Afrique

Afrique

Vingt-six objets bientôt rendus au Bénin par le Musée du quai Branly

Vingt-six objets bientôt rendus au Bénin par le Musée du quai Branly

23/10/2021 08:56:00

Vingt-six objets bientôt rendus au Bénin par le Musée du quai Branly

Les pièces historiques du royaume d’Abomey, issues des collections du Musée du quai Branly, doivent être transférées le 9 novembre. Elles sont exposées du 26 au 31 octobre.

Article réservé aux abonnésTrois statues des trésors royaux d’Abomey, exposées au Musée du quai Branly à Paris, le 10 septembre 2021.CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFPLe 9 novembre, vingt-six pièces historiques du royaume d’Abomey, issues des collections du Musée du quai Branly doivent être transférées au Bénin, d’où elles étaient originaires : statues, portes de palais, trônes, autels… Une présentation temporaire est prévue après le retour, sans doute à Cotonou, en attendant que le lieu prévu à la ville d’Abomey, au sud du pays, soit prêt à les recevoir. L’histoire de ces objets royaux se passe en deux temps, séparés par plus d’un siècle.

Le décryptage du Ballon d'Or 2021 et des votes en chiffres et anecdotes PSG : Di Maria-Icardi-Messi, un trio pas si sexy En Arabie saoudite, Emmanuel Macron renoue avec Mohammed Ben Salman, trois ans après le meurtre de Jamal Khashoggi

Le premier moment est celui de la conquête coloniale. Dans la décennie 1880, la IIIeRépublique française fait de plus en plus lourdement pression sur le royaume fon d’Abomey, qui est alors gouverné par le roi Glélé, pour l’annexer. Glélé meurt en 1889 ; lui succède son fils Béhanzin, qui refuse autant que son père de céder à la France. La guerre commence dès 1890 par la bataille de Cotonou.

La résistance des troupes féminines et masculines de Béhanzin est telle que l’envoi d’un corps expéditionnaire formé pour l’occasion est décidé, en mars 1892. Commandée par le colonel Alfred-Amédée Dodds (1842-1922), lui-même né dans une famille métisse de Saint-Louis du Sénégal, la colonne, armée de fusils Lebel – le dernier cri dans le genre, à cette date – et appuyée par de l’artillerie, brise les lignes de défense successives des troupes fon et s’empare d’Abomey, la capitale, le 17 novembre 1892. Dodds a d’ores et déjà été promu général quelques jours plus tôt pour sa « victoire ». headtopics.com

Lire aussi l’entretien :Article réservé à nos abonnésC’est alors, durant la mise à sac des palais royaux, que sont emportées les trois statuesbocio, qui sont les emblèmes des trois derniers rois, Ghézo, Glélé et Béhanzin, et sont supposées protectrices, ainsi que des mobiliers et objets de cour. Dodds en fait don au musée du Trocadéro, à Paris, en deux versements : huit pièces en 1893, dix-huit en 1895.

Entre-temps, le 25 janvier 1894, Behanzin, qui a poursuivi une résistance armée, est attiré dans un piège. Dodds lui propose une rencontre, soi-disant pour négocier. En réalité, il le capture et le fait exiler à la Martinique, où il demeure captif jusqu’en mars 1906. Enfin autorisé à quitter l’île, il meurt à Alger le 10 décembre suivant, sans avoir revu son pays.

Deux épisodesCe sont les deux donations Dodds qui sont restituées. Le lot principal est celui de 1893 : les trois statues mi-homme, mi-animal, quatre portes du palais ornées de bas-reliefs polychromes et un siège royal abondamment décoré de figures. Le lot de 1895 comprend trois récades – insignes d’autorité attribués à des dignitaires –, six autels portatifs pris dans le palais royal (dont trois incomplets), des calebasses gravées, les trônes des rois Ghézo et Glélé, un repose-pieds, un fuseau, un métier à tisser et, enfin, une tunique et un pantalon de soldat. Du Trocadéro, l’ensemble avait rejoint les collections du quai Branly en 2003.

Il vous reste 54.29% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.Lecture duen cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la fois Lire la suite: Le Monde »

🔴 DIRECT - Grand débat LR sur CNEWS : «Les Britanniques se comportent comme des flibustiers», accuse Michel Barnier

Qui sera le candidat des Républicains à l’élection présidentielle de 2022 ? Pour convaincre les adhérents du parti, Michel Barnier, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Eric Ciotti et Philippe Juvin débattent en direct sur CNEWS et en simultané sur Europe 1. 22h39 Michel Barnier évoque le conflit franco-britannique sur la pêche : «Les Britanniques se comportent comme des flibustiers. Ils veulent reprendre ce qu'ils ont perdu au moment du compromis post-Brexit».

Finally. Sur le principe, c'est bien. Mais ne serait-il pas prudent, quel que soit le pays, de s'assurer d'une certaine 'dispersion' du patrimoine artistique afin de le préserver en cas de changement politique délétère (ou guerre, etc.) ? Esperons que les leaders du Benin sont responsables et qui ils ne troqueront pas ces pieces avec les Chinois

Quils partent tous avec leurs machins en bois. Les africains culturellement, économiquement, démographiquement, plus riches, mais n’en profitent pas car pillés, exploités par les occidentaux, mais aussi trahis par leur propres frères. Ou comment invisibiliser la culture d'un peuple...

Comment l’ASSE a évité de couler face à ses supporteurs « à bout de nerfs »Au bout d’une rencontre dont le coup d’envoi a été décalé d’une heure, vendredi, en raison de filets abîmés par les fumigènes de supporteurs du kop nord, les Stéphanois s’en so Il ne faut pas se mettre dans un état pareil, ce n'est est que du foot!!!

Le Pérou dépasse le seuil des 200.000 mortsAvec 6.065 décès par million d'habitants, le Pérou a le taux de mortalité dû au coronavirus le plus élevé au monde. Au départ, le taux était de 2 pour cent au niveau mondial. Sans les varrriants. Bientôt on va passer de 7,8 md d’humains à 7 deja 👍🏼 Ils attrapent ce truc en soufflant dans des flûtes de Pan

Paris : la députée LREM Coralie Dubost agressée en pleine rue avec son compagnonLe couple a été attaqué par plusieurs individus en sortant d'un restaurant du 7ème arrondissement de Paris comme son collegue moretti l'a dit, un simple sentiment d'attaque ! voyons ! Au moins, elle voie ce que subi tout les francais C'est pas très grave, c'est juste une « incivilité ». Il faut savoir pardonner a ces jeunes.

Un projet en faveur de jets privés dans le Libournais soulève une pétitionLa communauté d’agglomération du Libournais (CALI) et le Grand Saint-Emilionnais, bientôt nouveaux propriétaires de l’aérodrome, veulent y développer l’aviation d’affaires

L'appel au calme du président de l'OM avant le match contre le PSGDepuis des incidents lors d'Angers-Marseille le 22 septembre, l’OM est sous la menace d’un retrait d’un point au classement en cas de récidive.

La famille s'agrandit sur la première affiche de 'Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu? 3''Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu?', réalisé par Philippe de Chauveron, est prévu pour le 2 février 2022 au cinéma. Encore une belle fiction pour promouvoir le vivre ensemble. Clavier➡️retraite. Go.