Femme poussée sur les rails du métro: la suspension du dispatcher qui aurait diffusé la vidéo crée des remous à la STIB

18-01-22 17:26:00

La personne qui a diffusé les images a été identifiée et sanctionnée.

Femme poussée sur les rails du métro: la suspension du dispatcher qui aurait diffusé la vidéo crée des remous à la Stib

La personne qui a diffusé les images a été identifiée et sanctionnée.

la vidéo montrant la tentative de meurtre qui s’est déroulée vendredi soir à la station Rogier, des images spectaculaires qui ont fait le tour du monde.La personne a été identifiée: c’est un dispatcher, que la STIB a déjà décidé de suspendre, dans le cadre de cette procédure. L’affaire crée des remous et de l’émotion au sein du personnel STIB, qui fait circuler maintenant une pétition de soutien. Le dispatcher sanctionné compte trente ans de service à la STIB.

Lire la suite:
lavenir.net »

Tentative de meurtre à Rogier: le dispatcher de la Stib qui a filmé la scène a été identifié, il risque le licenciement!Un jeune homme a délibérément poussé une femme sur les rails du métro vendredi vers 19h45 dans la station Rogier à Bruxelles. Toute la scène a été filmée. On apprend aujourd’hui que le dispatcher qui a diffusé la vidéo a été identifié et suspendu.

Benjamin P., connu de la justice française, pousse une femme sur les rails du métro à Bruxelles: la victime souffre d’une fracture de l’épauleLa femme poussée sur les rails du métro a pu être sauvée grâce au réflexe du conducteur. Depuis vendredi sur les réseaux sociaux, les commentaires pleuvent, louant l’héroïsme de Youssef, le conducteur. dites sudinfaux, quand vous utilisez des poncifs, essayez de bien les utiliser. Ce conducteur n'est pas un héros. Je ne vois rien d'héroïque à avoir arrêté son tram. Par contre qu'il ait eu d'excellent reflexes et agit de façon opportune et intelligente, oui.

Une femme échappe au pire dans le métro Rogier à Bruxelles: comment le freinage d’urgence lui a sauvé la vieC’est le freinage d’urgence qui a évité le pire à cette femme projetée sur les rails du métro de la STIB, dans la station Rogier à Bruxelles. Décryptage de...

Une femme poussée sur les rails du métro à Bruxelles: le réflexe de Youssef l’a sauvée, «ce conducteur est un héros»La femme poussée sur les rails du métro a pu être sauvée grâce au réflexe du conducteur. Depuis vendredi sur les réseaux, les publications et commentaires pleuvent, louant l’héroïsme de Youssef, le conducteur.

Une femme poussée sur les rails du métro à Bruxelles: le réflexe de Youssef l’a sauvée, «ce conducteur est un héros»La femme poussée sur les rails du métro a pu être sauvée grâce au réflexe du conducteur. Depuis vendredi sur les réseaux, les publications et commentaires pleuvent, louant l’héroïsme de Youssef, le conducteur.

Benjamin P., connu de la justice française, pousse une femme sur les rails du métro à Bruxelles: la victime souffre d’une fracture de l’épauleLa femme poussée sur les rails du métro a pu être sauvée grâce au réflexe du conducteur. Depuis vendredi sur les réseaux sociaux, les commentaires pleuvent, louant l’héroïsme de Youssef, le conducteur. dites sudinfaux, quand vous utilisez des poncifs, essayez de bien les utiliser. Ce conducteur n'est pas un héros. Je ne vois rien d'héroïque à avoir arrêté son tram. Par contre qu'il ait eu d'excellent reflexes et agit de façon opportune et intelligente, oui.

Dans la suite de l’affaire du métro Rogier, la STIB a ouvert une procédure disciplinaire visant à identifier le membre du personnel qui a fait circuler la vidéo montrant la tentative de meurtre qui s’est déroulée vendredi soir à la station Rogier , des images spectaculaires qui ont fait le tour du monde.Vidéo Comme nous le révélions vendredi soir en exclusivité, il y a eu une tentative de meurtre à Bruxelles dans la station de métros Rogier, peu après 19 h 40.Vidéo D.sauvant la vie de la malheureuse femme poussée sur les rails quelques secondes plus tôt .

La personne a été identifiée: c’est un dispatcher, que la STIB a déjà décidé de suspendre, dans le cadre de cette procédure. L’affaire crée des remous et de l’émotion au sein du personnel STIB, qui fait circuler maintenant une pétition de soutien. Youssef, le conducteur de la Stib, est heureusement parvenu à effectuer un freinage d’urgence et il a ainsi pu éviter le pire in extremis. Le dispatcher sanctionné compte trente ans de service à la STIB. Heureusement, Youssef, le conducteur, a su déclencher le freinage d’urgence à temps, permettant de sauver la victime. + LIRE AUSSI | Une femme échappe au pire dans le métro Rogier à Bruxelles: comment le freinage d’urgence lui a sauvé la vie Dans la pétition, il est précisé que le dispatcher risque le licenciement. Il a certainement aperçu une situation anormale en station et il a agi en conséquence », raconte An Van Hamme, porte-parole de la Stib. Il est précisé également que l’initiative a"uniquement" été prise par lui pour"contribuer activement à l’interpellation de l’auteur". Le pousser vers le bas le ralentit.

La pétition ajoute encore que la direction de la STIB a été"beaucoup plus rapide pour suspendre l’intéressé que pour apporter un soutien au conducteur héroïque de la rame, lequel n’avait reçu lundi soir aucun appel ou soutien de la part de la STIB, alors qu’il a besoin d’une assistance psychologique d’urgence"., un Français de 23 ans, originaire d’un village situé dans le département de la Meuse, à 70 km de Nancy et 400 km de la capitale belge, rapportent nos confrères du Nieuwsblad. L’auteur des faits a été interpellé dans la station De Brouckère. Notre conducteur est suivi par une conseillère sociale. Il a été en contact avec la direction le lendemain (samedi) matin. À ce jour, nous ne savons toujours pas ce qui a pu le pousser à commettre un tel acte. Il n’est pas du tout abandonné Contactée, Françoise Ledune, porte-parole de la STIB, n’a pas souhaité s’exprimer sur l’information relative à la procédure ouverte en cause du dispatcher. Amenée en même temps à l’hôpital, elle s’y trouve toujours. En revanche, elle réagit vivement aux informations relayées par la pétition quant à la prétendue absence de soutien du conducteur de la rame. Son épaule a été fracturée dans sa chute. Mais en plus,"tous les patins de freinage se collent au rail".

"C’est complètement faux", répond la chargée de communication. Le conducteur dont le comportement héroïque a effectivement permis d’éviter le drame vendredi soir à la station Rogier, a reçu et reçoit encore un soutien actuellement. Dans le cadre d’une procédure disciplinaire, un dispatcher de la Stib a été sanctionné., un Français de 23 ans, originaire d’un village situé dans le département de la Meuse, à 70 km de Nancy et 400 km de la capitale belge, rapportent nos confrères du Nieuwsblad."Il a été accompagné au moment des faits, il a été accompagné à l’hôpital par un collègue qui n’a pas pu entrer dans l’établissement à cause des mesures Covid mais l’a attendu à l’extérieur. Il est suivi par une conseillère sociale. Cette suspension est à l’origine d’une pétition, dans laquelle le personnel de la Stib vient en soutien à leur collègue. Il a été en contact avec la direction le lendemain (samedi) matin. ►►. C’est donc sans doute aux alentours de 40km/h que l’héroïque chauffeur a pilé ce vendredi 14 janvier.

Il n’est pas du tout abandonné. On peut lire sur la pétition que « la direction a été plus rapide pour suspendre l’intéressé que pour apporter un soutien au conducteur héroïque de la rame, lequel n’avait reçu lundi soir aucun appel ou soutien de la part de la STIB, alors qu’il a besoin d’une assistance psychologique d’urgence »." Mme Ledune ajoute que ce conducteur est très sollicité par les médias qui cherchent à le rencontrer et obtenir une interview, ce qu’il refuse."Il ne souhaite pas s’exprimer, pour l’instant", conclut la porte-parole STIB. était connu de la justice française Par. .