Santé, Bébé, Parents, Perturbateurs Endocriniens

Santé, Bébé

Une appli informe les jeunes parents sur les perturbateurs endocriniens

Une appli informe les jeunes parents sur les perturbateurs endocriniens

18/06/2021 12:49:00

Une appli informe les jeunes parents sur les perturbateurs endocriniens

Alors que les perturbateurs endocriniens inquiètent de plus en plus et sont très difficiles à connaître et à repérer, une application, développée par des soignants en Paca, donne un coup de pouce aux

, s’adresse aux couples qui ont passé le premier trimestre de grossesse et aux parents d’enfants de moins de 2 ans. « Il a été identifié médicalement que c’est la période de plus grandes fragilités face aux perturbateurs endocriniens », explique Aurélie Rochette, présidente de l’URPS sage-femme en Paca.

A Paris, au cœur des défilés, la colère contre le passe sanitaire, la haine contre Emmanuel Macron Le phare de Cordouan, « Versailles de la mer », classé sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité EN DIRECT - Anti-pass sanitaire: près de 161.000 manifestants en France, d'après l'Intérieur

Mêmesi les bons réflexes seront utiles quel que soit l’âge de l’enfant.Pour toucher directement les futurs parents, passer par une application semblait le plus approprié. « On est sur une population jeune, entre 18 et 45 ans, donc il n’y a pas de frein technologique, poursuit Aurélie Rochette. On a voulu quelque chose d’auto-éducatif, pour que les parents soient vraiment autonomes. »

Une invitation, donc à changer ses habitudes petit à petit. Dans leur livrePerturbateurs endocriniens*, Jean-Pierre Bourguignon, Thomas Zoeller et Anne-Simone Parent soulèvent ce paradoxe : « Etre exposé aux perturbateurs endocriniens n’est un choix pour personne et garde un côté immatériel, difficilement saisissable. Ces aspects rendent le travail de prévention individuelle plus ardu encore et son efficacité plus incertaine. Pour autant, la protection individuelle par la prévention headtopics.com

(…)n’est-elle pas incontournable ? »« Un moment propice aux changements d’habitude »Concrètement, l’appli, gratuite et disponible sur IOS et Android, propose cinq questionnaires, abordant aussi bien la nourriture que les cosmétiques ou l’utilisation du plastique… Avec trois temporalités : vous désirez un enfant, vous êtes enceinte, votre bébé est né. A partir de vos réponses, elle va calculer un score et vous proposer des conseils adaptés. Pas facile, pour autant, de tout changer du jour au lendemain… « On va proposer des choses simples. Par exemple : ne pas faire chauffer la nourriture dans un contenant en plastique, mais dans du verre ou une assiette, c’est à la portée de toutes les bourses !, illustre la sage-femme. Et on sait que la grossesse est une période propice aux changements d’habitudes. »

Parallèlement aux questionnaires, des fiches pratiques énumèrent les informations basiques sur les perturbateurs endocriniens. Côté technique, c’est Exolis, une société qui propose des parcours patient connectés, qui est à la barre. « Cette application permet à toutes les familles de s’auto-évaluer vis-à-vis de leur environnement, résume Christophe Rosso, cofondateur d’Exolis. Avec de l’information vérifiée, puisqu’elle est faite par des institutions de santé, mais vulgarisée et amenée de manière ludique pour que n’importe qui s’y retrouve. »

L’appli est disponible depuis fin mai, mais reste confidentielle pour le moment. « Deux semaines après le lancement, on compte entre 500 et 1.000 téléchargements, ce qui n’est pas mal pour une cible précise, les futurs et jeunes parents », précise Christophe Rosso. Assez basique, elle devrait évoluer à mesure que les données scientifiques s’affinent sur cette problématique qui inquiète beaucoup. Les concepteurs travaillent sur des quiz sur les labels bio, imaginent de proposer un suivi dans l’amélioration des habitudes, et souhaitent « impliquer davantage le père », suggère Christophe Rosso.

« Trop anxiogène et trop complexe »Proposer des données claires et des conseils personnalisés sur un sujet aussi complexe que lesperturbateurs endocriniens, le pari était osé. Sachant que même les scientifiques ont du mal à se mettre d’accord sur la définition de ces substances. Et qu’on découvre chaque mois de nouvelles informations sur leurs conséquences. « C’était important qu’on détricote les données, car c’est un sujet un peu subversif, admet la sage-femme. Oui, il y a des centaines, voire des milliers de perturbateurs endocriniens, et ils sont partout. Même les citoyens qui auraient envie de s’intéresser lâchent l’affaire car c’est trop anxiogène et trop complexe. » headtopics.com

Les grandes villes d’eau d’Europe, dont Vichy, inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco DIRECT - Coronavirus : 161.000 manifestants en France contre le pass sanitaire, dont 11.000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur Covid-19 : des milliers de personnes dans les rues pour protester contre le pass sanitaire Lire la suite: 20 Minutes »

Quel est l’état de pollution de la Méditerranée ?

L’Ifremer a suivi pendant 20 ans l’évolution des polluants en Méditerranée sur une centaine de points côtiers et a livré ses premières conclusions

Bricolage : cette astuce permet de fixer facilement une moustiquaire sur une fenêtre sans la percerComment installer une moustiquaire sur ses fenêtres sans clou ni vis ? Découvrez l’astuce facile pour se prémunir naturellement des piqûres d’insectes, même quand on n'est pas un pro du bricolage....

Ces trois signes astros possèdent une intuition infaillibleParce qu'ils sont conscients de leur intelligence émotionnelle, ces signes possèdent une intuition en béton !...

« Luca », le nouveau Pixar, donne une furieuse envie d'ItalieLes « Cinque Terre » sont en vedettes dans le nouveau film Pixar, présenté à Annecy ce jeudi soir et disponible sur Disney+ dès vendredi

Une opération policière cible le groupe cybercriminel Clop en UkraineCe rançongiciel particulièrement virulent a été utilisé dans l’attaque contre le CHU de Rouen en 2019. L’enquête aurait été menée conjointement avec les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Grande voyageuse, je vis avec les culottes menstruelles une vraie révolution« C’est facile de changer de tampon, en vivant en France, il y a un accès à l’eau potable, il y a des toilettes et il y a des magasins dans lesquels on peut facilement s’en procurer. »

6 merveilles architecturales à voir au moins une fois dans sa vie selon Nicolas GhesquièreDu musée Miho au Japon à l'Axe Majeur en France en passant par la maison de Bob Hope en Californie.