Anthropologue, Temps, Scepticisme, Réforme Des Retraites, Humanité, Xxe Siècle, Mondialisation, Croissance Économique, Inégalités, Relations Humaines, 1Er Mai, Systémique, Nature, Occident, Capitalisme, Action, Travail Précaire, État-Providence, Logique, Néolibéralisme, Chômage, Seconde Guerre Mondiale, Grève, Rationalité, Martínez, Syndicat, Mai 68, Rhétorique, Représentation, Pensée, Crise Écologique, Manifestation, Eschatologique, Modèle, Politique, Tradition, Mouvement Social, Sociologie, Consommation, Robert Castel, Preoccupations, Paradigme, Conscience, Module, Écologie, Domination

Anthropologue, Temps

Vivre, plutôt que survivre

[Tribune] Vivre, plutôt que survivre

11.12.2019

[Tribune] Vivre, plutôt que survivre

Le mouvement social de 2019 n’est pas que le prolongement de 1995. Il est plus profond, il interroge un futur angoissant, entre gilets jaunes et menaces environnementales.

Mai illustrait cruellement leur fragilisation. Retrouveraient-ils aujourd’hui leur protagonisme dans un face-à-face avec le pouvoir ? C’est ce que suggère la comparaison qu’on trouve un peu partout avec le mouvement de 1995, qu’il s’agisse de la grève massive ou de l’appui qu’elle rencontre dans l’opinion. On pourrait déduire que l’on a affaire à un bras de fer dont l’issue logique se déroulera autour de la table. On parviendrait alors à un compromis plus ou moins acceptable pour les deux parties. On voit bien ce que ce type d’analyse peut avoir de rassurant, en ce qu’il assimile la situation à un conflit de type classique, destiné à être résorbé grâce à l’initiative des acteurs sociaux. Certes, cela peut prendre du temps, mais on finira bien par y arriver. C’est ce que suggèrent les déclarations du gouvernement soucieux d’afficher plus de considération pour les représentants que dans la période antérieure. Si l’on y regarde de plus près, force est de constater cependant que la référence à 1995 ne reflète pas ce qu’a de spécifique la mobilisation de 2019. Il faut plutôt lire celle-ci dans le prolongement du mouvement des gilets jaunes et de l’ampleur des angoisses qui s’y sont exprimées, loin de se réduire à des revendications catégorielles. Les gilets jaunes s’en prenaient à l’injustice fiscale ; ici, ce qui est en cause, c’est le fait que le système de retraite loin de profiter au bas de l’échelle avantagera une fois de plus les mieux nantis. Il faut prendre au sérieux les références à la «survie» chez les manifestants, car elles sont au cœur de toutes les révoltes actuelles. Angoisse des fins de mois, spectre de la fin du monde : il n’y a pas si longtemps, certains se prévalaient de pouvoir articuler les deux fronts. Ce qui est sûr, c’est que l’amplitude des manifestations qui mobilisent des générations diverses, travailleurs du public et du privé, précaires et statutaires, traduit une prise de conscience beaucoup plus large qu’auparavant des dommages portés par la globalisation néolibérale tant au présent qu’à l’avenir des gens.

siècle, c’est cette aspiration à maîtriser l’avenir qui a caractérisé le triomphe de l’Etat social durant les années de croissance économique après la Seconde Guerre mondiale, avec comme corrélat l’espérance du progrès social. Dans la configuration nouvelle, ce qui s’estompe, c’est précisément ce dispositif qui garantissait la possibilité d’une cohérence entre le présent et l’avenir. Le monde du travail fonctionne désormais sous le signe de la flexibilité, et l’on est entré, pour reprendre le mot du sociologue Robert Castel, dans l’ère de

«A quoi sert la retraite s’il n’y a plus de planète !»

Carnets d’un anthropologue. De Mai 68 aux gilets jaunes

Lire la suite: Libération

L'amour est dans le pré 2019 : où a été tourné le bilan de la saison 14 ?C'est la fin de l'aventure pour les treize agriculteurs de L'amour est dans le pré saison 14. Ce lundi soir, M6 diffuse la seconde partie du bilan, tourné au mois de septembre dernier dans un magnifique mas situé en Occitanie.

L’incendie de Notre-Dame, événement le plus tweeté dans le monde en 2019L'incendie, survenu en avril à Paris, a été l'événement le plus commenté de l'année

Replay L'amour est dans le pré 2019 : quel est le bilan de cette saison 14 ?La saison 14 de L'amour est dans le pré a pris fin hier soir sur M6. Vous avez raté cette dernière soirée ? Pas de panique, on vous résume tout !

Miss Afrique du Sud sacrée Miss Univers 2019, la Française Maëva Coucke dans le top 10La France n'a pas réussi à se faire une place dans un top 5 sans candidate européenne.

L'événement le plus tweeté en 2019 s'est déroulé en FranceDans l'hexagone, ce sont les rappeurs de PNL, Emmanuel Macron et Cyril Hanouna qui détiennent les records. En france le tweet le plus like de 2019 est à propos du ZEvent , hallucinant. cc tpdach ZEventfr ZeratoRSC2

L'amour est dans le pré 2019 : Sandrine en couple et amoureuseSandrine, la charmante éleveuse de chiens de L'amour est dans le pré 2019, a convié l'autocentré Lionel, le discret Yannick et le bon copain Julien chez elle. Trois hommes avec qui ça n'a pas été bien...

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

11 décembre 2019, mercredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Hidalgo : à Paris, sa campagne n’attend qu’elle

Nouvelles suivantes

Dounia Coesens et Louisy Joseph sublimes pour préparer Noël