Union Européenne, Coronavirus, Covid-19, Déconfinement, Andrea Ammon

Union Européenne, Coronavirus

L’Europe doit se préparer à une deuxième vague mais elle ne sera pas nécessairement désastreuse, selon la responsable européenne du coronavirus

Pour Andrea Ammon, la question qui se pose à propos d'une seconde vague de contamination de coronavirus en Europe n'est pas...

21-05-20 12:25:00

L’Europe doit se préparer à une deuxième vague mais elle ne sera pas nécessairement désastreuse, selon la responsable européenne du coronavirus

Pour Andrea Ammon , la question qui se pose à propos d'une seconde vague de contamination de coronavirus en Europe n'est pas...

Elle invite ainsi les Européens à continuer à respecter les mesures afin de faire en sort que cette deuxième vague ne soit pas désastreuse. Interrogée par le Guardian, la responsable indique également qu’elle pense que les vacances au ski du mois de mars ont joué un rôle essentiel dans la propagation du coronavirus en Europe.

La capsule Crew Dragon s'est amarrée avec succès à l'ISS (direct vidéo) Journée mondiale sans tabac : la cigarette fait plus de morts que le coronavirus Mort de George Floyd : les images d'un train SNCB tagué font le tour du monde

►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirusLa perspective d’une deuxième vague d’infection de coronavirus en Europe n’est plus une théorie lointaine, selon la directrice de l’agence européenne chargée de conseiller les gouvernements en matière de lutte contre les maladies. "La question est de savoir quand et avec quelle ampleur, c’est la question à mon avis", estime le Dr Andrea Ammon, la directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies infectieuses (ECDC).

Ce n’est pas le moment de se relâcher complètement Andrea Ammon est une épidémiologiste allemande. Cette ancienne conseillère du gouvernement allemand observe avec attention l’évolution du coronavirus en Europe depuis la Suède, où l’ECDC a son siège.

"En regardant les caractéristiques du virus, et en observant ce qui émerge des différents pays en termes d’immunité de la population", elle estime que le taux d’immunité des individus au coronavirus "ne se situe qu’entre 2% et 14%, ce qui laisse encore 85% à 90% de la population susceptible de contracter le virus".

"Le virus est autour de nous, et il circule beaucoup plus qu’en janvier et février… Je ne veux pas faire une fresque apocalyptique mais je pense que nous devons être réalistes. Ce n’est pas le moment de se relâcher complètement".

Pourtant, au début du mois de mai, l’ancienne médecin, qui a travaillé aux différents étages de la bureaucratie des soins de santé pour devenir directeur de l’ECDC en 2017, a annoncé qu’au 2 mai, l’Europe dans son ensemble avait dépassé le pic des infections. Seule la Pologne n’y était pas encore arrivée techniquement, avait-elle déclaré.

Le sentiment dans la population que la crise est finie Depuis quelques semaines les gouvernements européens ont commencé à assouplir leurs restrictions en matière de confinement, certains au point que les bars et les restaurants rouvrent progressivement, d’autres de manière plus timide.

Après le lancement réussi de la fusée américaine SpaceX, la réponse russe ne s'est pas fait attendre Mort de George Floyd : quand le shérif de Flint (Michigan) se joint aux manifestants sous les applaudissements Philippe Goffin revient sur le couac des déplacements en France: 'Chaque Etat est souverain par rapport à ses frontières'

Andrea Ammon insiste sur le fait qu’une deuxième vague désastreuse de contaminations au coronavirus n’est pas inévitable si les gens respectent les règles et gardent leurs distances. Mais elle détecte un affaiblissement inquiétant de la détermination du public à se conformer aux recommandations des autorités publiques et à ne pas relâcher leurs efforts.

"Et surtout maintenant qu’il est clair que [les infections] sont en baisse, les gens pensent que c’est fini. Ce qui n’est pas le cas, ce qui n’est certainement pas le cas".À la question de savoir si les données analysées par l’ECD montraient des répercussions de ces mesures de déconfinement, Ammon répond au Guardian de façon légèrement sarcastique :"Pas encore. Je veux dire, peut-être que ça ne viendra jamais, peut-être que tout l’ajustement de ces mesures est fait de manière prudente. C’est quelque chose que nous surveillons vraiment de près en ce moment : ce qui est en train de se passer après toutes ces mesures".

Retour sur le début de la crise en Europe Mme Ammon a aussi rappelé que ce n’est que fin janvier qu’il est apparu clairement qu’un nouveau virus causant une série de décès dans la ville chinoise de Wuhan pouvait être transmis d’homme à homme, les premières inquiétudes se concentrant sur la possibilité que la maladie se propage par le biais des importations.

Face à la nature extrêmement contagieuse du virus, l’ECDC a conseillé aux gouvernements, le 26 janvier, de renforcer les capacités de leurs services de santé. On craignait qu’ils ne soient débordés, comme ce sera bientôt le cas avec les résultats tragiques en Lombardie, dans le nord de l’Italie.

"Nous avons vraiment insisté sur le fait que ces plans devaient être mis à jour. Et en particulier, la préparation des hôpitaux qui devait être examinée, comment s’assurer d’une capacité suffisante pour les lits, en général, mais aussi en particulier pour les lits des unités de soins intensifs".

"Je pense que les gouvernements ont sous-estimé, à mon avis, la vitesse à laquelle cette augmentation (de cas) s’est produite. Parce que, je veux dire, vous savez, c’est une situation différente si vous devez chercher une augmentation de la capacité de lits dans les deux semaines ou dans les deux jours".

Coronavirus au Royaume-Uni : 113 décès supplémentaires rapportés en 24h Coronavirus en Espagne: Pedro Sanchez annonce une prolongation de l'état d'alerte jusqu'au 21 juin Au bout de près de 19h de vol, la capsule de SpaceX s'est amarrée à l'ISS (VIDEO)

Ammon pense également que lorsque les inévitables enquêtes se pencheront sur les rebondissements de la crise, le retour des vacanciers des vacances de ski alpin au cours de la première semaine de mars sera considéré comme un moment charnière dans la propagation du Covid-19 en Europe.

Et pour la suite ? La professeure allemande pense à présent que la bataille contre le coronavirus sera longue."Je ne sais pas si c’est pour toujours, mais je ne pense pas qu’il va disparaître très rapidement. Il semble être très bien adapté aux humains".

Lire la suite: RTBF info »

Mais ils savent même pas comment ça va se passer, ce sont que des spéculations ! Allô, les journalistes BelRTL LesNews24 VTMNIEUWS En publiant de telles déclarations, vous vous rendez coupables de désinformation =propagande =manipulation Demandez lui donc de publier l'analyse scientifique qui lui permet d'annoncer cela

Il y a une 'Responsable européenne' pour Coronavirus? Depuis quand? Euh, on ne nous a pas vendu que l'UE n'était pas compétente en la matière? 🤔 Puis là tout d'un coup on a une responsable, et je vois que l'European Center for Desease Prevention and Control a été fondé en 2004... On ne se foutrait pas de notre gueule des fois? 🤔

Ils aiment ça ... et voilà pourquoi ils n’imposent pas le port du masque partout... ce serait trop facile de casser les chaînes de transmission... ils voient bien que ça marche ailleurs - Corée, Taiwan, Vietnam ... et donc ne le faisons pas 😱 👹👹👹👹👹👹👹👹👹 l'UE Zieveres ! On comprend mieux 😀 Lorsque l’on va dans un supermarché hier 20-05 le dé confinement total les masques et distance ne sont + de mise j’ai dû rappeler a plusieurs perdd de ondes de respecter les distances.

Quand vous serez d'accord, prévenez nous Pourquoi 'mais'? Si c'est le responsable européen qui le dit ... Alors, on ne peut etre que rassurés , Ah oui ! Il fera peut être beau mais la pluie peut venir

Coronavirus : courte majorité pour assouplir l'octroi d'allocations de chômage aux artistes précarisésLa commission Emploi et Affaires sociales de la Chambre a laborieusement adopté mardi en première lecture une proposition de loi PS visant à faciliter l'octroi, jusqu'à la fin de l'année, d'allocations de chômage à une série d'artistes et techniciens...

Coronavirus: après des résultats encourageants pour un vaccin, un laboratoire américain met la pression sur l’EuropeLe PDG de l’entreprise Modena appelle les Etats européens à passer commande rapidement. Qu'il le test d'abord chez eux vu qu'ils sont les plus contaminés. Après avoir insulté par l'intermédiaire du PDG de Sanofi international le fait que les USA serait prioritaire avant les europeens suite aux investissements quils ont consentis, il faudrait encore lécher une nouvelle fois le cul des américains ? FUCK YOU USA !

EuroMillions (tirage du 19 mai): voici les numéros qu’il fallait cocher pour remporter le jackpotCe mardi 19 mai 2020, il y avait 17 millions d’euros à remporter grâce à EuroMillions. Voici les numéros gagnants et le tableau des gains.

Coronavirus - STIB: jusqu'ici très peu de PV pour non respect de l'obligation de porter un masquesJusqu'à présent, la STIB constate que ses voyageurs respectent très largement l'obligation de porter un masque à bord de ses véhicules et dans ses stations de métro. Elle a ainsi dénombré 25 PV de constat d'infraction en la matière entre les 4 et 13... En matière d’orthographe, la situation est grave à la RTBF NewsroomRTBF RTBF

Stib: peu de PV pour non-respect de l’obligation de porter un masqueStib: peu de PV pour non-respect de l’obligation de porter un masque jusqu’ici

Arrêté à Anvers pour avoir craché sur le personnel médicalUn juge d'instruction d'Anvers a placé sous mandat d'arrêt mardi un homme de 47 ans qui avait été interpellé dimanche soir dans un dossier de violences intrafamiliales, dans lesquelles il avait lui-même été blessé.