Coronavirus

Coronavirus

Le kern se réunit ce lundi, se dirige-t-on vers une interdiction de voyages?

Le kern se réunit ce lundi, se dirige-t-on vers une interdiction de voyages?

18-01-21 11:05:00

Le kern se réunit ce lundi, se dirige-t-on vers une interdiction de voyages?

Le comité ministériel restreint, appelé kern, examinera ce lundi les mesures concrètes à prendre pour maintenir autant que possible les variants étrangers du coronavirus en dehors des frontières, a affirmé ce dimanche le vice-Premier ministre et...

La Belgique présente des chiffres de contamination relativement bons, mais les décideurs politiques et les virologues craignent la progression des variantes étrangères.Vers une interdiction de voyage ? Le ministre de la Santé a notamment souligné que les règles relatives aux tests et à la quarantaine ne s’appliquent pas aux personnes qui ont séjourné à l’étranger pendant moins de 48 heures ou qui sont restées dans notre pays pendant moins de 48 heures."C’est un fossé que nous devons combler", a-t-il dit.

Didier Reynders : 'Pas un passeport vaccinal mais un certificat pour faciliter l'organisation de voyages dès l'été' Comité de concertation : l'interdiction des voyages non-essentiels maintenue 'pour le moment' jusqu'au 18 avril Il sera impossible de retirer de l'argent et faire des paiements électroniques dans la nuit de dimanche à lundi

Il est prévu que cette période soit raccourcie. Vandenbroucke n’a pas voulu commenter la piste d’un délai de 24 heures.Au cours de l’émission de la VRT"De Zevende Dag", le vice-Premier ministre et ministre de la Justice Vincent Van Quickeborne (Open Vld) a évoqué pour sa part une limite de 16 heures."C’est une proposition qui a été faite et avec laquelle nous pouvons vivre", a-t-il déclaré.

Les deux ministres ont souligné que le travail transfrontalier devait rester possible. ►►► Lire aussi : Ces étranges variants anglais, sud-africain et brésilien qui inquiètent nos experts Frank Vandenbroucke et Vincent Van Quickenborne ne pensent pas qu’une interdiction des voyages non essentiels soit appropriée. C’est contraire aux obligations européennes et il est tout sauf évident de contrôler efficacement une telle interdiction, ont-ils justifié. headtopics.com

"Mais je n’exclus pas que nous allions plus loin en décourageant et en rendant difficile les voyages à l’étranger", a soutenu Vandenbroucke plaidant pour une application stricte des règles en matière de tests et de quarantaine.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Ont net bien le blue monday je confirme Siete tutti pazzi continuate così e siete rovinati. Quand on doit prendre un avion pour retrouver son / sa partenaire, c'est juste impossible de partir 24h, et même 48 (si on veut se voir au moins 2x3 jours par mois). Et c'est ESSENTIEL. Cela DOIT faire partie des exceptions, au même titre qu'un déplacement professionnel!

Il serait temps et qu'on fasse également du 'préventif ça changerait pour une fois. On sait que variant plus contagieux chez les enfants... donc on test les écoles ça paraît si simple pourtant Quand le kern revisite l'histoire... Tout le monde sait que la peste de 1790 s'est propagée à l'arrivée d'un navire de commerce à Marseille. Aujourd'hui le commerce est trop important pour l'économie... alors on tape sur la population.COVID19 lesoir demorgen destandaard

Amazon se présente chez moi ce lundi aussi ...