Diplomatie, France, Israël, Palestine

Diplomatie, France

Palestine: Abbas a refusé de discuter avec Trump du plan de paix américain

Palestine: Abbas a refusé de discuter avec Trump du plan de paix américain

27-01-20 18:24:00

Palestine : Abbas a refusé de discuter avec Trump du plan de paix américain

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a refusé au cours des derniers mois les invitations du président américain Donald Trump à discuter du plan de paix américain pour le Moyen-Orient, ont indiqué lundi à l'AFP de hauts responsables...

Donald Trump reçoit lundi son"ami" le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, ainsi que le chef de l'opposition israélienne Benny Gantz, à Washington, où doit être présenté dans les prochaines heures le projet américain déjà jugé"historique" par Israël. Ce plan comprend, selon les Palestiniens l'annexion par Israël de la vallée du Jourdain, zone agricole et stratégique comptant pour environ 30% de la Cisjordanie occupée, et des colonies israéliennes en Cisjordanie, ainsi que la reconnaissance officielle de Jérusalem comme seule capitale d'Israël.

Comité de concertation : l'interdiction des voyages non-essentiels maintenue 'pour le moment' jusqu'au 18 avril Didier Reynders : 'Pas un passeport vaccinal mais un certificat pour faciliter l'organisation de voyages dès l'été' Surveillance du confinement : la grande lassitude des policiers

Rejet du plan Les Palestiniens ont rejeté ce plan et indiqué ne pas avoir été conviés à Washington. Mais de hauts responsables palestiniens ont confirmé lundi à l'AFP que les Etats-Unis et leur président Donald Trump avaient bien tenté au cours des derniers mois d'entrer en contact avec Mahmoud Abbas, notamment via de tierces parties, mais que ce dernier avait refusé.

"Il n'y aura pas de discussion avec les Américains tant qu'ils ne reconnaîtront pas la solution à deux Etats", soit un Etat palestinien viable aux côtés d'Israël, a indiqué l'un de ces responsables requérant l'anonymat. Les dirigeants palestiniens ont coupé tout contact formel avec la Maison Blanche depuis que M. Trump a reconnu en décembre 2017 Jérusalem comme la capitale d'Israël, alors que les Palestiniens espèrent faire de Jérusalem-Est, secteur de la Ville sainte occupé et annexé par Israël, la capitale de l'Etat auquel ils aspirent. Hormis la réaffirmation d'un soutien aux résolutions passées de l'ONU, la réaction internationale au plan américain reste encore incertaine. L'Union européenne doit réaffirmer son soutien à la solution dite"à deux Etats", ont indiqué deux diplomates européens. headtopics.com

Le président français Emmanuel Macron avait à ce propos rencontré la semaine dernière le Premier ministre israélien à Jérusalem, et le président Abbas à Ramallah, en Cisjordanie occupée."Nous avons demandé à Macron ce qu'il allait faire concrètement si les Israéliens annexaient la vallée du Jourdain" à la suite de l'annonce du projet américain, a indiqué un second responsable palestinien requérant l'anonymat, mais au fait des discussions de la semaine dernière entre les présidents français et palestinien.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Il refuse tout plan, ce qu'il veut c'est que les Juifs s'en aillent. Il ne veut rien savoir, aucun plan ne l'intéresse, il se complaît dans sa victimisation. S'il accepte un plan, imaginez... plus d'aide des occidentaux. Plus de possibilité de justifier leurs meurtres. il a l'air grognon !

Le plan de paix de Trump 'ne passera pas', prévient le chef du Hamas

Netanyahu: 'Le plan de paix de Trump sera historique'Le plan de paix pour le Moyen-Orient que doit dévoiler sous peu l'administration Trump sera 'historique', a soutenu samedi soir le Premier...

Trump n'a rien d'un génie en économie. Les chiffres le démontrent…Si Trump mérite à l’évidence ses mauvaises notes sur des questions essentielles telles que la défense de la démocratie et la préservation de la planète, ses notes sont également celles d’un cancre dans le domaine de l’économie.

Trump 'n'a rien fait de mal': les avocats du président entrent en scèneAprès le méticuleux réquisitoire des démocrates en faveur d'une destitution, les avocats de Donald Trump ont entamé samedi leurs plaidoiries,...

Procédure de destitution: Donald Trump «n’a rien fait de mal», affirment ses avocatsAprès le méticuleux réquisitoire des démocrates en faveur d’une destitution, les avocats de Donald Trump ont entamé samedi leurs plaidoiries, mettant en garde contre la tentation de remettre en cause le verdict des urnes « sans la moindre preuve ».

Destitution de Trump: les avocats du président entrent en scèneAprès le méticuleux réquisitoire des démocrates en faveur d’une destitution, les avocats de Donald Trump ont entamé samedi leurs plaidoiries, mettant en garde contre la tentation de remettre en cause le verdict des urnes 'sans la moindre...