Inondations, Parlement Wallon, Xavier Fettweis

Inondations, Parlement Wallon

Commission parlementaire sur les inondations : 'Le lundi 12 juillet à 0h00, on savait qu’il y aurait des inondations'

Le lundi 12 juillet à 00h00, 'tous les modèles étaient d’accord. On savait qu’on allait être confronté à un...

16-09-21 14:02:00

Commission parlementaire sur les inondations : 'Le lundi 12 juillet à 0h00, on savait qu’il y aurait des inondations'

Le lundi 12 juillet à 00h00, 'tous les modèles étaient d’accord. On savait qu’on allait être confronté à un...

"Il est tombé en quelques jours deux fois ce qu’il tombe en moyenne sur tout le mois de juillet", a-t-il expliqué. Le lundi, tous les modèles prédisaient cet épisode pluvieux très important.Xavier Fettweis a comparé la situation rencontrée à la mi-juillet avec ce qui s’est produit en septembre 1998. A cette époque, des précipitations de l’ordre de 100 mm avaient provoqué des inondations.

Comité de concertation : Comeos regrette que les autorités ne rendent pas la vaccination obligatoire Afghanistan : manifestation de femmes à Kaboul pour dénoncer le 'silence' du monde Rapport du Conseil supérieur de la santé sur le nucléaire : Marie-Christine Marghem (MR) veut entendre les auteurs à la Chambre

Dès lors, alors que les modèles de prévisions s’attendaient, dès le 10 juillet à minuit à ce qu’il tombe plus de 100 mm de pluie dans les jours à venir, on pouvait s’attendre aussi à des inondations.Pourquoi aucune alerte rouge n’a-t-elle été émise par l’IRM ? Selon Xavier Fettweis, la raison pour laquelle l’IRM n’a pas lancé d’alerte rouge aux inondations avant le 14 juillet à 9h00 est à aller chercher dans les échéances d’alerte de l’IRM. "On peut faire une alerte jaune 48 heures avant l’événement, une alerte orange 24 heures avant l’événement et une alerte rouge 12 heures avant l’événement", a expliqué le directeur du laboratoire de climatologie de l’ULiège.

Il aura donc finalement fallu attendre le 14 juillet à 09h00 pour qu’une alerte rouge soit décrétée, même si des prévisions de précipitations importantes, de l’ordre de 100 mm étaient faites dès le samedi 10 juillet à midi et des prévisions de précipitations de 150 mm dès le dimanche 11 à minuit. headtopics.com

Le réchauffement climatique en cause "Sans le réchauffement climatique, on n’aurait pas connu un épisode d’une telle intensité", a poursuivi Xavier Fettweis devant la commission du Parlement wallon. En ralentissant la dynamique atmosphérique qui empêche l’évacuation des zones de pluie et en provoquant des étés plus chauds, le réchauffement climatique favorise en effet les événements extrêmes, a-t-il détaillé.

Plus il fait chaud, plus il y a de l’humidité dans l’atmosphère. Un degré de réchauffement entraîne une augmentation de 7% de l’humidité dans l’atmosphère.Deuxième conséquence du réchauffement : le ralentissement de la dynamique atmosphérique. Normalement, la différence de température entre les pôles et l’équateur génère des courants d’air qui font circuler les masses d’air. Avec le réchauffement des pôles, ces courants d’air sont moins présents. En conséquence, les événements climatiques, sécheresse ou pluie, restent plus longtemps sur place. En juillet, la pluie s’est abattue pendant trois jours…

Des épisodes pluvieux de cette importance sont à prévoir dans les 10 à 30 ans à venir "Les différents scénarios présentés par le GIEC suggèrent une multiplication de ce type d’intempéries dans les 10 à 30 ans à venir", a estimé Xavier Fettweis. Trois modèles climatiques sur quatre suggèrent en effet des événements similaires à celui de juillet dernier dans les années 2030.

Plus on ira vers la fin du siècle, moins ces épisodes très pluvieux seront fréquents l’été. Car "après, les étés seront trop secs et on sera confronté à d’autres problèmes, dont des canicules et des feux de forêt", a encore estimé le climatologue. headtopics.com

La SNCB ferme quatre guichets de plus dans le Hainaut de ce 1er novembre Comité de concertation : l’extension du Covid Safe Ticket est 'appropriée' à l’évolution de l’épidémie de Covid-19, selon Steven Van Gucht Prix de l'énergie: 'Neuf clients sur 10 ont accepté la proposition d'une hausse d'acompte', annonce Mega

Fallait-il vider le barrage d’Eupen ? Autre question épineuse, à côté de celle des prévisions météorologiques : fallait-il vider le barrage d’Eupen ? Interrogé par plusieurs parlementaires sur le sujet, Xavier Fettweis s’est montré réservé."En septembre 1998, les barrages avaient été vidés au cours des intempéries et il y avait quand même eu des inondations. Ici, vider le barrage d’Eupen aurait peut-être permis de réduire les dégâts mais pas dans le bas de la vallée de la Vesdre, ni dans la vallée de la Hoëgne", a-t-il souligné."Il aurait été quasiment impossible de vider le barrage d’Eupen car il aurait fallu mettre la Vesdre en crue", a encore indiqué Xavier Fettweis selon qui il faudrait par contre réfléchir, pour le futur, "à dévier la Hoëgne vers un barrage et à permettre aux barrages de communiquer entre eux". "Dans les décennies à venir, la sécheresse sera un plus gros problème que les inondations. On aura besoin d’eau" et donc de barrages, a-t-il conclu.

Au terme de cette audition, c’est Aurore Degré, spécialiste de la physique des sols à Gembloux Agro-Bio Tech, qui a éclairé les parlementaires régionaux sur les échanges entre l’eau et le sol, et notamment sur le ruissellement. La commission poursuivra ensuite son travail vendredi avec un représentant de l’EFAS (European Flood Awareness System), le système européen d’alerte aux inondations qui a envoyé, entre le samedi 10 juillet et le mercredi 14 juillet, 25 avertissements à tous les pays concernés par les intempéries, dont la Belgique.

David Dehenauw, chef du Service Scientifique Prévisions du temps à l’IRM et Philippe Dierickx, directeur de la Gestion hydrologique au sein du Service public de Wallonie (SPW), seront également entendus.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

Et les gouverneurs des provinces concernées : aux abonnés absents. Pour un scoop c'est un exploit 🤣🤣😡😡😡 'ils savaient'.................. Non assistance à personne en danger et défaut de prévoyance ayant entrainé la mort: la taule !!!!!!!!!!!!!!!!

Assassinat du président haïtien Jovenel Moïse : le Premier ministre limoge le procureur qui le menaçait d'inculpationLe Premier ministre haïtien Ariel Henry a limogé mardi le procureur Bed-Ford Claude qui le menaçait d'inculpation dans le...

Limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C est impossible sans mesures radicales immédiates, prévient l’ONULimiter le réchauffement climatique mondial à 1,5 °C est impossible sans une réduction immédiate et massive des... Ça relève de l'incantation ces propos Donc cet objectif est bien a oublier ... chez nous on se bagarre sur la gueguerre nucleaire - enr - gaz .... alors que le véritable problème et les clefs sont ailleurs ... en attendant, on a ainsi l'impression de faire quelque chose !! objectifRCP45 Du coup, il ne faut plus combattre le radicalisme vu qu'il est érigé en solution par l'ONU... J'ai bon? 🤔😏

Les entreprises pourront connaître le taux du personnel vacciné contre le Covid: 'Il s'agira de données anonymisées'La task force vaccination confirme dans Le Soir ce jeudi qu'un outil est en cours de développement pour permettre à la médecine du travail de ... C'est pas anonyme si il savent Voilà une nouvelle preuve que nos dirigeants politiques ont menti sur le fait qu’ils ne diffuseront pas l’identité des personnes vaccinées !!

Le Pont Collard reliant l'E411/A4 à la N90 vers Jambes est réhabilitéLe chantier de réhabilitation du Pont Collard, supportant la bretelle de sortie n°15 'Loyers' reliant l'E411/A4 à la N90,...

Obligation vaccinale dans le monde médical en France : Olivier Véran annonce '3000 suspensions' de non-vaccinés'Quelque 3000 suspensions' ont été signifiées à des personnels de santé non vaccinés contre le Covid-19 après...

Le réseau mondial de biosphère s’enrichit de 21 nouveaux sitesL’Unesco a ajouté mercredi 20 nouveaux sites dans 21 pays à son réseau mondial de réserves de biosphère, des zones...