Election-Presidentielle-2022, Melenchon, Lfi, Fabien-Roussel, Pcf

Election-Presidentielle-2022, Melenchon

A Reims, Jean-Luc Mélenchon bombe les forces

Lors de la convention de «l’Union populaire», le candidat de La France insoumise a présenté les grands axes de son programme pour 2022. Affirmant que «le second tour est à portée de petits points», il fait d’Emmanuel Macron sa cible.

18/10/2021 08:30:00

🔴 A Reims, Jean-Luc Mélenchon bombe les forces «Non, le pays n’est pas à droite et n’est pas obsédé par les idées racistes. On essaye de bourrer le crâne des Français avec des idées de racisme et d’égoïsme social», a déclaré le candidat de LFI ⬇️

Lors de la convention de «l’Union populaire», le candidat de La France insoumise a présenté les grands axes de son programme pour 2022. Affirmant que «le second tour est à portée de petits points», il fait d’Emmanuel Macron sa cible.

publié le 17 octobre 2021 à 20h59Une grande scène, un grand écran qui diffuse des vidéos et des photos, de la musique, des spots lumineux et un public. Un show télévisé. On a plusieurs fois eu le sentiment d’assister à l’émission

Manchester United : la nouvelle soirée stratosphérique de Cristiano Ronaldo Rafale aux Emirats : treize ans de négociations pour un contrat record Cheick Mahamane Koné, le sans-papiers qui réclame justice à Frichti

The Voice.La France insoumise (LFI) qui a passé le week-end à Reims, pour sa convention nationale, à six mois de la présidentielle, a sorti le grand jeu. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon en a mis plein les yeux à ses militants.

Une grosse machine. Le nouveau slogan «l’Union populaire» est affiché partout en petit et en grand. Des paillettes et du fond. Les présents ont évoqué le programme durant deux jours dans différents ateliers – il sera officiel et dans toutes les librairies le 18 novembre. headtopics.com

Lire la suite: Libération »

🔴 DIRECT - Grand débat LR sur CNEWS : «Le wokisme veut détruire le fondement de notre cohésion nationale», affirme Michel Barnier

Qui sera le candidat des Républicains à l’élection présidentielle de 2022 ? Pour convaincre les adhérents du parti, Michel Barnier, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Eric Ciotti et Philippe Juvin débattent en direct sur CNEWS et en simultané sur Europe 1. 22h07 «L'idéologie du wokisme veut détruire le fondement de notre cohésion nationale», affirme Michel Barnier, quand Eric Ciotti propose d'interdire l'écriture inclusive.

Meluche espère revenir à Reims est se faire sacré roi….roi des ……😆 la méthode Coué, il ne veut pas voir la réalité en face. Tellement facile de sortir la carte racisme afin de fermer les yeux et de ne pas froisser une partie de son électorat. SANTÉ PUBLIQUE !!! Ha pis le bourrage de crâne la gauche elle l'a en a horreur.

Le vieux type qui, pour justifier son existence politique, a inventé le complot macroniss du 2e tour téléguidé 'Macron vs Lepen' doit l'avoir mauvaise avec l'arrivée de Gargamel dans son jeux de quilles imaginaire. Bouffon. Mélenchon est l'antidote morale contre les égoïsmes de l'extrême droite. Mais je pense qu'en une dose plus haussé de celle qui serait convenable pour faire soutenable sa manière à ordonner. Ou on pose les pieds au sol ou les aigles pourront voir l'Elysée. Il faut mettre sagesse.

Confondre problèmes liés à l'immigration incontrôlée et le racisme, décidément on y arrivera jamais avec la gauche, ce n'est plus du déni c'est du masochisme. Le pays est contre le racisme ... anti-blancs anti-France Faut qu'il sorte un peu sur le terrain pour se rendre compte des milliers de quartiers et de villes tranquilles de province oû tout a été 'remplacé'. On essaie juste de faire des ghettos d'européens pour les protéger

Mélenchon prend ses désirs pour la réalité et confond 'constat réaliste' avec racisme ... Oui la France est à droite, oui Mélenchon est anti-démocratique en fustigeant ceux qui ne pensent pas comme lui ! Le pays peut être à gauche pour davantage de justice sociale mais bien à droite sur la question de la dilution de son identité et pour une souveraineté retrouvée.

Jean-Luc Mélenchon part en campagne sans grande nouveautéJean-Luc Mélenchon et ses troupes, réunis samedi pour leur convention à Reims, promettent une campagne présidentielle sans nouveauté majeure par rapport à 2017 ben si la cravaye rouge a remplacé l echarpe rouge.. ya du changement.. dans 5 piges,le septum rouge.. Juste un programme revu de fond en comble post-pandemie For all those who are new to this working from home Bitcoin trading options Here's a little tip: Get a trusted Bitcoin expert and stick to him ArnoldHarry02 Invest and play at similar times each day. Because : In times of chaos, your investment is your anchor to success⚖️

Ouais t'as raison Mélenchon, les Français veulent comme toi l'immigration massive, t'as tout compris champion !

Jean-Luc Mélenchon travaille à l’émergence du « pôle populaire »Dans un discours d’un peu plus d’une heure tenu en clôture de la convention de La France insoumise à Reims, M. Mélenchon s’est installé, dimanche 17 octobre, en candidat de la « raison » en même temps que de la rupture à gauche. De toute façon la république c'est moi Pôle Qui rassemblera JLMelenchon et les FranceInsoumise Mélenchon qui veut jouer le popole des uns et des autres, c'est une nouvelle facette de sa personnalité qui se dévoile !

PHOTO Jean-Luc Reichmann méconnaissable : il est le sosie d'un des Beatles sur un ancien cliché - VoiciSamedi 16 octobre, sur Instagram, Jean-Luc Reichmann a partagé une image d'archive : une photo sur laquelle il apparait méconnaissable avec une coupe (presque) mulet. Coupe qu'il avait copiée sur l...

«Promises», de Jean-Christophe Grangé: surmoi et «surhomme»📚 Succès surprise ou carton attendu, Libe ausculte un top des ventes en librairies : cette semaine, «Promises», de Jean-Christophe Grangé Pourquoi ça marche ? ⬇️

Samuel Paty : L'hommage de Jean Castex à «un serviteur de la République»Le Premier Ministre Jean Castex a rendu hommage au professeur Samuel Paty, tué il y a un an jour pour jour ce samedi pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet. Un homme présenté comme «un serviteur de la République (...) victime du terrorisme islamiste et de la lâcheté humaine». LaBrutionne il aurait pas été assassiné, en faite il aurait fini par faire une dépression, et placardisé, on parle parce qu'il est mort, mais le probleme demeure, et les minute de silence, ça sert a rien, quand le reste du temps on ferme sa gueule Responsable

Jean Castex rend hommage à Samuel Paty, « un serviteur de la République »Un an après l’assassinat de Samuel Paty, le Premier ministre a rendu hommage au professeur d’histoire-géographie à l’occasion d’une cérémonie au ministère de l’Education nationale