Leers-Nord, Sentier

Leers-Nord, Sentier

Sentier labouré : la commune d'Estaimpuis en justice contre un agriculteur

Sentier labouré : la commune d'Estaimpuis en justice contre un agriculteur

27-01-20 11:13:00

Sentier labouré : la commune d'Estaimpuis en justice contre un agriculteur

A Leers-Nord , à un jet de pierre de la frontière, le 'chemin des Morts' a presque totalement disparu. Le sentier qui permettait jadis de rejoindre le village voisin, côté français, a été en grande partie rayé de la carte, labouré par un agriculteur....

Pour Quentin Huart (PS), l’échevin de l’aménagement du territoire, il n’était pas question de laisser tomber l’affaire. "On ne peut pas s’approprier l’espace public et la Commune doit être à la pointe dans la défense de ce patrimoine qui appartient à toutes et à tous ", explique-t-il. La commune d’Estaimpuis ne voulait pas non plus créer un précédent, l’action en justice vise donc aussi à éviter la disparition d’autres sentiers à l’avenir."Le chemin des Morts était repris à l’atlas des chemins. Nous demandons donc sa remise en état, avec une assise bien ferme de 3,5 mètres de largeur. Tout le monde a à y gagner, tout doit s’organiser pour pouvoir récréer des villages dans lesquels on peut être mobiles."

Suisse : Amnesty dénonce l'interdiction du voile intégral, qui 'discrimine la communauté' musulmane Le bourgmestre de Middelkerke Jean-Marie Dedecker défie le gouvernement: 'Nous allons installer nos terrasses dès cette semaine' Royaume-Uni : Nigel Farage, figure emblématique du Brexit, annonce qu'il va quitter la vie politique

Un chemin"historique" L’agriculteur – que nous avons pu joindre – affirme qu’il compte bien défendre ses intérêts devant le juge. S’il a labouré le chemin des Morts, nous explique-t-il, c’est parce qu’il séparait deux de ses parcelles. Un acte qu’il justifie aussi par le fait que ce sentier communal se terminait en cul-de-sac depuis que la France avait décidé d’en supprimer le prolongement au-delà de la frontière.

Xavier Adam, de l’association"Eco-Vie", qui milite pour la réhabilitation du chemin des Morts confirme. "Mais, précise-t-il, même si c’était devenu une impasse, on y croisait encore de nombreux promeneurs le dimanche. Ils marchaient sur le chemin des Morts jusqu’à la frontière et terminaient leur route en longeant un fossé. Tout ça n’est aujourd’hui plus possible." Et notre interlocuteur de souligner aussi l’importance du chemin des Morts dans l’histoire locale. "Lorsque le village de Leers a été coupé en deux par la frontière, c’est par là que passaient les convois funéraires pour rejoindre l’église." headtopics.com

Autant d’arguments que les protagonistes du dossier feront valoir devant le juge de paix. L’audience est fixée au 20 février.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Le chef de la diplomatie allemande met en garde contre un départ 'massif' des juifsLes Juifs quitteront 'massivement' l'Allemagne si rien n'est fait pour lutter contre la résurgence de l'antisémitisme, a alerté dimanche le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.'Nous devons prendre des mesures d'urgence (pour éviter) un...

“Une petite finale” pour les VirtonaisVirton peut réaliser une bonne affaire contre le Beerschot en vue de la deuxième tranche.

Michou, Citoyen d'honneur d'Estaimpuis et ami de Daniel Senesael, tire sa révérenceCe dimanche, le patron du plus célèbre cabaret transformiste parisien s'est éteint à l'âge de 88 ans à Paris. Cette disparition affecte aussi...

Leuze : Marre d’être les dindons de la farceLes jeunes agriculteurs ont sensibilisé les consommateurs sur leur situation.