Tests antigéniques : un réseau de tentes blanches illégales démantelé

Tests antigéniques : un réseau de tentes blanches illégales mis au jour

18/01/2022 12:11:00

Tests antigéniques : un réseau de tentes blanches illégales mis au jour

La police a démantelé en Ile-de-France un réseau de pharmaciens et de médecins qui avaient installé des tentes de dépistage Covid parfois à plusieurs kilomètres de leur lieu de travail, en faisant appel à des petites mains absolument pas habilitées à pratiquer des tests antigéniques…

Covid. Les barnums, ces tentes blanches, où l’on dépiste le virus avec des tests antigéniques font l’objet d’attention ces dernières semaines par les policier qui ont mis au jour d’étranges pratiques. Selon nos informations, entre 300 et 400 d’entre elles seraient implantées illégalement dans la capitale et en proche banlieue.

Jusqu’à 40.000€ par moisSur la vitrine de cettepharmaciedu 16e arrondissement parisien, les slogans vantent le bien-être et la santé. Les clients sont bien loin d’imaginer les soupçons qui pèsent sur le gérant de cette officine à la devanture bien soignée. Selon nos informations, les policiers pensent que lui et une demi-douzaine de ses confrères ont ces derniers mois ouvert des tentes de dépistages illégaux, jusque dans les rues bien moins huppées de Seine-Saint-Denis.

Lire la suite: Europe 1 🎧🌍📻 »

« Éric Zemmour fait apparaître Marine Le Pen comme une femme moderne »

Sur les sujets sociétaux, le député européen Hervé Juvin considère l’ex-présidente du RN comme « plus jeune » que sa nièce et son adversaire à la présidentielle. Lire la suite >>

amende à la hauteur du pognon que ces gens ont pu se faire : estimation X10 Comment être surpris, alors que cela fait si longtemps que les personnes qui détiennent le pouvoir politique ne font que valoriser et favoriser le développement de l’avidité et de l’individualisme… Mais c’est magnifique ! 😱

La France buissonnière : La galette des rois selon DaoudaCHRONIQUE. A la rencontre de la France ordinaire. Cette semaine, notre chroniqueur est parti à la rencontre de Daouda Drame. Ce jeune Malien de 17 ans a quitté son pays il y a trois ans pour gagner la France, où il est devenu un brillant apprenti boulanger dans le village de Chizé (Deux-Sèvres). buissonnière

ÉDITO - Coronavirus : la France star économique de la pandémie ?Prix Nobel d’économie en 2008, Paul Krugman rend un hommage à la France dans le 'New York Times'. Voici ses arguments.

Trafic routier : la crise sanitaire a-t-elle entraîné une baisse des bouchons en France ?D'après une étude de la société 'Tom-Tom', le télétravail a fait chuter le trafic routier en France. Scoop...on ne prend pas sa voiture pour aller travailler dans son salon. Du coup, lancez une étude sur le temps de connexion informatique par jour, je pense qu'il a augmenté dans la même période, mais à vérifier..... Il ne faut pas sortir de St Cyr pour deviner que le trafic et la polution diminuerons si plusieurs millions de personnes télé-travaillerons Et d'après mon étude......on reconnaît quel classe sociale utilise leur véhicule....car les transports sont saturé.....

Norbert Tarayre (La meilleure boulangerie de France) : l'impact de son divorce sur l'émission - VoiciLundi 17 janvier 2022, Norbert Tarayre s'est confié dans les colonnes de Télé-Loisirs au sujet de son divorce. Les changements que le chef a vécus dans sa vie personnelle depuis deux ans ont beauco...

Présidentielle: avec son affiche de campagne, Fabien Roussel promet 'la France des jours heureux'Le candidat communiste a présenté son affiche de campagne lors de sa rentrée politique. Il appelle à 'reprendre le pouvoir à la finance, aux riches, aux privilégiés'.

A l’Euro de hand, la France se qualifie facilement pour le tour principalAvec trois victoires en trois matchs, l’équipe de France termine première du Groupe C

Ce sera sans doute un des symboles de notre vie sous le Covid .L’artisan boulanger Yannis Jauzelon et son apprenti Daouda Drame, à Chizé (Deux-Sèvres).pandémie ".publié le 16/01/2022 à 19:58 Est-ce que la pandémie nous a réellement fait changer nos habitudes de conduite ? À première vue oui, puisque grâce au télétravail, on roule mieux .

Les barnums, ces tentes blanches, où l’on dépiste le virus avec des tests antigéniques font l’objet d’attention ces dernières semaines par les policier qui ont mis au jour d’étranges pratiques. Selon nos informations, entre 300 et 400 d’entre elles seraient implantées illégalement dans la capitale et en proche banlieue. Un coude ferme et pointu s’avère également nécessaire pour trouer la boule de pâte en son milieu, avant de l’étirer petit à petit. Jusqu’à 40. Alors qu’en France, il n’a quasiment pas varié, restant à un haut niveau : 82%, avant, pendant et après la crise, grâce au chômage partiel.000€ par mois Sur la vitrine de cette pharmacie du 16e arrondissement parisien, les slogans vantent le bien-être et la santé. En lice pour un « master » régional, il vient de terminer à la troisième place, avec une galette façonnée et soudée à la main. Les clients sont bien loin d’imaginer les soupçons qui pèsent sur le gérant de cette officine à la devanture bien soignée. Mais globalement, l'état du trafic a-t-il changé depuis le 1er confinement ? Voici les éléments de réponse de Tom-Tom, qui chaque jour compile les données de millions d'usagers.

Selon nos informations, les policiers pensent que lui et une demi-douzaine de ses confrères ont ces derniers mois ouvert des tentes de dépistages illégaux, jusque dans les rues bien moins huppées de Seine-Saint-Denis. Du Mali à Villefollet En alternance chez le boulanger-pâtissier Yannis Jauzelon à Chizé (Deux-Sèvres), l’élève du CFA de Niort est originaire de Sambakanou, une ville de l’ouest du Mali. Krugman salue encore le fait que les écoles aient rouvert très tôt , ce qui a permis à tout le monde, et en particulier les mères, de retourner au travail. Le mode opératoire était bien ficelé. Les professionnels de santé communiquaient leurs codes d’identification de la sécurité sociale auprès d’un logisticien, alors chargé de recruter de la main d’œuvre pour monter des tentes et jouer aux apprentis infirmiers en faisant passer des tests de dépistage. La Mauritanie et le Maroc sont traversés en car ; l’Espagne est rejointe à bord d’un Zodiac, dès « la première traversée » . A ces petites mains, généralement des étudiants, les escrocs leur promettaient environ 2,50€ par test réalisés. Il évoque aussi des dépenses publiques énormes en France, des impôts élevés et une régulation lourde , qu’il a souvent brocardée. >> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici "Mon client n’a absolument rien touché. Cinq autres migrants du même âge – trois Pakistanais, un Tunisien, un Afghan – vivent à l’année dans cette structure rurale, créée par une ancienne travailleuse sociale. Soit, deux fois plus vite pour faire un Aix-en-Provence - Marseille, vous mettez deux fois moins de temps.

On lui a dit ‘viens monter des tentes et fais des tests et si tu rends service, tu peux avoir un billet à la fin’. On lui garantissait que toutes les autorisations étaient gérées par le pharmacien", raconte au micro d’Europe 1 l’avocat d’un de ces étudiants, Grégory Lévy. « Sa dextérité est excellente. Mais il l’explique par le temps de travail : retraite plus précoce en France, ainsi qu’un nombre d’heures travaillées plus faible - les Français prennent des vraies vacances, plaisante-t-il. A l’inverse, les professionnels de santé ont empoché le jackpot. Car à raison de 80 tests par jour, remboursés à hauteur de 25 euros par la sécurité sociale, une seule tente pouvait rapporter jusqu’à 10. « Je n’y connaissais rien, mais vraiment rien » , confie-t-il dans un français encore perfectible – le bambara est sa langue maternelle.000€ par semaine, 40. Aujourd’hui, c’est toujours 1.

000€ par mois. Pour le reste, excepté une « petite » bévue (l’oubli de l’allumage d’une chambre froide de fermentation, qui retarda la première fournée du matin), Yannis Jauzelon ne tarit pas d’éloges devant l’application de son arpète : « Sa dextérité est excellente. Deux enquêtes préliminaires ont été ouvertes à Paris et en Seine-Saint-Denis, portant sur du travail dissimulé, de l’escroquerie en bande organisée au préjudice de la sécurité sociale et de l’occupation illicite du domaine public. . Voilà l’explication du fameux déclin français pointé par certains.