Décès, Wallonie, Bruxelles, Maison De Repos, Flandre

Décès, Wallonie

241 décès annoncés ce mardi en maison de repos en Flandre : comment expliquer ce chiffre?

241 décès annoncés ce mardi en maison de repos en Flandre : comment expliquer ce chiffre?

07-04-20 17:25:00

241 décès annoncés ce mardi en maison de repos en Flandre : comment expliquer ce chiffre?

Suite à l’épidémie du coronavirus, la Belgique compte aujourd’hui plus de 2000 morts. Parmi les décès , beaucoup de personnes âgées et notamment des résidents de maisons de repos. Sur les 403 nouveaux décès annoncés ce mardi, 241 ont été...

Pourquoi autant de décès en maison de repos ce mardi? Ces 241 décès n’ont pas été enregistrés ces dernières 24h."Les décès qui surviennent dans les maisons de repos sont annoncés avec un peu plus de retard que ceux déclarés dans les hôpitaux”, explique lors de la conférence de presse Emmanuel André, médecin et microbiologiste à la KULeuven. Les décès de ces 241 résidents de maisons de repos ont été notifiés entre le 1er et le 4 avril 2020. Parmi ces résidents, certains avaient été testés positifs au coronavirus, d’autres étaient suspectés d’avoir été infectés par le COVID-19 sans que cela ne soit confirmé par un test.

Déconfinement : les autocaristes sont prêts à reprendre mais se sentent oubliés Déconfinement: la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d’euros Avec 47,6°C, New Delhi est écrasée par la chaleur

L'âge et le sexe de ces décès ne sont actuellement pas encore connus, précise Sciensano dans son rapport épidémiologique quotidien. L'institut de santé publique précise qu'un nombre important de décès en maison de repos en Flandre datant d'avant le 1er avril sont omis pour l'instant des chiffres et les corrections doivent encore être apportées. Depuis le 6 avril, ces décès sont ajoutés systématiquement mais avec un délai de 2 jours. Ceux des maisons de repos en Wallonie et à Bruxelles étaient par contre déjà inclus dans les rapports quotidiens précédents. Selon les derniers chiffres disponibles, un mort sur trois en Wallonie est un résident de maison de repos.

Pourquoi ne pas hospitaliser d'office les personnes âgées infectées? Pour Yves Coppieters, épidémiologiste et professeur à l'École de Santé publique de l'Université libre de Bruxelles (ULB), si les personnes âgées ne sont pas toutes admises aux soins intensifs, ce n’est pas parce que les médecins trient les patients mais bien parce que: "individuellement, les caractéristiques de la personne ou ses chances de guérison en soins intensifs font en sorte que le choix n’est pas favorable à une prise en charge hospitalière lourde. C’est vraiment au cas par cas. C’est le résultat d’une réflexion entre le médecin, la famille et le patient".

Mais pourrait-on hospitaliser plus rapidement les personnes âgées, dès les premiers symptômes de la maladie? La réponse dépend des lits disponibles dans les hôpitaux: "Si nos hôpitaux retrouvent une capacité d’accueil plus grande parce que le nombre de cas diminue dans la population, alors on pourrait envisager comme en Allemagne, une stratégie d’une plus grande précocité de la prise en charge hospitalière de ces personnes les plus vulnérables. C’est-à-dire de les hospitaliser dès leurs premiers symptômes”, précise Yves Coppieters pour qui les maisons de repos et de soins pourraient ne pas toujours offrir un environnement médicalisé adéquat aux résidents infectés.

Les tests vont-ils s’intensifier dans les maisons de repos? Après plusieurs cris d’alarme du secteur, 20 000 kits de tests ont été réservés pour les maisons de repos. La Communauté germanophone obtiendrait 106 tests, la Région wallonne 6 597, la Région Bruxelles-Capitale 2 054 et la Flandre 11 243. Ces tests devraient être effectués dans les prochains jours, avec des résultats attendus pour ce week-end. De quoi rassurer progressivement le personnel et les résidents. Mais toutes les maisons de repos n’ont pas encore reçu ces tests de dépistage. En Wallonie par exemple, la priorité est d’abord donnée aux maisons de repos qui ont au moins dix cas suspects parmi leurs résidents ou le personnel. Les tests restants ont été distribués de manière aléatoire aux maisons de repos et de soins.

Tous les employés des maisons de repos wallonnes ne seront donc pas dépistés car ils sont 18 000. Pour Pierre Lallemand, directeur de la maison de repos"La retraite fleurie": "C’est aberrant". Il y a beaucoup de chose que je ne comprends pas. Il serait judicieux de tester les maisons de repos qui ne sont pas encore infectées de manière à pouvoir prendre toutes les précautions plutôt que de tester uniquement celles qui sont déjà infectées. Pour moi c’est un non-sens”.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Gouverner par des européistes anti nationaux aidés des médias vils et à la botte de la commission voilà le résultat : Le tier monde. Une étude récente au Nebraska a démontré que les aérosols porteurs de virus sont les plus élevés dans les salles de bains et dans les pièces mal ventilées en fonction du nombre de personnes. Les aérosols peuvent passer d'un WC à l'autre via l'aération.

Parce que ils se promènent encore !! Y en a tjs dans les Ardennes !!! Problème d’arithmétique! Certains doivent retourner sur les bancs. J'ai une petite idée... Moins de pensions à payer et plus de frais d'héritage qui vont rentrer dans les caisses. Gagnant gagnant, sauf qu'ici c'est gagnant 2 fois pour le gouvernement

A cause des conneries proférées par les pseudos journalistes de la RTBF au début qui disaient que les masques ne servaient à rien et qu'il suffisait de se laver les mains. ils auraient pris délibérément la décision de renouveler leurs pensionnaires ? les retraités coûtent trop cher et ne rapportent rien voila pourquoi. triste époque.

Sous des prétextes de protection des données et de la vie privée... ou par manque de prévoyance ou d'initiative, le begov n'est pas doté d'outils fiables de comptabilisation, il n'est donc pas étonnant d'avoir de telles distorsions qui seront toujours approximativement justifiées Étonnant quand on connaît leur réputation non usurpée. Pour preuve tous les Français frontaliers y mettent leurs aïeux.

😔🙏❤️ C'est une honte. Ces gens ont travaillé toute leur vie, ont payés des impôts et maintenant on les laisse mourir. Pourquoi ? Comme en France, en Belgique nous sommes gouverner par des branquignols Masks4All masquespourtous

CHR de Liège : Objectif : 10% de dépistage dans les Maisons de reposDepuis ce vendredi, le CHR contacte les maisons de repos avec lesquelles il travaille

Réouverture des parcs à conteneurs en Flandre: d’énormes files ce matin!De nombreux parcs à conteneurs ont rouvert leurs portes en Flandre s, et certains d’entre eux sont déjà bondés. Je ne veux pas être à la place des gardiens de parcs Bravo bravo !! 👍👏 encore une belle décision « Nationale » !! Pauvre Belgique 😩 De longues files de voitures qui vont encombrer les zones résidentielles, polluer avec leurs gaz d’échappements et des heures pour attendre son tour avant d’entrer. Et bonne chance aux gardiens qui devront gendarmer le nombre et la distanciation sociale...

Coronavirus: Médecine pour le Peuple (PTB)pratiquera ce mardi un dépistage généralisé dans une maison de reposMédecine pour le Peuple, l’association de médecins liée au PTB et qui offre des soins de santé gratuits, procédera mardi au dépistage de l’ensemble du personnel soignant et des résidents d’une maison de repos à Zelzate ( Flandre -Orientale) pour le Covid-19. UNE maison de repos, UNE !!! 👌

Ce que vous pensez de ce combat, des sacrifices et de la reconnaissance qui en découlentCette semaine, vous avez \u00e9t\u00e9 tr\u00e8s nombreux \u00e0 nous \u00e9crire sur la crise sanitaire du Covid-19. Voici quelques-uns de vos textes. Vuln\u00e9rabilit\u00e9 Vivre l\u2019invivable : la voie d\u2019un enfant malade Un peu avant de ...

Les courses virtuelles, l'avenir du cyclisme ?Treize coureurs professionnels ont disputé ce dimanche le Tour des Flandre s virtuel. Non Faut y ajouter des spectateurs virtuels, ça fera plus vrai. On peut aussi jouer aux dés...

Pour le Sporting de Charleroi, la proposition de solidarité d’Anderlecht est insensée: «Ce ticket européen est à nous»Le Sporting de Charleroi a rendu son avis, ce mardi, après la proposition de solidarité d’Anderlecht.