Nice, Jean-François Ricard, Contre-Terrorisme, Président De La République, Terrorisme, Enquête, Jean Castex, Jeudi, Arme, Allah Akbar, Terrorisme İslamiste, Notre-Dame De Paris, Premier Ministre, Vendredi, Arabie Saoudite, Français, Association De Malfaiteurs, Église Notre-Dame-De-L'assomption De Chantilly, Sous-Direction Anti-Terroriste, Conférence Des Évêques De France, Église, Bari, Asile Politique, Europe, Face Au Tueur, Premier Ministre, Attentat, Parquet, Agent De Sécurité, Assassinat, Police Municipale, Djeddah, Plan Vigipirate, Crime, Attaque Au Couteau, Armes À Feu, L'homme Armé, Parquet National Antiterroriste, Hôpital, Christian Estrosi, Coran, Croix-Rouge İtalienne, Éric De Moulins-Beaufort, Consul, Pistolet, Lampedusa, Empreintes Digitales, Basilique Notre-Dame, Liberté, Gouvernement Français, Italiens, Sacristain, Magistrat, Obligation De Quitter Le Territoire Français

Nice, Jean-François Ricard

Un homme de 47 ans placé en garde à vue, conseil de défense... le point sur l'attaque de Nice

Le point sur l'attaque de Nice 🔍 Un homme de 47 ans placé en garde à vue, conseil de défense... ⤵️

30/10/2020 12:35:00

Le point sur l'attaque de Nice 🔍 Un homme de 47 ans placé en garde à vue, conseil de défense... ⤵️

Un homme de 47 ans a été placé en garde à vue jeudi soir, dans l’ enquête sur l’attaque de Nice , a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Il est soupçonné...

tué trois personnes et blessé plusieurs autres, jeudi matin, dans la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice, à la veille des faits. Un conseil de défense doit se tenir ce vendredi matin, selon le Premier ministre, Jean Castex. Que sait-on, à ce stade, de ce qu'Emmanuel Macron a qualifié

Elections américaines : Donald Trump donne son feu vert au processus de transition vers une administration Biden Trump donne son feu vert au processus de transition vers une administration Biden Paris: des tensions éclatent après le démantèlement de 500 tentes, installées place de la République pour dénoncer les conditions de vie des migrants

«d'attaque terroriste islamiste»Que s'est-il passé à Nice jeudi ?Un jeune homme armé d’un couteau adans l’église Notre-Dame de l’Assomption de Nice: le sacristain de la basilique, âgé de 55 ans, une sexagénaire et une quadragénaire de nationalité brésilienne. Le parquet national antiterroriste a été saisi dans la foulée. L’assaillant est

«entré dans la basilique et y est resté un peu moins d’une demi-heure»,a relaté le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard lors d’une conférence de presse jeudi soir à Nice. Une des victimes, qui succombera peu après à ses blessures, s'est enfuie par le côté gauche de l’édifice. Alertée, la police municipale est intervenue et se retrouve face au tueur dans le couloir de cette entrée latérale de l’église.

«Cet homme s’était avancé vers eux de manière menaçante en criant"Allah Akbar", les contraignant alors à faire usage d’abord d’un pistolet à impulsions électriques puis en faisant feu à plusieurs reprises avec leur arme de service»

, a rapporté Jean-François Ricard. Quatorze étuis de balles seront retrouvés au sol. Le suspect, grièvement blessé, est transporté à l’hôpital.«Son pronostic vital reste actuellement engagé», a précisé le magistrat.

«Cet attentat visait des paroissiens tout à fait ordinaires qui venaient prier très tranquillement», a déclaré sur place Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France.Que sait-on de l'assaillant ?

L’auteur présumé de l’attaque est un Tunisien de 21 ans, identifié par un document de la Croix rouge italienne. Selon les premières investigations, il est arrivé en Europe par l’île italienne de Lampedusa le 20 septembre, avant de débarquer sur le continent à Bari le 9 octobre, a expliqué le procureur antiterroriste. Ce jeune homme, selon une source locale proche du dossier, se nomme Brahim Aouissaoui. Il avait été mis en quarantaine par les autorités italiennes avant d’être visé par une obligation de quitter le territoire italien et laissé libre. Il n’a pas fait de demande d’asile en France, selon cette même source. Il est par ailleurs

Jean Castex promet 1 milliard d’euros aux quartiers populaires Évacuation de migrants place de la République à Paris: Gérald Darmanin évoque 'des images choquantes' Trump valide enfin la transition vers l'administration Biden (mais ne s'avoue pas vaincu)

«inconnu au fichier national des empreintes digitales»et«inconnu des services de renseignements», selon Jean-François Ricard. Lors d’une conférence de presse, le maire de Nice, Christian Estrosi, a affirmé que l’assaillant n’avait cessé «

de répéter Allah Akbar devant nous alors qu’il était médicalisé sur place».Où en est l’enquête ?Le parquet antiterroriste a ouvert immédiatement une enquête pour «assassinats et tentatives d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs terroriste criminelle», coordonnée par la Sous-direction antiterroriste (Sdat). Dès jeudi soir, un homme de 47 ans a été placé en garde à vue. Il est soupçonné d'avoir été en contact avec l'assaillant à la veille de l'attaque. Sur place, les enquêteurs ont trouvé l’arme du crime, un couteau avec une lame de 17 centimètres, selon Jean-François Ricard, ainsi qu'un sac d'effets personnels contenant un coran, deux téléphones et deux couteaux non utilisés.

«L’enquête se poursuit activement afin de préciser le déroulement précis des faits le parcours de l’auteur ainsi que les éventuelles complicités dont il a pu éventuellement bénéficier», a conclu le procureur antiterroriste.

A lire aussiComment le gouvernement a-t-il réagi ?Emmanuel Macron, qui était sur place jeudi, a dénoncé une«attaque terroriste islamiste»et annoncé un renforcement du plan de sécurité Vigipirate: le nombre de soldats patrouillant dans les rues passera de 3 000 à 7 000.

«Si nous sommes attaqués, c’est pour les valeurs qui sont les nôtres, notre goût de la liberté» Lire la suite: Libération »

EN DIRECT - Covid-19 : la France pourrait franchir lundi le cap des deux millions de cas

Les décès recensés durant ces dernières 24 heures s'affichent en baisse, et le nombre de personnes hospitalisées en réanimation est en train de se stabiliser.

Il faut stopper l'immigration officielle et clandestine. Ou alors il faut traîner nos politiques devant les tribunaux. Ils ne peuvent plus se cacher aujourd'hui, si ils ne font rien à ce niveau la, alors ils sont complice.

Facebook: 21,47 milliards de dollars de revenus au troisième trimestreFacebook: 21,47 milliards de dollars de revenus au troisième trimestre via bfmbusiness bfmbusiness Vous êtes des menteurs! 🤬 L’homme qui a été abattu aujourd’hui par la police à Avignon n’a pas crié: « Allah u Ekber ». bfmbusiness Incroyable tout comme Amazon et pendant ce temps on crève a petit feu bfmbusiness Du fric sur du vent

Abbé Grosjean: «Un homme et deux femmes assassinés dans la basilique de Nice parce que chrétiens»TRIBUNE - Il faut regarder en face la signification de l’attentat sauvage perpétré hier à Notre-Dame de Nice , explique l’homme d’Église*. Judéo-Christianophobie... Il faudra expliquer comment ce terroristes sans papier en Italie est arrivé sur le territoire français Chrétienne et fière de l’être✝️ RIP 🙏🏻🙏🏻🙏🏻

Attentat de Nice : un homme interpellé, soupçonné d’avoir été en contact avec l’assaillantL’homme, placé en garde à vue jeudi soir, est soupçonné d’avoir été en contact avec Brahim A. la veille de l’ attaque au couteau qui a fait trois morts dans la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice . Test and trace. this is terrible news kuku27 A 47-year-old man suspected of having been in contact with the assailant who killed three people in the Notre-Dame-de-l'Assomption basilica in Nice , was taken into custody on Thursday evening

Attaque de Nice: l'Eglise catholique dénonce un «acte innommable»«Les Chrétiens ne deviennent pas une cible à abattre» a réagi la Conférence des évêques de France ce jeudi, après le décès de trois personnes dans une attaque à l'église Notre-Dame de Nice . Les citoyens de l'UE doivent être promus dans l'UE.

Attaque au couteau à Nice : «Les chrétiens ne doivent pas devenir un symbole à abattre»La Conférences des évêques de France (CEF) a qualifié jeudi d'acte 'innommable' l' attaque au couteau qui a fait trois morts dans la basilique Notre-Dame de Nice et souhaité que 'les chrétiens ne deviennent pas une cible à abattre'. 'Nous sommes émus, très touchés et dans une sorte de sidération devant ce genre d'acte innommable', a déclaré à l'AFP le père Hugues de Woillemont, le porte-parole de la CEF, estimant que le lieu de l'attaque, à l'intérieur du lieu de culte, 'signait les choses'. et voila au 21eme siecle, des arriérés ont entamé une guerre de religions... incroyable. Pour ne pas être egorges achetons des foulards enduit de graisse de porc L état sait s'asseoir sur l état de droit pour priver les français ordinaires de leurs libertés les plus fondamentales mais pour défendre notre intégrité physique notre mode de vie notre culture notre nation alors là il se cache derrière ce même état de droit pour ne pas agir

Attaque à Nice : l'assaillant est un Tunisien de 21 ans arrivé par LampedusaLe Figaro, ce n'est pas 'est' pour le moment c'est 'serait' dans l'attente de vérifications.🤔🤔 videotouit1 Ce qui est inquiétant c’est que la Tunisie n’est pas un pays extrémiste. Ils avaient dis qu'il n'avait sur lui aucune pièce d'identité ni téléphone. Comment ont-ils connu sont nom et son origine s'il l'ont déjà abattu !?