Thomas Jolly, metteur en scène : « Quand ma grand-mère est entrée pour la première fois sur le plateau, j’ai pleuré à torrents »

Thomas Jolly, metteur en scène : « Quand ma grand-mère est entrée pour la première fois sur le plateau, j’ai pleuré à torrents »

15/01/2022 17:01:00

Thomas Jolly, metteur en scène : « Quand ma grand-mère est entrée pour la première fois sur le plateau, j’ai pleuré à torrents »

Le metteur en scène, remarqué très jeune, monte la pièce « Le Dragon » à Angers et s’apprête à recréer « Starmania » à la Seine Musicale. Il se souvient des spectacles de son enfance et de son aïeule, qui aurait voulu être une actrice.

Astérix et Cléopâtre,notamment, où une amie jouait le goûteur quand c’est moi qui incarnais Cléopâtre !J’allais régulièrement en vacances chez mes grands-parents, du côté de Saint-Martin-du-Vivier. Mon grand-père donnait dans leur maison des cours de catéchisme à des enfants, je les voyais débarquer le mercredi et, moi qui n’ai pas reçu d’éducation religieuse, j’étais à côté, écoutant d’une oreille sans bien comprendre. Ma grand-mère, elle, avait été infirmière. Ah, ma grand-mère… Une femme très belle, un côté fantasque que j’ai toujours aimé. Des foulards, des bijoux, des chapeaux, des gants, des couleurs… Elégante.

Lire la suite: Le Monde »

Roland-Garros : pourquoi Jo-Wilfried Tsonga va manquer au tennis français

Le joueur français tire sa révérence et nous laisse un palmarès incroyable et des souvenirs impérissables. Il aura porté les Bleus pendant quinze ans. Lire la suite >>

Oh oh oh, c'est fini la !? Vous ne voulez pas lui décerné la légion d'honneur ? Thomas Jolly,Herc,Iraklis...j'adore!!!!!❤️❤️❤️ *nous sommes les memes❤️ Iraklisdiavolos Pleurer comme une fontaine je connaissais. A torrents c est nouveau mais c'est pas mal non plus.

Chelsea devra « surperformer » pour rattraper Manchester City selon Thomas TuchelThomas Tuchel, l'entraîneur de Chelsea, estime que son équipe devra se surpasser pour combler l'écart avec Manchester City, leader de la Premier League avec six points d'avance, que les Blues affrontent ce samedi. Faut les battre demain j'y crois moi Être au complet dans un premier temps et que City soit aussi décimé par les blessures et la COVID...

Emilie Broussouloux : Son mari Thomas Hollande est 'un féministe convaincu'Emilie Broussouloux est une jeune maman épanouie. Formant la famille parfaite avec ses deux enfants et son mari Thomas Hollande, elle s'est confiée chez Télé-Loisirs sur le rôle de son compagnon.

'Je suis tombé amoureux d'elle sans savoir à quoi elle ressemblait' : Thomas Isle raconte sa rencontre insolite avec Carole TolilaDans les colonnes du magazine Closer, Thomas Isle est revenu sur sa rencontre avec sa femme Carole Tolila. Les deux animateurs de France 5 se sont rencontrés lorsqu'ils étaient étudiants.

VIDEO Benjamin Castaldi heureux : il va devenir grand-père pour la première fois ! - VoiciCe 13 janvier, Benjamin Castaldi a profité d'une séquence de Touche pas à mon poste pour partager une bonne nouvelle avec les téléspectateurs de C8. L'acolyte de Cyril Hanouna va en effet devenir g...

On est en direct (France 2) : qui sont les invités de Léa Salamé et Laurent Ruquier ce samedi 15 janvier 2022 ?Ce samedi 15 janvier, Laurent Ruquier et Léa Salamé recevront dix invités sur le plateau de l'émission On est en direct, diffusée sur France 2 à partir de 23h30.

Christiane Taubira, la fin du suspense pour l’élection présidentielleEntrée tardivement dans la campagne, Christiane Taubira mise sur la primaire populaire pour créer la sensation. Comme en 2002 elle a une mission :FAIRE PERDRE LA GAUCHE Quel suspense? On s’en fout complètement 🤣 La grenouille boursouflée de suffisance ChTaubira est-elle candidate à l'élection présidentielle ou candidate à la PrimairePopulaire où elle affrontera MarCharlott ? Taubira Taubira2022 pantalonnade

, que m’avait offert ma mère vers 6 ans, je montais des scènes de dessins animés. J’ai de grands souvenirs d’ Astérix et Cléopâtre, notamment, où une amie jouait le goûteur quand c’est moi qui incarnais Cléopâtre ! J’allais régulièrement en vacances chez mes grands-parents, du côté de Saint-Martin-du-Vivier. Mon grand-père donnait dans leur maison des cours de catéchisme à des enfants, je les voyais débarquer le mercredi et, moi qui n’ai pas reçu d’éducation religieuse, j’étais à côté, écoutant d’une oreille sans bien comprendre. Ma grand-mère, elle, avait été infirmière. Ah, ma grand-mère… Une femme très belle, un côté fantasque que j’ai toujours aimé. Des foulards, des bijoux, des chapeaux, des gants, des couleurs… Elégante. « Je pensais à quel point nous, gens de théâtre, avions déjà perdu, à 20 ans, la dimension exceptionnelle de ce que c’est que d’entrer en scène. » A la fin de mes études au Théâtre national de Bretagne, en 2005, , qui était le directeur, nous a donné carte blanche pour monter une pièce. J’ai choisi La Photographie, de Jean-Luc Lagarce, un texte peu joué autour de l’amitié, cette relation complexe qui reste pour moi un mystère. La pièce raconte l’histoire de sept anciens amis qui ont vécu un drame. Avec une absente, Catherine. Les membres de ma promotion, âgés de 20 à 25 ans, jouaient les personnages, et je voulais qu’on imagine que ces jeunes étaient en réalité des morts et que cette Catherine, qui a un monologue, était la seule à avoir survécu. Pour cela, il fallait une actrice plus âgée. “ Demande à Isabelle Huppert ” , m’a suggéré Nordey, alors que je n’étais qu’un étudiant de 23 ans. J’ai eu une autre idée : et si je proposais à ma grand-mère ? Sans trop y croire, je l’appelle et elle me répond : “ Oui, bien sûr, j’arrive. ” J’étais ému.