Traitements contre le cancer : la crise sanitaire n'a pas arrêté le progrès

Traitements contre le cancer : la crise sanitaire n'a pas arrêté le progrès

21/09/2021 17:34:00

Traitements contre le cancer : la crise sanitaire n'a pas arrêté le progrès

Le grand congrès européen d'oncologie vient de s'achever, l'occasion pour les laboratoires d'étaler leurs derniers résultats en matière de traitements, notamment contre les cancers du sein.

Lire aussi :Cancer : la question d'un meilleur remboursement des tests sur la tableSelon certains spécialistes, on pourrait même envisager la guérison pour certaines patientes. Avec malgré tout une ombre au tableau de ces impressionnants résultats : les effets secondaires pulmonaires de l'Enhertu concernent plus de 10 % des patientes.

« Je ne l’aimais déjà pas en journaliste, alors en politique… » : les ex-collègues d’Eric Zemmour Les infos de 5h - Coronavirus : vers une cinquième vague épidémique ? Essence : Le Maire «davantage favorable» à un chèque carburant qu'à une baisse des taxes

Sans doute ne sont-ils pas très graves, mais les analystes estiment qu'il faudrait arriver à ce qu'ils concernent moins de 5 % des patientes pour que le produit s'impose vraiment comme traitement de seconde ligne au détriment de Kadcyla - moins efficace mais aussi moins toxique. Les analystes estiment toutefois que d'ici à cinq ans, l'Enhertu sera prescrit à 40 % des patientes concernées avec un potentiel de ventes annuelles de 500 millions de dollars.

Plus de 1.000 essais cliniquesRoche doit aussi concéder de l'espace concurrentiel chez une autre catégorie de patientes : les porteuses d'un cancer sein triple négatif détecté au stade précoce. Après avoir obtenu le feu vert des autorités américaines en avril pour utiliser headtopics.com

son produit d'immunothérapie, le Tecentriq, comme traitement de première ligne, le laboratoire suisse a finalement fait marche arrière. C'est Merck-MSD qui va venir occuper cette place avec son Keytruda. Les résultats présentés au congrès montrent que le Keytruda fait gagner sept mois de vie et qu'il réduit de 37 % le risque de rechute ou d'aggravation.

Mais le cancer du sein, n'est pas le seul où le Keytruda marque des points. Ce médicament (déjà 14,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2020) fait l'objet de la part de Merck-MSD du(plus de 1.000 essais réalisés ou prévus). Il obtient aussi des résultats positifs dans des tumeurs peu immunogènes quand il est combiné avec de la chimiothérapie.

Lire aussi :Sanofi optimiste pour son traitement contre le cancer du poumonC'est le cas du cancer du col de l'utérus. Selon des résultats présentés au congrès, ajouter le Keytruda à la chimiothérapie seule améliore le traitement. La combinaison est efficace chez deux tiers des malades. La réponse au traitement est plus durable : dix-huit mois contre dix. Et la moitié des patientes gagnent au moins huit mois de vie.

Gagner deux ansParfois, un nouveau médicament n'est pas nécessaire pour améliorer le traitement. Il faut juste mieux utiliser l'arsenal existant. Ainsi, une grande étude européenne (plus de 1.000 patients sur sept ans) pilotée par l'Institut Gustave Roussy montre que contre le cancer de la prostate métastatique, l'adjonction d'emblée du Zytiga de Janssen (J & J) au traitement standard permet de stabiliser la maladie 4,5 ans contre deux ans avec le traitement standard seul. Avec à la clé un changement immédiat de la pratique médicale mais, cette fois, pas de « jackpot » pour le laboratoire car le produit va perdre prochainement son brevet. headtopics.com

Sondages de l’Elysée : le procès d’une présidence en quête d’opinion A Reims, Jean-Luc Mélenchon bombe les forces La popularité d'Emmanuel Macron et de Jean Castex en hausse en octobre Lire la suite: Les Echos »

Les Conquérants : le podcast des campagnes présidentielles

Au travers d’archives Alain Duhamel et Maxime Switek vous dévoilent les coulisses inédites, des victoires des campagnes présidentielles de la 5e république.

Le PSG s'impose sur le fil contre l'OLDans son premier choc de la saison en L1, le PSG s'est imposé in extremis contre Lyon dans le temps additionnel, grâce à un but de Mauro Icardi (2-1). Mené et chahuté par l'OL, Paris signe un sixième succès d'affilée cette saison en Championnat. L’équipe Paris Match. Journal poubelle bourrin57 😂

Beatrice d'York maman : Sarah Ferguson a rencontré le bébé, et le prince Andrew ?La famille d'York est partagée entre joie et inquiétude... La princesse Beatrice vient d'accoucher et de donner naissance à son premier enfant. De l'autre côté, l'étau se resserre autour du prince And

Le festival offensif des Canaris qui atomisent le voisin angevinAprès trois défaites de rang, le FC Nantes a su réagir en remportant le derby ce dimanche après-midi

L'Allemagne sous le choc après un meurtre pour une dispute sur le port du masqueSamedi, un étudiant avait refusé d'encaisser un client car ce dernier ne portait pas de masque. L'homme est revenu plus tard et lui a tiré dessus avec un revolver.

Les partenaires sociaux et le ministère du travail croisent le fer sur les minima salariaux sectorielsLe Conseil d’Etat a examiné un litige, lundi, qui porte sur le pouvoir des branches en matière de rémunérations planchers, un différend qui résulte des ordonnances Macron de 2017. C'est quoi les 'partenaires' sociaux ? 🤔

Ligue 1 : le début de saison le plus prolifique depuis 39 ans !Avec le retour des supporters des tribunes pour cette saison 2021/22, la Ligue 1 n'avait plus offert autant de spectacle et de buts en ce début d (...) - Footmercato graca a l’om L'OM sauve la ligue 1 Cette équipe mange le Barca matin midi soir