Darmanin au pied du mur des violences policières après le chaos à République

Darmanin au pied du mur des violences policières après le chaos à République

24/11/2020 15:09:00

Darmanin au pied du mur des violences policières après le chaos à République

Les scènes de violences place de la République sont désastreuses pour le ministre de l'Intérieur au moment où la loi 'Sécurité globale' doit être adoptée.

, occupée par des centaines de demandeurs d’asile, lundi 23 novembre dans la soirée.Le timing est de fait désastreux pour le ministre de l’Intérieur qui porte, depuis plusieurs jours, la volonté de réglementer les vidéos de policiers en fonction. L’ancien député UMP, qui s’attache à défendre corps et âme l’image des forces de l’ordre depuis son arrivée place Beauvau, au point de réfuter toute idée de “violences policières”, est placé, de force, devant des scènes aussi brutales qu’éloquentes.

Guerre d’Algérie : Emmanuel Macron reconnaît qu’Ali Boumendjel a été « torturé et assassiné » par l’armée française Condamné à trois ans de prison, Nicolas Sarkozy dénonce une « profonde injustice » Condamné en première instance, Sarkozy veut se battre jusqu'à la Cour européenne des droits de l’Homme

Darmanin confronté aux violences policières...Publiées sur les réseaux sociaux, de nombreuses séquences montrent pêle-mêle un policier asséner un coup de pied dans le ventre d’un manifestant, un autre s’en prendre physiquement, à plusieurs reprises, au journaliste Rémy Buisine ou encore des forces de l’ordre pourchasser les réfugiés hors de la capitale. Sans parler des croche-pieds distillés çà et là... ou de l’évacuation manu militari de tentes, dans lesquelles se trouvaient encore leurs occupants,

comme vous pouvezle voir ci-dessous.Des “images insupportables”, “un déchaînement de violence” et une “dérive liberticide” pour la gauche, les écologistes et de nombreux observateurs, rejoints par certains élus de la majorité. À tel point que Gérald Darmanin s’est senti obligé de réagir par tweet dans la soirée, exigeant une enquête “circonstanciée” après des images “choquantes”, avant de finalement saisir l’IGPN le lendemain. headtopics.com

Côtés marcheurs, l’embarras est palpable. “Les images de l’évacuation du campement de migrants place de la République hier soir à Paris sont profondément choquantes et inacceptables. On ne répond pas à la détresse et la misère par la brutalité”, estime le député Pieyre-Alexandre Anglade. Yaël Braun-Pivet, la patronne de la Commission des lois à l’Assemblée plaide à son tour pour que “les conséquences” “soient rapidement tirées.”

C’est une des questions qui se posent désormais: que va faire Gérald Darmanin à la réception des conclusions de l’IGPN, attendues d’ici 48 heures? Le ministre de l’Intérieur qui “s’étouffe” quand il entend l’expression violences policières, va-t-il agir contre ces pratiques qui se répètent manifestation après manifestation? 

Le communiqué de Marlène Schiappa donne peut-être le ton: la ministre chargée de la Citoyenneté se fend, ce mardi, d’un texte co-signé avec la ministre du Logement Emmanuelle Wargon dans lequel elle promet des solutions pour les réfugiés et... occulte les scènes de violences qui ont émaillé l’évacuation de la place de la République. “Les migrants sont des personnes qui doivent être traitées avec humanité et fraternité”, écrivent-elles simplement à ce sujet.

Les migrants doivent être traités avec humanité et fraternité : avecnous mobilisons tous les dispositifs de solidarité pour trouver des solutions d’hébergement. Lire la suite: Le HuffPost »

'Fabien (Galthié), le mieux, c'est d'avouer et de t'excuser'

Quand certains parlent de 'Bubble gate', 'Mourad de Toulon' préfère évoquer le 'Galthié Gate' suite au report de la rencontre du XV de France face à l'Ecosse pour cause de cluster. Il se dresse également en défenseur du président de la FFR Bernard Laporte, sans oublier de faire un clin d'œil en direction du rugby amateur. Et fait son mea culpa après ses propos, la semaine passée, sur Yannick Bru..

manonlebretton La police française va payer un lourd tribut pour avoir laissé politiciens et syndicats vereux mener la dansé depuis 2017... 'violence policieres':) oui mais à quelle heure! le post reagissait moins vite concernant les gilets jaunes et les réelles violences du pouvoir:) J'ai cessé lire votre journal car je retrouve le même harcèlement contre les forces de l'ordre que dans Le Monde. Votre journal ne respecte pas l'objectivité qui fait la qualité du journalisme.

Vos journalistes devront comprendre qu'il est inadmissible de casser, de hurler et donner une image très négative sur la France due aux différentes manifestations violentes dont les policiers doivent dissoudre pour assurer l'ordre publique et protéger les habitants. Le préfet n'a pas donné d'ordre dans être couvert par son ministre

Riot_N_Chill Honte a Macron a son piètre ministre de l'intérieur à ses sous fifres les préfets et a leurs barbares ! Vous êtes a gerber ! Il faut débarquer Lallement pour que la cocotte minute n’explose pas. Trop de « bavures » depuis qu’il est arrivé. Un petit nombre de policiers va jeter l’opprobre sur l’ensemble des forces de l’ordre prefpolice PoliceNationale PoliceSCSI

Allez les délogé, dqns les médias, je vais demander une enquête... Lol depriment de betise darmanin...