Etats-Unis : un policier tue un sexagénaire en fauteuil roulant qui lui tournait le dos

Etats-Unis : un policier tue un sexagénaire en fauteuil roulant qui lui tournait le dos

02-12-21 02:24:00

Etats-Unis : un policier tue un sexagénaire en fauteuil roulant qui lui tournait le dos

Un policier de Tucson, dans l'État américain de l'Arizona, a abattu lundi de neuf balles un sexagénaire soupçonné de...

Le chef de la police de Tucson, qui a diffusé des vidéos du drame, a indiqué avoir entamé une procédure de licenciement à l'encontre de ce policier, Ryan Remington. Celui-ci n'était pas en service au moment des faits, lundi soir, mais faisait office de vigile dans le supermarché où le vol présumé a eu lieu.

Zwangere Julie werkte in volle pandemie zo lang mogelijk als dokter, maar dat komt haar nu duur te staan

Le chef, Chris Magnus, s'est dit"profondément perturbé" par les actes de son subordonné."L'usage mortel qu'il a fait de la force durant cet incident est une nette violation des règles de notre service", a déclaré M. Magnus lors d'une conférence de presse organisée mardi soir. Les services du procureur du comté ont ouvert une enquête, a-t-il précisé.

Lundi soir, un employé d'un supermarché Walmart avait prévenu le policier Ryan Remington qu'un individu en fauteuil roulant venait de dérober une boîte à outils dans le magasin. L'employé a dit avoir demandé une preuve d'achat à Richard Lee Richards, 61 ans, mais ce dernier aurait selon lui sorti un couteau en lui lançant"Voilà ton reçu", avant de se diriger vers la sortie. headtopics.com

Ryan Remington a à plusieurs reprises demandé à M. Richards de s'arrêter et de jeter son couteau mais ce dernier l'a ignoré, sortant du supermarché et traversant le parking pour se diriger vers un magasin de bricolage situé de l'autre côté. Selon le chef Magnus, Ryan Remington, rejoint entre-temps par un autre policier appelé sur place, a intimé l'ordre au voleur présumé de ne pas entrer dans ce magasin.

Komt het écht tot een oorlog door spanningen aan de grens met Oekraïne? “Kans is groot dat we volgende week met gewapend conflict zitten”

"Lorsque M. Richards ne s'est pas arrêté, l'agent Remington a tiré neuf balles, le touchant dans le dos et sur le côté", a ajouté son supérieur. Selon l'avocat du policier, Michael Storie, son client a tenté d'apaiser la situation mais l'attitude de la victime ne lui a"pas laissé d'autre choix" que de faire usage de son arme, a-t-il dit au New York Times.

????OFFICER INVOLVED SHOOTING - 1800 W. VALENCIA RD.????Detectives are investigating an officer-involved shooting in the parking lot of 1800 W. Valencia Rd. The incident occurred just before 6 p.m. Additional updates to follow. pic.twitter.com/ts8qlc7Qyv

— Tucson Police Dept (@Tucson_Police) November 30, 2021 Le chef, Chris Magnus, s'est dit"profondément perturbé" par les actes de son subordonné."L'usage mortel qu'il a fait de la force durant cet incident est une nette violation des règles de notre service", a déclaré M. Magnus lors d'une conférence de presse organisée mardi soir. Les services du procureur du comté ont ouvert une enquête, a-t-il précisé. headtopics.com

Actiegroep Grondrecht dagvaardt samen met 586 getroffenen 3M

La victime aurait sorti un couteau Lundi soir, un employé d'un supermarché Walmart avait prévenu le policier Ryan Remington qu'un individu en fauteuil roulant venait de dérober une boîte à outils dans le magasin. L'employé a dit avoir demandé une preuve d'achat à Richard Lee Richards, 61 ans, mais ce dernier aurait selon lui sorti un couteau en lui lançant"Voilà ton reçu", avant de se diriger vers la sortie.

Ryan Remington a à plusieurs reprises demandé à M. Richards de s'arrêter et de jeter son couteau mais ce dernier l'a ignoré, sortant du supermarché et traversant le parking pour se diriger vers un magasin de bricolage situé de l'autre côté. Selon le chef Magnus, Ryan Remington, rejoint entre-temps par un autre policier appelé sur place, a intimé l'ordre au voleur présumé de ne pas entrer dans ce magasin.

"Lorsque M. Richards ne s'est pas arrêté, l'agent Remington a tiré neuf balles, le touchant dans le dos et sur le côté", a ajouté son supérieur. Selon l'avocat du policier, Michael Storie, son client a tenté d'apaiser la situation mais l'attitude de la victime ne lui a"pas laissé d'autre choix" que de faire usage de son arme, a-t-il dit au New York Times.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

DPG Media Privacy Gate