distillées. headtopics.com

La France a un problème de racisme au sein de ses forces de l’ordreNous disons enfin que la violence raciste qui s’est abattue sur Michel Zecler n’est pas une violence isolée qui serait «le-fait-de-quelques-brebis-galeuses-qui-déshonorent-la-police-nationale». Elle est, disions-nous, le symptôme d’une gangrène. Elle montre l’ampleur des problèmes de racisme et de violences au sein de la police et leurs inévitables alliés : le silence complice des collègues et le déni de trop de syndicats policiers, de la hiérarchie policière, du ministère de l’Intérieur et plus généralement des pouvoirs publics. Il est décidément urgent que des gouvernants dignes de leurs fonctions prennent ces problèmes à bras-le-corps. Il ne sert à rien d’avoir le mot «République» aux lèvres toutes les quatre secondes pour devenir silencieux lorsqu’elle est bafouée.

Au final, la France a un problème de racisme au sein de ses forces de l’ordre et les pouvoirs publics refusent de le traiter, concédant éventuellement quelques mots un peu plus appuyés lorsqu’il s’agit de passer la tempête d’un scandale médiatique ponctuel. C’est ainsi que notre pays est sans doute l’un de ceux qui, parmi les grandes démocraties occidentales, ont nié avec le plus de constance et d’abnégation une réalité que même ses négateurs connaissent. A cet égard, le scandale du «bicot» ou les manifestations qui ont suivi le meurtre de Georges Floyd, tout autant que les révélations journalistiques en cascade sur la circulation d’une parole raciste au sein de la police, n’ont pas fait ciller l’exécutif. Fait d’ailleurs tout à fait singulier de la part d’un Etat : alors que de nombreux policiers d’origine maghrébine et subsaharienne se sont plaints ces derniers mois du racisme qu’ils subissaient de la part de certains de leurs collègues, aucune autorité publique – préfet, ministre, président – n’a pris la peine de soutenir ces fonctionnaires, ni même de faire semblant.

A se demander si nos gouvernants, en refusant de traiter ce fléau, ne trahissent pas une vérité : leur difficulté à considérer celles et ceux que ce fléau frappe comme des citoyens à part entière. Lire la suite: Libération »

Big five, le podcast foot de L'Équipe : Mo Salah, au-delà du jeu

Adulé à Liverpool, l'attaquant égyptien a brisé toutes les frontières pour se hisser très haut dans la hiérarchie mondiale. Plus encore, il dépasse le simple cadre du football : comment s'est dessiné ce destin hors du commun ?

On aurait aimé voir ce même genre d’article sur l’islamisme :L’islam en France est gangrené par les fléaux du communautarisme et de l’islamisme L’éducation nationale est gangrenée par le gauchisme et pour autant on ne manifeste pas contre ces debiles qui nous obligent a nous abonner à des torchons d’extrême gauche AlterEco_

Avec vous aucune manipulation, jamais. Pauvre France raciste, partout, tout le temps... Non, les politiques sont propres, les médias aussi. Tous des saints... Jamais corrompus par l’argent ou le pouvoir. C’est confortable de pouvoir détourner la violence policière permise par la loi liberticide et son article 24, en focalisant sur le racisme et la couleur de peau... Imaginez vous annoncer dans vos colonnes : « Nous avons embauché un journaliste noir... »

A l’image de la société tout simplement Il me semblait avoir lu que les personnes reconnues comme racistes et souvent liées aux extrêmes menant à de telles exactions avaient été répertoriés il y a quelques années. Qu'a-t-il était fait de renseignements ? Quelque chose ou rien Harcelés, provoqués, insultés, à longueur de journées, par des individus défendus et encouragés dans leurs initiatives délinquantes par la gauche et ses médias, les flics, c'est vrai, parfois, ils pètent les plombs.

Il y a une survivance de Vichy, des relents nauseands, quelque chose qui est dans l'ADN. Le racisme et la violence ne sont pas des fléaux dans la police, mais des tares congénitales, quasi incurables , un genre de chromosome 23 Non hélas c’est le Klu klux klan version 3.0 Si vous regardez la vidéo ils sont au moins une douzaine à tabasser ..;-)

Oui mais c'est juste une brebis galeuse .. qui en a trouvé 3 autres par coïncidence dans la même patrouille.. et qui a fait une légère erreur de rédaction du pv .. rien de systémique ou qui soit lié à la hiérarchie bien sûr.. ;-) Merveilleuse ANOUK . Un courage que n'ont pas les responsables toute l'assemblée nationale devrait être debout merde . Le fascisme je croyais que c'était la famille Le Pen .

La France est empoisonnée par une délinquance qui explose, par des jugements laxistes 🤮🥶par des migrants qui nous envahissent alors qu on devrait les foutre dehors 🥵par un communautarisme islamiste immonde et des terroristes et un gouvernement de clowns royalistes 🤮 On se demande bien pourquoi... Le fameux musicien qui connaît bien sa partition ! Un ange bien connu des services !

Pitoyable et ignoble torchon ! Quand on pense que les FDO vous protègent , aussi ! Vos potes anars , racialisés et cie sont , bien entendu , tous des saints ! Oui bien sûr,... j’ai déjà entendu ça quelque part.... tout le monde est raciste dans ce monde apparement... Libé gangrenée par la haine contre la police, Libé qui crie au pas d'amalgame mais qui se l'autorise quand cela sert son idéologie nauséabonde ! Sur ce coup là, la honte c'est vous !

J'espère que la police française se souviendra du nom de tous ces signataires le jour où ils auront besoin d'elle... Beau titre racoleur et amalgamant. L'extrême gauche pedophile a l'œuvre. Vous faites un dangereux amalgame... C'est ca la liberte de la presse Pourquoi ne pas dire que tous les jeunes de banlieux sont des delinquants dans ce cas Ah... dans ce cas la c'est un amalgame... Merci libé 😢

Je dirais qu'il y a un ensauvagement the police ! Pas la seule... 'gangrenée' ... Carrément.... On ne vous entend pas utiliser le même registre lorsqu'il s'agit de nos quartiers Français no-go-zones gangrenés par la racaille. Du racisme ? Sérieusement Avez vous des éléments factuels ? Pas d'amalgame. Le « journalisme » français gangrené par la gauche et la bien pensance.

Et le 'pas d'amalgames' ? Remplacez 'Police' par 'Islam'. Le résultat vous étonnera. 'Par Un collectif de personnalités'... ça c'est du courage! Un collectif d'anonymes nous donnant des leçons de morale!! Zola peut 'dormir ' tranquille... C comme ça depuis Nov 2018, bande de nazes le désordre vient de MACRON essaye de faire porter le chapeau aux ministres quand ceux là mêmes n'obéissent qu'aux ordres de macron! comme Libé a appelé à voter Macron ils essayent de se défausser les escrocs enfoirés

Vous avez prêté serment d'agir au nom du peuple par la volonté du peuple. Ce que je vois, c'est une clique de shérifs qui ne répondent plus de ce serment. Je ne mets pas toutes les FDO dans le même sac mais putain, arrêtez de couvrir l'innommable par réflexe corporatiste! Son seul problème est de justifier les policiers qui ont un comportement inadmissible.

Et la gauche est gangrenée par l'islamisme ... Quand je pense que ces sales racistes doivent être à la porte de Libé, menacé par des croyants, exaspérés par l'islamophobie systémique et connaissant leur solidarité avec Charlie, je pense que la moindre des choses serait de leur éviter ce voisinage à la limite du supportable

ou Le nouveau journal d’assa tarotée. Signé: un collectif de personnalité d'extrême extrême gauche: Bouhafs, Kazib, Obono, Besancenot,Diallo, Soumaharo,.... Merci . Pour info Michel a été censé dans ses propos il n'a pas jeté en pâture toute la police mais certains policiers qui n'ont rien à y faire. Le fléau est est permis la racaille ils sèment la violence, le retour l'est tout autant, normal.

Pourquoi cette exaspération de la police qui occasionne ce genre de bavure? Avez vous peur de dire certaine vérité Bizarre. Pas un mot sur les violences contre les GiletsJaunes. Je vous propose : TRIBUNE – L'Islam est gangrené par les fléaux de l'Islamisme (type CCIF) et de la violence. L'attentat islamiste du Bataclan n'est pas le fait de quelques «brebis galeuses» Vous prenez ou pas? CCIF CCIFDissolution

Il faut réformer la police. Il y'en a beaucoup qui font bien leur boulot mais ils sont complices de par leur silence. Les syndicats sont à gerber ViolencesPolicieres N’importe quoi On a pas lu la même chose sur d'autres sujets bizarrement...On selectionne ses cibles comme d'habitude...Ça ne m'étonne plus du coup de voir des cartes de presse confiées à n'importe qui...

Qui a appelé à voter Macron pour faire barrage à la haine ? 🤔 libé gangrénée par les antifas Évitez les amalgames - Vous stigmatisez la communauté des membres des FDO .