Liban, Explosion, İncendie, Diaporama

Liban, Explosion

Beyrouth : les images terrifiantes des explosions

Selon certains témoins, les déflagrations ont été entendues jusqu'à la ville côtière de Larnaca, à Chypre.

05/08/2020 04:00:00

Selon certains témoins, les déflagrations ont été entendues jusqu'à la ville côtière de Larnaca, à Chypre.

DIAPORAMA - Beyrouth est une 'ville sinistrée', a annoncé le Conseil supérieur de défense du Liban après les explosions.

publié le 05/08/2020 à 02:57Une boule de feu puis deux déflagrations suivis d'un immense champignon de fumées. Deux fortes explosions ont secoué ce mardi 4 août la zone portuaire de la capitale libanaise Beyrouth,faisant un nombre indéterminé de morts et de blessés. 

A Paris, un appartement de 7 mètres carrés vendu 300.000 euros L'industrie de la mode enfin rattrapée par #MeToo ? Premier League : Liverpool se défait d'Arsenal - Foot - ANG

Ces violences explosions pourraient être dues à des"matières très explosives" stockées dans un entrepôt"depuis des années", a indiqué le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim.

Le Conseil, qui réunit notamment le président, le Premier ministre et la ministre de la Défense,"recommande" au gouvernement de décréter l'État d'urgence, selon l'agence nationale d'informations ANI. 

 a déploré le président Michel Aoun à l'ouverture de la réunion.Selon certains témoins,les déflagrations ont été entendues jusqu'à la ville côtière de Larnaca, à Chypre,distante d'un peu plus de 200 km des côtes libanaises. Les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats à des kilomètres à la ronde.

Lire la suite: RTL France »

Un parc d'attractions australien condamné pour la mort de 4 personnes

Les faits s’étaient produits en 2016, choquant le pays

Beyrouth : les images des deux terrifiantes explosions qui ont frappé la capitale libanaiseMardi en fin d'après-midi, deux explosions sont survenues dans le port de Beyrouth, au Liban . Leur origine est encore inconnue selon les autorités alors que le premier bilan fait état de dizaines de blessés.

Les images terrifiantes de la double explosion survenue à BeyrouthCe mardi 4 août, au moins deux explosions se sont fait entendre dans la capitale du Liban . Elles ont fait des dizaines de blessés. Terrible ! Indescriptible.. 😱😱😱😔

Ces images des rues de Beyrouth montrent bien la violence des explosionsDes portes et des fenêtres ont sauté, les rues sont pleines de débris. Mais les conséquences ne sont pas seulement matérielles… Les libanais magouillent et David c'est venger !

Vidéo. Double explosion à Beyrouth : les vidéos de témoinsVIDEO - Les images filmées par des témoins montrent la violence de la double-déflagration qui a frappé le port de Beyrouth, la capitale libanaise, le 4 août. Bon courage à vous ! C'est l'issue que j'appréhendais lors de l'incendie de Lubrizol et Dieu merci, rien de tel ne s'est produit. Israël aurait fait sauter un dépôt de munitions du Hezbollah... Les images sont terribles, la violence de la déflagration laisse craindre un bilan désastreux.

DIRECT - Explosions à Beyrouth : des morts et des centaines de blessésDeux puissantes explosions successives ont secoué, ce mardi 4 août, Beyrouth faisant un nombre indéterminé de morts et de blessés, semant la panique et provoquant un immense champignon de fumée dans le ciel de la capitale libanaise. 20h32 Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré mardi soir que la France se tenait aux «côtés du Liban» et était prête à lui apporter son aide après les fortes explosions qui ont secoué Beyrouth. Pourtant en voyant les images, on pourrait s’aventurer à avancer des centaines de morts et des milliers de blessés... Vous nous prenez visiblement pour des cons. Cette déduction tout le monde peut la faire. Et vous vous appelez ça du journalisme ? Ça pue le stok de munitions !

«Des morts et des blessés» dans de puissantes explosions à BeyrouthL’origine des explosions, qui ont brisé les vitres de nombreux immeubles à des kilomètres à la ronde, n’était pas connue dans l’immédiat. Le Premier ministre a décrété une journée de deuil national mercredi. franchement on s'en seraient doutés tout seuls. Vous appelez cela du journalisme? Pourquoi m'abonnerai je à votre journal pour apprendre des choses dont j'aurais déjà moi même fait la déduction ?