Margaret Atwood

Margaret Atwood

Violence, symbole anti-Trump et scientologie... dans les coulisses de La Servante Ecarlate

Violence, symbole anti-Trump et scientologie... dans les coulisses de La Servante Ecarlate

10/09/2019 12:28:00

Violence, symbole anti-Trump et scientologie... dans les coulisses de La Servante Ecarlate

Sorti en 1985, le roman de Margaret Atwood s'est ancré dans l'actualité après son adaptation en série en 2017. Alors que la suite très attendue, Les Testaments, paraît ce mardi au Royaume-Uni, retour sur les coulisses de ce phénomène mondial.

Le livre La Servante Ecarlate, publié en 1985 par Margaret Atwood, s'est ancré dans l'actualité après son adaptation en série en 2017. Mardi, la suite très attendue, Les Testaments, paraît au Royaume-Uni, avant une sortie le 10 octobre en France. L'occasion de revenir sur ce phénomène mondial en cinq choses à savoir.

Le coronavirus a fait plus de 100 000 morts au Brésil 'Quand il a pris dans ses bras une Libanaise de Beyrouth, c’est tout le pays que Macron a réconforté' 64% des Français pour le port du masque à l'extérieur, selon un sondage

1 - Inspirée par George Orwell Margaret Atwood a commencé à écrire La Servante Ecarlate à Berlin Ouest, en 1984, inspirée par"George Orwell (qui) regardait par-dessus (son) épaule". "Le Mur était tout autour de nous. De l'autre côté, il y avait Berlin Est", raconte-t-elle dans la préface inédite d'une réédition française du roman, à paraître prochainement. 

Une époque de silences, de dangers..."Tout cela s'est retrouvé" dans La Servante Ecarlate, qui décrit la vie aux Etats-Unis devenus"la République de Gilead", un Etat totalitaire, où les femmes fertiles sont réduites à l'esclavage sexuel. Ce sont des"Servantes", reconnaissables à leur uniforme rouge.

2 -  Symbole anti-Trump La diffusion de la série en 2017, après l'investiture du président américain Donald Trump, a été fortuite. Mais les fans y ont vu un signe et l'ont érigée en symbole anti-Trump.

Le costume des Servantes s'est alors imposé comme un signe de ralliement: omniprésent à Washington pendant la bataille contre la confirmation à la Cour suprême du juge Brett Kavanaugh, accusé de tentative de viol quand il était lycéen, le costume est aussi apparu lors de manifestations dans le monde entier pour les droits des femmes et le droit à l'avortement.

Argentine, Irlande, Pologne, Hongrie... Les capes rouges et coiffes blanches sont devenues"un symbole immédiatement reconnaissable" dans les combats féministes, se réjouissait Margaret Atwood en 2017.3 - Une costumière bouleversée Ce retentissement mondial a bouleversé la créatrice du costume pour la série."Pendant les deux ans et demi où j'ai travaillé sur la série, je n'en ai pas vraiment mesuré l'impact", racontait à New York Ane Crabtree, une petite femme d'une cinquantaine d'années, tout de noir vêtue.

"Je voulais que les gens aient peur. Je voulais que ce soit à la fois normal et terrifiant", disait-elle en évoquant le vêtement qui fait penser à une tenue de nonne agrémenté d'oeillères. Ane Crabtree a réussi son pari mais ne sort pas indemne de l'expérience: la série"remue trop de choses dans ma vie personnelle". Au point qu'elle a décidé de s'en aller avant le tournage de la troisième saison.                

L'avion au départ de Nice atterrit une minute trop tard en Norvège, les 158 passagers en quarantaine Oprah Winfrey achète 26 panneaux publicitaires pour réclamer justice pour Breonna Taylor Emeute sur la plage belge de Blankenberge contre les gestes barrières

4 - Taxée de"pseudo-féminisme" La série a pris des libertés par rapport au premier roman de Margaret Atwood, en inventant sa suite. Si elle a connu un succès mondial, elle a aussi été dénoncée pour ses nombreuses scènes de violence (lapidations, pendaisons, électrocutions...) alors que la romancière canadienne ne faisait que les suggérer.

"La saison 2 de La Servante Ecarlate est brutale, et pas grand chose de plus", critiquait le New York Times en 2018. "Pour contrebalancer cette violence gratuite, les créateurs ponctuent les épisodes de moments pseudo-féministes", comme"des grandes démonstrations de rébellion" peu crédibles au sein d'un Etat totalitaire, tançait aussi Slate en juillet dernier.  

5 - Elizabeth Moss, scientologue et féministe Son visage expressif est devenu un emblème de la série: en interprétant le premier rôle de June, une Servante, Elisabeth Moss a définitivement bâti sa réputation d'actrice féministe.

"J'essaie toujours de faire en sorte que mes personnages deviennent des héroïnes et représentent le féminisme", confiait en août au Times l'Américaine de 37 ans, qui s'était déjà distinguée en jouant Peggy Olson dans la série Mad Men, une femme qui gravit les échelons pour devenir l'égale des hommes dans une société conservatrice.

Lire la suite: BFMTV »

Melania Trump trop “occupée” avec Justin Trudeau : Donald Trump humilié sur Twitter - GalaLa bise de Melania Trump et du premier ministre canadien Justin Trudeau au G7, a permis à John Legend de répondre aux attaques de Donald Trump contre sa femme, Chrissy Teigen, et lui-même, après qu... Trudeau est gay de quoi voulez-vous que Trump soit jaloux ? C’est vraiment débile ces remarques, en plus il s’agit d’un effet d’optique. Ridicule

Trump nie tout désaccord avec son entourage sur la question des talibansLe président, qui avait prévu d’inviter les talibans à Camp David, a finalement annulé la rencontre

Trump critique la 'vulgarité' de Chrissy Teigen, elle lui répond en conséquenceLe président des États-Unis trouve Chrissy Teigen trop 'vulgaire'? Elle s'est fait un plaisir de lui donner raison. Une réponse cinglante et mémorable 🤣 PresidentPussyAssBitch

Afghanistan : les talibans rappellent Trump à la réalitéEDITO | L’histoire, elle, retiendra surtout que la diplomatie trumpienne sort affaiblie de cet échec, pour avoir voulu privilégier le spectacle sur un dossier notoirement difficile. Une fois de plus Pour vous le triomphe de la diplomatie trumpienne serait de bombarder les ruines qui restent encore en Afghanistan ! on se demande ce que l'Histoire va retenir des éditos du juste lus par ceux qui les écrivent et se masturbent en crachant sur les mêmes... Trump BorisJohnson Orban Salvini Bolsonaro ... un ramassis d'imbéciles, fats et prétentieux à l'intelligence de bulots... Parce que Macron qui nous embrouille avec la Terre entière (de Salvini à Poutine en passant par les Serbes), c'est un franc succès !

Mostra de Venise: Mick Jagger dénonce la «grossièreté» et les «mensonges» de TrumpAu Lido pour présenter le film The Burnt Orange Heresy, le leader des Rolling Stones a fustigé la politique environnementale du président américain. À l’instar de Roger Waters la veille, il s’en est également pris au Premier ministre britannique Boris Johnson. Fan de Jagger mais sincèrement... est il bien à sa place sur la scène politique? Soyons série, il ne connaît pas + la politique us que moi j'aime bien Jagger,mais là,il me gonfle. il est allé chanter à Cuba ,mais il a eu peur de critiquer le régime. encore un qui dénonce quand il n'y a pas danger. À bas la grossièreté MickJagger Epstein

Trump annule une réunion avec les talibans à Camp DavidSur Twitter, le président américain a ajourné une rencontre secrète avec des islamistes afghans qu’il attendait pour négocier. Il me déçoit: comme joueur de Poker il est nul...LOL