Securité : un rassemblement pour la protection du personnel Securail

Securité : un rassemblement pour la protection du personnel Securail

02-08-21 16:03:00

Securité : un rassemblement pour la protection du personnel Securail

En l’espace de 10 jours, ce sont 11 agents Securail qui ont été agressés dans l’exercice de leurs fonctions, soit 10%...

" Avec ce rassemblement, nous entendons tirer la sonnette d’alarme auprès du management. On est arrivés à un point où il s’agit d’agressions parfois graves, avec des agents qui se retrouvent à l’hôpital ", déplore Philippe Dubois, du syndicat CGSP Cheminot.

Les jeunes se mobilisent pour le climat dans plusieurs villes : 'A quoi bon étudier si notre avenir est incertain ?' Meghan Markle écrit au Congrès américain pour défendre les droits des parents Une combine fiscale sur les dividendes a coûté 140 milliards d’euros à une dizaine de pays

L'urgence de la situation Selon lui, plusieurs éléments sont à remettre en cause." On veut dénoncer le manque de personnel Securail, mais aussi la mauvaise coordination avec la police. Lorsqu’il y a des incidents graves, Securail doit demander de l’aide à la police locale, qui est souvent appelée sur d’autres missions en priorité, ce qui nuit clairement à la sécurité au sein des installations ferroviaires ".

En vue d’obtenir des résultats rapidement, la CGSP Cheminot et la CSC-Transcom ont demandé un Comité pour la Prévention et la Protection du Travail (PPT). Actuellement, c'est au total 15% des effectifs Securail bruxellois qui sont en incapacité de travail. headtopics.com

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Commencez par prendre des bodycams, histoire de pouvoir les identifier. Et de cesser d'importuner les gens qui s'asseyent où ils peuvent histoire d'attendre le train en respectant les règles de distanciation ou d'éviter de laisser leurs bagages dans le chemin des autres... Il faudra finir par demander des comptes aux politiciens qui ont démantelé nos services de police et fait de la police des chemins de fer une simple société de gardiennage. A côté de ça le laxisme des tribunaux est aussi responsable.

Résultat d'une justice bien plus que laxiste envers une certaine catégorie malfaisante. Il faut sécurisé securail...après faudra sécurisé ceux qui sécurisent ceux qui sécurisent