Des substances radioactives dans les corbeilles publiques bruxelloises

Des substances radioactives dans les corbeilles publiques bruxelloises

16.7.2019

Des substances radioactives dans les corbeilles publiques bruxelloises

Trois corbeilles publiques collectées la semaine passée à Bruxelles contenaient des substances radioactives, à faible dose. L’une d’entre elles...

Bruxelles Trois corbeilles publiques collectées la semaine passée à Bruxelles contenaient des substances radioactives, à faible dose. L’une d’entre elles dépassait le seuil d’alerte. Lundi 8 juin dernier, une équipe d’éboueurs de l’agence Bruxelles-Propreté (ABP) revient d’une collecte de corbeilles publiques à l’incinérateur de Neder-over-Heembeek. Le portique de détection de substances radioactives bipe lors du passage du camion-poubelles. La procédure d’urgence est enclenchée. Le taux de radioactivité détecté dans deux poubelles distinctes atteignait 6 microsieverts, soit largement sous le seuil d’alerte fixé à 20 microsieverts. Quatre jours plus tard, jeudi dernier donc, le portique sonne l’alerte une seconde fois. Ici, le taux de radioactivité mesuré atteint 26 microsieverts. Soit au-dessus du seuil d’alerte. D’après nos informations, non confirmées par l’ABP, ces sacs-poubelle radioactifs proviendraient de collectes effectuées du côté du boulevard du Souverain et de l’avenue Franklin Roosevelt. La procédure d’alerte a été immédiatement enclenchée. "Elle prévoit d’isoler les déchets contaminés et de contrôler l’équipe afin de s’assurer de leur état de santé" , commente le porte-parole de l’ABP Étienne Cornesse. "Dans ces situations, le principe de précaution prévaut. Les procédures sont faites pour minimiser les risques." Une fois changés et après avoir pris une douche, les deux ouvriers - le convoyeur et le conducteur du camion - ne présentaient pas de taux de radioactivité. Leurs vêtements ont été jetés selon la procédure. Les deux ouvriers ont ensuite suivi un contrôle complémentaire à l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek. "Ils ne sont pas contaminés" , rassure Étienne Cornesse. "Ils subiront des visites médicales ces prochaines semaines afin de s’assurer que leur santé n’a pas été mise en danger." Les deux premiers sacs de déchets contaminés (6 microsieverts) ont été incinérés. Cette situation se présente entre trois et quatre fois par semaine. Le troisième sac de déchets, dont le taux de radioactivité atteignait 26 microsieverts, a quant à lui été placé en quarantaine dans un réfrigérateur par le personnel de Bruxelles-Energie. Il y restera pendant un mois minimum. "Lorsque le taux de radioactivité passe au-dessous de 20 microsieverts, les déchets peuvent être incinérés. Les déchets isolés jeudi passé le sont donc pour un délai d’un mois" , poursuit le porte-parole de l’ABP. "Cette situation se produit entre deux et trois fois chaque mois." Selon le conseiller en prévention et sécurité de Bruxelles-Energie (l’incinérateur de NOH), ces produits contenant une faible radioactivité proviennent essentiellement de déchets médicaux. La plupart du temps, il s’agit de langes de personnes ayant subi une chimiothérapie ou des rayons X. Les doses sont très faibles, ce qui permet de les incinérer une fois le taux de radioactivité redescendu. Jamais encore, l’incinérateur régional n’a dû enclencher de procédure d’isolement des personnes, etc. "Si le taux de radioactivité ne descend pas, l’Agence fédérale pour le contrôle nucléaire (AFCN) est prévenue et prend le colis radioactif en charge. Par ailleurs, une à deux fois par an, le taux de radioactivité est à ce point élevé que la procédure prévoit de faire appel à l’Agence fédérale pour le contrôle nucléaire (AFCN) qui prend en charge l’évacuation et le traitement des déchets contaminés." L'ABP déplore l'irresponsabilité des habitants Les éboueurs de l’ABP sont souvent confrontés à des substances dangereuses et objets contondants, tranchants. Les 9 et 15 juin 2017, deux éboueurs avaient été brûlés à l’acide lors de leur collecte. Ils avaient dû subir une greffe de peau, l’un d’entre eux avait perdu l’usage d’un pouce. Un premier ouvrier a été blessé le 9 juin dernier en ramassant des cartons dans le centre de Bruxelles. Il a reçu de l’acide de type déboucheur de tuyauterie sur son équipement de protection mais ne s’en est pas rendu compte de suite. Il a eu la jambe brûlée au troisième degré. Le deuxième incident s’est produit le 15 juin dernier, toujours dans le centre-ville. L’ouvrier blessé a été brûlé à la main, également au troisième degré. Voici quelques mois, des cartouches de fusils ont été apportées dans un recyparc. Le parc avait dû être évacué, un périmètre de sécurité avait été mis en place le temps que le service de déminage de la police fédérale fasse son office. "Le comportement de certains habitants est totalement irresponsable" , dénonce Étienne Cornesse. "Il est aussi plus que particulier de trouver des déchets radioactifs dans des corbeilles publiques. Il est totalement irresponsable d’exposer des gens qui ne font déjà pas un métier facile à des déchets aussi dangereux. Si nos hommes avaient été exposés et contaminés, cela serait devenu très grave !" Mathieu Ladeveze Lire la suite: DH.be

Trois idées pour profiter des vacances en villePasser l’été en ville n’a pas forcément bonne presse surtout lorsque l’on rêve de plages et de soleil. Pourtant il existe un tas d’activités à faire en ville pour vous aider à déconnecter. En voici trois.

Huit retraits de permis après des contrôles de police en différents endroits de BruxellesLes conducteurs étaient sous l’influence d’alcool ou de drogue, ou en excès de vitesse.

Bruxelles : dernières discussions pour les six partenaires des négociationsC’est la toute dernière ligne droite pour les six partenaires des négociations à Bruxelles. Les socialistes francophones et flamands (PS et one.brussels), les écologistes (Ecolo et Groen), l’Open VLD et DéFI se retrouvent ce lundi pour discuter des...

Bruxelles-Ville : Huit nouvelles fresques sur le thème de la BD débarquent à HarenLe parcours BD de la Ville de Bruxelles s'étend à Haren avec des nouvelles fresques participatives N'oubliez pas de mentionner que la photo est prise à verviers ;)

Bagarre dans le centre de NamurUn jeune homme a reçu des coups de poings et de pieds de trois autres

Trois ans après, la tentative de putsch hante toujours la TurquieTrois ans après les faits, des zones d’ombre perdurent et l’opposition dénonce l’omerta sur la question.



Jeff Bezos donne 10 milliards de dollars à la lutte contre le changement climatique

Négociations fédérales: Alexander De Croo en pole position pour la prochaine mission royale

Négociations fédérales: selon Francken la coalition Vivaldi est parfaite «pour la fin de la Belgique»

Le PS sur Koen Geens: «C’était sa décision de démissionner, nous étions prêts à tester d’autres formules»

La tempête Dennis a généré un pic de production d'énergie éolienne en Belgique

Chants nazis au Café Lequet, à Liège: 'On a fait les biesses, je regrette, mais chacun a son humour'

Coronavirus: Xi Jinping sous le feu des critiques après avoir annoncé qu’il était au courant de l’épidémie bien avant qu'elle ne soit rendue publique

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

16 juillet 2019, mardi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Ursula von der Leyen sera-t-elle la prochaine présidente de la commission européenne?

Nouvelles suivantes

Un rapport confirme la présence d’armes nucléaires en Belgique: 'Qu'on arrête l'hypocrisie, il faut un débat ouvert et transparent'
«10 jours sans maman», une comédie au profil de téléfilm: nos critiques des sorties cinéma L’enseigne Blokker Belgique est vendue et s’appellera Mega World Fumer ouvre grand la porte qui permet au Coronavirus Covid-19 d'entrer dans les poumons 'Retournez en Chine', 'des Chinois qui n'ont rien à faire ici': le coronavirus est-il à l'origne en Belgique d'un racisme anti-asiatique ? Nollet ne s’oppose pas à aborder la question communautaire: «Il y a différentes possibilités» Coronavirus: les médecins préconisent l’arrêt des consultations sans rendez-vous en cas d’épidémie Après une polémique à caractère homophobe, la participation du rappeur Koba LaD au Dour Festival en suspens Remportez vos places pour Boulevard des Airs Blokker va disparaître, sans fermeture de magasins en Belgique mais un changement de nom et de stratégie La consommation d'alcool baisse, les pubs ferment... mais certains sont repris par des habitués Un chien guide recalé à l’entrée du bus: Louise, sa propriétaire aveugle, «n’arrive pas à y croire» Mark Zuckerberg repéré dans l'un des plus célèbres cafés de Bruxelles
Jeff Bezos donne 10 milliards de dollars à la lutte contre le changement climatique Négociations fédérales: Alexander De Croo en pole position pour la prochaine mission royale Négociations fédérales: selon Francken la coalition Vivaldi est parfaite «pour la fin de la Belgique» Le PS sur Koen Geens: «C’était sa décision de démissionner, nous étions prêts à tester d’autres formules» La tempête Dennis a généré un pic de production d'énergie éolienne en Belgique Chants nazis au Café Lequet, à Liège: 'On a fait les biesses, je regrette, mais chacun a son humour' Coronavirus: Xi Jinping sous le feu des critiques après avoir annoncé qu’il était au courant de l’épidémie bien avant qu'elle ne soit rendue publique Négociations fédérales: le Roi cherche pacificateur désespérément… Tempêtes: le Palais des Congrès de Liège devient 'le Palais des con'... «Brillante», «Un retour plein d’espoir»: la presse internationale impressionnée par le come-back de Kim Clijsters Tourisme à Bruxelles: cinq établissements reçoivent une «clé verte» pour leurs performances environnementales Georges-Louis Bouchez: 'Il est grand temps d'agir'