Un élu macroniste menacé de mort, sa maison tagguée 'Zemmour président'

Un élu macroniste menacé de mort, sa maison tagguée 'Zemmour président'

07/12/2021 23:09:00

Un élu macroniste menacé de mort, sa maison tagguée 'Zemmour président'

Voitures incendiées, murs taggués, chantier cambriolé... Un élu soutien d'Emmanuel Macron a été ciblé par des dégradations importantes dans la nuit de lundi à mardi. Une enquête a été ouverte.

"Ses trois véhicules, qui étaient stationnés dans un garage attenant à sa maison, ont été incendiés" et sur"le mur de sa propriété, il y avait des tags infamants", a déclaré Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (DVD), qui s'est rendu sur place. Un des véhicules, appartenant à la fille de l'élu,"a pu être en partie sauvé. Les deux autres sont inutilisables", a-t-il précisé, dénonçant cette agression. Selon les pompiers, aucun blessé n'est à déplorer.

Lire la suite: BFMTV »

Philippe Caverivière demande à Eric Zemmour d'attendre avant de proposer la canonisation de Philippe Pétain

Philippe Caverivi\u00e8re a demand\u00e9 \u00e0 \u00c9ric Zemmour, candidat aux l\u00e9gislatives dans le Var, d'attendre un peu avant de proposer la canonisation de Philippe P\u00e9tain. 'C'est pas parce que vous venez d'\u00eatre relax\u00e9 qu'il faut faire le malin'.\n\nRetrouvez L'oeil de Philippe Caverivi\u00e8re avec Philippe Caverivi\u00e8re du 17 mai 2022 Lire la suite >>

Ca sent le coup monté a plein nez 😟 On va pas plaindre cette collabo vu l'enfer qu'ils nous font vivre depuis 4 ans Tout est bon pour faire du tort à ZemmourEric si ça se trouve la motivation et l'acte ont été proférés par un militant du camp adverse Mais peu importe du moment que lon peut à servir l'info fumante pour à jeter le discrédit Soldats du système

Ça m'étonnerait beaucoup que ce soit fait par un militant Zemmour. Aller encore une info de bfmerde

«Nègre de maison» : un militant de Zemmour visé par des insultes et des menaces racistesÉtudiant et soutien affiché du candidat, Tanguy David a reçu des milliers de messages à caractère raciste après son apparition lors de plusieurs meetings d'Éric Zemmour. Quelle honte ! Immonde ! Que fait SOS racisme ? Allô SOS Racisme ? Ah, on me dit être sur fil d'attente...

Nogent-sur-Oise: un homme tué dans un foyer, un suspect en garde en vueLa victime, un homme d'une trentaine d'années, était le gardien du foyer, d'après une source proche de l'enquête. 'Le décès pourrait être consécutif à un égorgement', précise le procureur.

PHOTO Arthur publie un cliché de lui enfant et partage un beau message - VoiciArthur vient de poster une nouvelle photo sur son compte Instagram. L'animateur et producteur dévoile un tendre cliché de lui enfant qu'il a accompagné d'une belle leçon de vie....

Piégé par un faux profil sur un site de rencontre il est violemment agresséTrois personnes suspectées de lui avoir tendu ce guet-apens ont été mises en examen. Les enquêteurs pensent que le trio a fait d’autres victimes

À Sanary-sur-mer, un immeuble s'effondre et fait au moins un mortL'immeuble de trois étages s'est effondré à la suite d’une explosion qui pourrait avoir été causée par un problème de gaz.

'Red Notice' (Netflix) n'est pas un film, c'est un algorithmeRedNotice, disponible sur Netflix, mélange astucieusement tous les ingrédients des franchises les plus populaires du septième art LaissezVousTenter

Un nouvel exemple du contexte politique tendu. Un élu macroniste de la Manche a été menacé de mort et deux de ses véhicules incendiés dans la nuit de lundi à mardi, tandis qu'un tag"Zemour (sic) président" a été peint sur le mur de sa maison, a révélé l'édile de la commune."Le maire soutien (sic) Macron" et"à mort" ont également été inscrits sur les murs de Bernard Denis, 65 ans, maire délégué Modem de Saint-Côme-du-Mont, commune rattachée à Carentan-les-Marais (Manche). "Ses trois véhicules, qui étaient stationnés dans un garage attenant à sa maison, ont été incendiés" et sur"le mur de sa propriété, il y avait des tags infamants", a déclaré Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (DVD), qui s'est rendu sur place. Un des véhicules, appartenant à la fille de l'élu,"a pu être en partie sauvé. Les deux autres sont inutilisables", a-t-il précisé, dénonçant cette agression. Selon les pompiers, aucun blessé n'est à déplorer. "Vers 01H30 du matin j'ai entendu un gros boum (...) J'ai vu de la lumière dehors (...) C'était pas de la lumière. C'était très rouge c'était du feu, dans mon garage qui est un garage ouvert", a expliqué Bernard Denis à La Presse de la Manche . L'élu est ensuite monté dans la voiture de sa fille"pour la mettre en sécurité", sans voir qu'elle était brûlée sur l'arrière, a-t-il expliqué, en ajoutant:"j'ai peut-être pris des risques parce que c'était une voiture au gaz". Il dit également avoir constaté, après avoir porté plainte, des vols sur le chantier où il est en train de construire une deuxième maison. Une enquête en flagrance ouverte "Si c'est réellement à cause de ma position politique, c'est très très grave", a-t-il déclaré."Lundi 29 on a fait une réunion à Saint-Côme-du-Mont pour créer le comité de soutien à Emmanuel Macron. On était une vingtaine. Et il y a eu des articles où mon nom est sorti", a expliqué Bernard Denis. Le parquet a confirmé les tags et le fait que"deux véhicules appartenant au maire de Saint-Côme-du-Mont ont été incendiés"."Une enquête de flagrance a été ouverte des chefs de destructions volontaires par moyens dangereux", a indiqué . Dans un tweet, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a apporté"tout son soutien" à Bernard Denis, de même que le Modem. De très nombreux élus normands ont également dénoncé cette nouvelle agression d'élu. Sur le même sujet