Achevé par le coronavirus, le loueur de voitures Hertz se déclare en faillite

Achevé par le coronavirus, le loueur de voitures Hertz se déclare en faillite

23/05/2020 09:47:00

Achevé par le coronavirus, le loueur de voitures Hertz se déclare en faillite

Déjà en difficulté avant l'épidémie, le loueur américain centenaire et présent dans le monde entier s'est placé sous le régime des faillites.

Des perspectives de reprise obscures“La réorganisation financière fournira à Hertz une voie vers une structure financière plus robuste qui positionnera au mieux la société à l’avenir”, a estimé Hertz. “Hertz a plus d’un siècle de leadership dans l’industrie et nous sommes entrés en 2020 avec une forte dynamique de revenus et de bénéfices”, a déclaré Paul Stone, le PDG du groupe cité dans le communiqué.

Didier Raoult se compare à Mbappé dans une interview sur BFMTV Moins de protocole, plus d’école ! Féminicides : des meurtriers dominateurs, loin du « coup de folie »

Mais la pandémie a mis un coup d’arrêt à l’activité et la direction du groupe redoute que la reprise ne tarde à se concrétiser. En outre, la question reste entière sur la capacité du groupe à retrouver sa clientèle d’affaires alors que la pandémie a généralisé le télétravail.

Selon le patron, le recours au chapitre 11 va protéger “la valeur” des actifs du groupe et “donnera le temps nécessaire au groupe de mettre en place une nouvelle base financière plus solide pour réussir à traverser cette pandémie et pour mieux nous positionner”. La société basée à Estero, en Floride, employait 38.000 personnes fin décembre, dont 29.000 aux États-Unis.

38,6 millions de chômeurs causés par le coronavirus aux États-UnisDepuis quelques années, Hertz était certes aux prises avec la concurrence dont Avis Budget et les services de covoiturage tels que Uber. La société avait ainsi essuyé une quatrième perte nette annuelle consécutive en 2019. Mais 2020 avait bien démarré avec une hausse du chiffre d’affaires de 6% en janvier et de 8% en février comparé aux mêmes mois de l’an passé.

Cette faillite illustre l’ampleur de la crise que les États-Unis traversent actuellement, conséquence de la paralysie de pans entiers de l’économie notamment les transports et le tourisme, dans un effort pour contenir la propagation du virus.

Au total, depuis l’arrêt brutal de l’économie mi-mars, 38,6 millions de personnes ont demandé une allocation chômage aux États-Unis. Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a évoqué récemment un pic probable du chômage à 20 ou 25%, après être grimpé à 14,7% en avril. Le PIB pourrait, lui, se contracter de 20 voire 30% au deuxième trimestre, après avoir reculé de 4,8% sur les trois premiers mois de l’année.

Plus de 1,6 million de personnes ont été contaminées par le coronavirus aux États-Unis et la pandémie a fait près de 96.000 morts, selonqui font référence.À voir également sur: San Francisco ouvre un “village” pour protéger les sans abri du coronavirus

Nouvelles manifestations massives aux Etats-Unis, la mort de Floyd requalifiée en meurtre Strasbourg : jugé pour violences envers la police, il est en fait la victime Dans 'C à vous', Édouard Baer s'en prend à Castaner, 'ministre du panpan cucul' Lire la suite: Le HuffPost »

Il y a quand même un sérieux problème 2 mois d'arrêt et c'est la faillite Les sociétés sont beaucoup plus fragile que l'on ne le pense , elle sont cotées en bourse, distribuent des dividendes En fait que du vent! Attention la loi sur les failles US n'est pas la loi française. Probablement un chapitre 11 juste un contrôle du tribunal et suspension des dettes (même pas une mise sous tutelle)

Ca y'est, c'est le début les faillites en cascade. Ça va être très très sport. Vous avez le droit à 240 caractère, ça évite les informations tronquées et incomplètes. Cette déclaration en faillite ne concerne que le Canada et les USA. Et les Macron ? Je suis preneur pour 2 voitures ....

Hertz, victime du coronavirus, se déclare en faillite aux Etats-Unis et au CanadaLe loueur de voitures américain Hertz, plus que centenaire et connu dans le monde entier, s'est placé vendredi sous le régime américain des faillites, décimé par la pandémie de Covid-19. Pour l'heure, cette procédure ne concerne que ses opérations aux Etats-Unis et au Canada, a précisé le groupe emblématique dans un communiqué. Elle épargne ainsi ses principales régions opérationnelles notamment l'Europe, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. super une entreprise américaine de moins les ricains dehors pas besoin de tuteur Nationalisme obligé Pas grave leurs tarifs étaient prohibitifs, la concurrence auraient déjà dû venir à bout de ces voleurs, cela vaut pour toutes les enseignes historiques Europcar etc qui ont de la visibilité depuis longtemps. Certains proposent les mêmes presta pour moins cher même Leclerc ! C'est dramatique pour les personnes qui vont se retrouver au chômage Se satisfaire de ce qui arrive (Américain ou autre) est honteux Je souhaite que cela vous arrive

Hertz, victime du coronavirus, se déclare en faillite aux Etats-Unis et au CanadaLe loueur de voitures américain Hertz, plus que centenaire et connu dans le monde entier, s'est placé vendredi sous le régime américain des faillites, décimé par la pandémie de Covid-19. Pour l'heure, cette procédure ne concerne que ses opérations aux Etats-Unis et au Canada, a précisé le groupe emblématique dans un communiqué. Elle épargne ainsi ses principales régions opérationnelles notamment l'Europe, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. super une entreprise américaine de moins les ricains dehors pas besoin de tuteur Nationalisme obligé Pas grave leurs tarifs étaient prohibitifs, la concurrence auraient déjà dû venir à bout de ces voleurs, cela vaut pour toutes les enseignes historiques Europcar etc qui ont de la visibilité depuis longtemps. Certains proposent les mêmes presta pour moins cher même Leclerc ! C'est dramatique pour les personnes qui vont se retrouver au chômage Se satisfaire de ce qui arrive (Américain ou autre) est honteux Je souhaite que cela vous arrive

Des Hauts-de-France à Marseille, l’onde de choc sur l’industrie commence à se faire sentirSoutenues par les dispositifs gouvernementaux, les entreprises résistent en espérant la reprise. Mais toutes n’y parviendront pas, et les craintes pour l’emploi en fin d’année sont fortes. Ouvrier/Ouvrière de fabrication des industries alimentaires (H/F) 29 - CLOHARS CARNOET - Localiser avec Mappy Publié le 22 mai 2020 - offre n° 0434770 CDI cette crise du COVID 19 change les données économiques en profondeur, ce qui révèle la faiblesse de notre économie, font nous nous relèveront avec beaucoup beaucoup de difficulté. Il faut trouver une autre forme d'économie.. et pourquoi pas développer l'économie solitaire? 2020 sera une année de crises. Crise sanitaire, crise économique et crise politique. On en a pas fini.

Licenciements, faillites : les secteurs qui souffrent du coronavirusPlusieurs entreprises situées en France vont devoir licencier ou mener des restructurations lourdes. Ils sont en train d'asphyxier une de nos perles nationales qu'est la fabrication de voitures classiques par des normes excessives. Le coronavirus ou de la cgt je crois plutôt 'aucune entreprise en faillite, aucun Français laissé sans ressource' que du mytho

Brésil, Pérou... L'Amérique latine est désormais la région du monde où le virus se propage le plusDepuis une semaine, l'Amérique latine est la région du monde qui enregistre le plus de nouveaux cas de coronavirus par jour, le Brésil en tête.

DIRECT Coronavirus : «Il y aura des faillites» et «des licenciements», prévient Bruno Le MaireLe coronavirus à l'origine de la maladie nommée «Covid-19» et parti de la ville chinoise de Wuhan, s'est désormais répandu sur toute la planète. On dénombre 28.215 morts en France. | La pandémie a fait plus de 329.799 morts à travers le monde, pour plus de 5 millions de cas recensés dans 196 pays et territoires. | Le dernier bilan en France fait état de 28.215 morts. C’est une intuition soudaine ou le résultat d’une longue réflexion ?Merci d’être là pour nous prévenir jamais on ne se saurait douté de ça et personne n’en parle😂😂 E donc on fait quoi? Des idées ? Avec votre CONfinement imbécile et destructeur, on pouvait s'en douter des le début. Là au moins c'est clair...il faut dire la vérité aux Français