Une tribune jugée 'raciste' sur le coronavirus ravive la brouille entre Washington et Pékin

Une tribune jugée 'raciste' sur le coronavirus ravive la brouille entre Washington et Pékin

19.2.2020

Une tribune jugée 'raciste' sur le coronavirus ravive la brouille entre Washington et Pékin

Trois journalistes du Wall Street Journal présents en Chine se sont vus retirer leur carte de presse locale et doivent quitter le territoire sous cinq jours.

CORONAVIRUS - La Chine a annoncé ce mercredi 19 février qu’elle allait expulser trois journalistes du Wall Street Journal en représailles à un titre jugé raciste du quotidien américain, une sanction condamnée dans la foulée par Washington.”. Ce titre “sensationnaliste” était empreint de “discrimination raciale”, a justifié le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, qui a reproché au Wall Street Journal (WSJ) de ne pas avoir présenté les excuses que Pékin réclamait.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a “condamné” rapidement la mesure, exhortant le pays à respecter la liberté de la presse.Le WSJ “cloué au pilori de la honte”, selon la presse nationale chinoiseL’expression “homme malade de l’Asie” est un terme apparu en Occident au XIXe siècle pour décrire la Chine à l’époque coloniale. Il est considéré comme très offensant dans ce pays. “Les rédacteurs en chef du Wall Street Journal se sont eux-mêmes cloués au pilori de la honte”, tonnait dès mardi le quotidien nationaliste chinois Global Times.

Pas moins de neuf reporters ont dû quitter la Chine à l’expiration de leur carte de presse depuis 2013, parmi lesquels la correspondante du magazine français L’Obs, Ursula Gauthier, en 2015.Ces médias -l’agence de presse Chine nouvelle, la télévision CGTN, Radio Chine Internationale et les organes diffusant Le Quotidien du peuple et le China Daily- devront désormais obtenir l’approbation du département d’État pour acheter des propriétés aux États-Unis. Ils devront aussi fournir la liste de tous leurs employés. Aucune restriction ne sera en revanche appliquée aux activités journalistiques chinoises sur le sol américain.

: À bord du paquebot Diamond Princess, contaminé par le coronavirus, un médecin dénonce le chaos

Lire la suite: Le HuffPost

Covid-19 : trois leçons pour une épidémieNous accordons trop de pouvoir aux nouvelles technologies, trop de confiance aux chiffres et pas assez de crédit en nos capacités à réagir dans des situations d'urgence, selon Hippolyte d'Albis. La photo : 'Une balle dans la tête n'est ce pas un peu... hum... exagéré ?'

Osman Kavala, une proie de choix pour une justice turque aux ordresLe philanthrope, accusé d’avoir organisé la révolte populaire de Gezi en 2013, risque la perpétuité à l’issue du procès qui s’achève. Une façon pour Erdogan d’intimider la société civile. et quelle serie sur netflix? nan serieux.. Parce que vous êtes persuadés que la justice est impartiale en Macronie ? Pffff

Une automobiliste meurt, percutée par une voiture qui roulait à contresensSon passager, un homme de 17 ans, a pu s'extraire de la voiture avant l'explosion horrible mort A quand un contrôle des personnes âgées s'ils n'ont toujours en capacité de conduire sans mettre en danger les autres usagers ? Et le conducteur gagné un séjour en prison pour reprendre le droit chemin ☹️

Une mystérieuse créature marine retrouvée échouée sur une plage au MexiqueDauphin ? Murène ? Anguille ? Une mystérieuse créature marine, sans yeux ni nageoires et au corps très long, a récemment été retrouvée échouée sur une plage de la côte Pacifique du Mexique par des promeneurs. mi dauphin - mi Griveaux Murène géante... Rare mais pas si exceptionnel puisque l espère est connue ou un raté

Selon une étude, le coronavirus peut survivre jusqu'à 9 jours sur une surface non-désinfectéeDe par ses nombreux points communs avec le SRAS, des scientifiques sont parvenu à estimer le temps de survie de ce nouveau coronavirus. Autant que le PSG en ldc On a plus fort: le macronavirus qui peut survivre au moins 2 ans sur une surface infectee par la macronie! Poke ClientsRATP

Nancy: 15 ans de réclusion pour une mère qui avait défenestré une adolescente de 15 ansUne femme a été condamnée à 15 ans de réclusion criminelle, ce mardi, pour avoir défenestré en 2016 une jeune fille âgée de 15 ans près de Nancy. Il s'agissait d'une camarade de classe de sa fille. C'est trop peu. Prison à vie. 15 ans au chaud dans une prison aménagée pour les détenus à peines longues. Voilà le prix de la vie humaine.



Allocution d'Emmanuel Macron : discours historique et grandes annonces en vue selon un ministre

La Chine exclu les chats et chiens de la liste des animaux comestibles

Coronavirus : un essai clinique sur le plasma sanguin débute en France

Coronavirus en direct : 7 148 personnes sont à l’hôpital pour des soins lourds en France

Le confinement doit durer jusqu'à ce qu'un vaccin soit trouvé, estiment des scientifiques

Coronavirus : comment les marins du porte-avions « Charles-de-Gaulle » ont été contaminés

Macron n'a 'pas cherché à provoquer un attroupement', dit Sibeth Ndiaye

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

20 février 2020, jeudi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Allemagne: enquête sur des « albums à colorier » xénophobes diffusés par l'AfD

Nouvelles suivantes

Pourquoi Michael Bloomberg ne se lance que maintenant dans les primaires démocrates